AccueilLe Corbusier : figure patrimoniale ?

Le Corbusier : figure patrimoniale ?

Le Corbusier: a heritage figure?

*  *  *

Publié le lundi 27 octobre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

La quatorzième biennale d’architecture de Venise de 2014 a fait le choix de questionner les principes fondateurs de l’architecture et explore leurs devenirs. Ces fondamentaux sont interrogés par l’étude de la modernité architecturale via leurs théories et réalisations. Cette journée d’études consacrée à la production de l’architecte Le Corbusier, prend forme dans le prolongement de ces réflexions. Cette architecture, symbole du mouvement moderne est-elle devenue, ou non, patrimoine ? Nous souhaitons tout particulièrement étudier les processus et conditions de transformations de cet œuvre autrefois perçu aux marges, pourtant devenu référence incontournable aujourd’hui.

Annonce

Argumentaire

La quatorzième biennale d’architecture de Venise de 2014 a fait le choix de questionner les principes fondateurs de l’architecture et explore leurs devenirs. Ces fondamentaux sont interrogés par l’étude de la Modernité architecturale via leurs théories et réalisations. Cette journée d’études consacrée à la production de l’architecte Le Corbusier, prend forme dans le prolongement de ces réflexions.

Cette architecture, symbole du mouvement Moderne est-elle devenue, ou non, patrimoine ? Nous souhaitons tout particulièrement étudier les processus et conditions de transformations de cet œuvre autrefois perçu aux marges, pourtant devenu référence incontournable aujourd’hui.

Le Corbusier : figure patrimoniale ? nous apparait comme un angle complémentaire d’approche, autour des questionnements liés au patrimoine du XXe siècle, à la reconnaissance des savoir-faire spécifiques et de leurs transmission(s).

Quatre sessions structureront cette journée et apporteront un éclairage thématique. Une première approche confrontera les notions de patrimoine et d’architecture corbuséenne. Suivra la question de la matière et de sa restauration, où nous nous attacherons plus particulièrement à la facture du béton. Ces premières interventions se poursuivront par la question de l’habité, puis par les regards complémentaires des autres disciplines.

Programme

  • 8.45 : Accueil des participants
  • 9.15 : Ouverture 
  • 9.45 : Introduction

Session 1 - Le patrimoine et l'architecture de Le Corbusier 

  • 10.00 : La reconnaissance patrimoniale de l’œuvre architecturale de Le Corbusier, une exception culturelle française, François Goven, Inspecteur général des Monuments historiques, représentant du Ministère de la Culture, conseil d'administration Fondation Le Corbusier.
  • 10.30 : L'œuvre architecturale de Le Corbusier : une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne, proposition d'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, Olivier Poisson, Conservateur général du patrimoine, Ministère de la Culture, Inspection des Patrimoines.

11.00 : Questions

11.15 : Pause

Session 2 - Restaurer la matière de l’architecture 

  • 11.30 : Les bétons de Le Corbusier, Elisabeth Marie-Victoire, Laboratoire de Recherche des Monuments historiques, Ministère de la Culture.
  • 12.00 : La restauration du couvent de La Tourette, Didier Repelin, Architecte en chef des Monuments historiques, Ministère de la Culture.

12.30: Questions

12.45 : Déjeuner

Session 3 - Habiter l’architecture de Le Corbusier 

  • 14.00 : La place de l’ornement chez Le Corbusier, Marie-Jeanne Dumont, Architecte, ENSA Paris-Belleville, IPRAUS (Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société, laboratoire de recherche de; UMR 3329 AUSser)
  • 14.20 : Vivre au couvent de la Tourette, Jean Pierre Brice Olivier, ancien prieur du couvent dominicain de la Tourette.
  • 14.40 : Habiter Le Corbusier en 2050, la question des utopies, Silvana Segapeli, Architecte -Enseignant-Chercheur, ENSASE, GERPHAU-Laboratoire PHilosophie Architecture Urbain, ENSAPV

15.00 : Questions

15.15 : Pause

Session 4 - Un autre regard : l'apport des autres disciplines 

  • 15.30 : Le Corbusier à Firminy: d'une visite incognito au culte patrimonial, Clarisse Lauras, Docteur en histoire, Professeur d'histoire-géographie, auteur de "Firminy-Vert, de l'utopie municipale à l'icône patrimoniale".
  • 15.50 : Le film comme élément indispensable à la communication et la reconnaissance de l’œuvre et de l'architecte ?, Véronique Boone, Université Libre de Bruxelles, chargée de cours, attachée au laboratoire de recherche Hortence (CLARA) ; Doctorante attachée au laboratoire de recherche LACTH, ENSAPL Lille.
  • 16.20 : La photographie dans le processus de patrimonialisation de l'architecture corbuséenne, Julie Noirot, Maître de conférences en études photographiques, Université Lumière Lyon 2, Laboratoire Passages XX-XXI.

16.40 : Questions

17.00 : Conclusion générale,

Marianne Jakobi, Professeur en Histoire de l’Art contemporain, Université Blaise Pascal, Clermont II.

17.15 : Fin de journée

20.30 : Architoile – 3 Projections (Le poème électronique ; Le Corbusier, l’architecte du bonheur ; Ma cité au musée).

En partenariat avec la Maison de l’Architecture d’Auvergne.

Lieux

  • Espace municipal, salle Georges-Conchon - rue Léo-Lagrange
    Clermont-Ferrand, France (63)

Dates

  • vendredi 21 novembre 2014

Mots-clés

  • Le Corbusier, patrimoine, héritage

Contacts

  • gwenn gayet
    courriel : gayet [dot] gwenn [at] orange [dot] fr
  • mathilde lavenu
    courriel : mathildelavenu3 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • gwenn gayet
    courriel : gayet [dot] gwenn [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le Corbusier : figure patrimoniale ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 27 octobre 2014, http://calenda.org/303681