AccueilImpacts du changement climatique sur les dynamiques des milieux montagnards

Impacts du changement climatique sur les dynamiques des milieux montagnards

Impacts of climate change on mountain environment dynamics

*  *  *

Publié le mercredi 29 octobre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Cet appel à contribution concerne principalement les systèmes hydro-morpho-physiques de montagne, leur évolution sous l’influence du changement climatique et leurs impacts indirectement induits sur les systèmes naturels (Ives et Messerli, 1989 ; Beniston, 2005). Cet appel inclut également les menaces potentielles de cette évolution sur les systèmes économiques (par exemple l’économie touristique), et indirectement les modes de vie des communautés de montagne (Price, 1999 ; Beniston et al., 2002 ; Viviroli et al., 2007), en particulier les plus vulnérables vivant dans les zones montagneuses marginalisés (physiquement et économiquement). C’est pourquoi cet appel s’adresse à la fois aux géographes physiciens / climatologues s’intéressant aux questions sociétales, et aux géographes humains qui se préoccupent ou enquêtent sur les questions d’évolution environnementale.

Annonce

Problématique et objectifs

Les environnements de montagne sont très sensibles aux changements climatiques (Beniston, 2005). Ils figurent parmi les écosystèmes les plus fortement et rapidement touchés, et peuvent être affectées par un changement de la température et du régime des précipitations à toutes les échelles (Zemp et al., 2009). Cependant l’évaluation des impacts potentiels des changements environnementaux n’est pas facile en raison de la complexité et de la diversité des systèmes de montagne, et en raison de la variabilité intra- et interannuelle naturelle des paramètres climatiques, qui font que la nature exacte du changement climatique est très difficile à prouver. En effet, toute prédiction de l’évolution future du climat repose à la fois sur un vaste réseau de stations météorologiques et sur les résultats de modélisations à partir de données satellitaires, et les tendances ne peuvent être réellement dégagées qu’à l’échelle de plusieurs décennies.

Cet appel à contribution concerne principalement les systèmes hydro-morpho-physiques de montagne, leur évolution sous l’influence du changement climatique et leurs impacts indirectement induits sur les systèmes naturels (Ives et Messerli, 1989 ; Beniston, 2005). Cet appel inclut également les menaces potentielles de cette évolution sur les systèmes économiques (par exemple l’économie touristique), et indirectement les modes de vie des communautés de montagne (Price, 1999 ; Beniston et al., 2002 ; Viviroli et al., 2007), en particulier les plus vulnérables vivant dans les zones montagneuses marginalisés (physiquement et économiquement). C’est pourquoi cet appel s’adresse à la fois aux géographes physiciens / climatologues s’intéressant aux questions sociétales, et aux géographes humains qui se préoccupent ou enquêtent sur les questions d’évolution environnementale.

Le principal thème porte sur les manifestations du changement climatique aux échelles locales et régionales. Plusieurs questions peuvent être mises en évidence :

  • Quelles sont les différentes méthodes utilisées pour évaluer les changements du climat ? Quelles sont les plus accessibles et les mieux intégrées ?
  • Sur le terrain, quels sont les meilleurs indicateurs du changement climatique ?
  • Comment différencier les impacts causés par le changement climatique s.s., avec ceux liés à un changement d’utilisation des sols ?
  • Les populations de montagne perçoivent-elles à l’échelle locale certains indices de changement climatique (température, précipitations, saisonnalité, événements extrêmes) ? Se sentent-elles menaces ? Comment les mesures climatiques et l’interprétation des données sont-elles perçues et comprises par un public de non spécialistes ?
  • Comment les décideurs concilient-ils les enjeux socio-économiques (stations de ski, approvisionnement en eau, etc) avec des données sur le changement climatique et son évolution à moyen terme (2050) ?

Toute contribution sur le suivi à moyen terme (plusieurs décennies) et / ou sur des méthodes novatrices impliquant des spécialistes de différents paramètres environnementaux (y compris la biogéographie, géomorphologie, hydrologie ...) serait très appréciée. Les contributions peuvent aborder différentes échelles, régionale ou locale, et doivent illustrer un ou plusieurs des points énumérés ci-dessus. Les approches multidisciplinaires sont particulièrement les bienvenues, avec des études de cas sur tous les types de milieux de montagne (froid-tempéré, arides, (sub) tropicaux), et des contextes socio-économiques.

Bibliographie

  • Beniston M., 2005.– « The risks associated with climatic change in mountain regions », in Huber U., Bugmann H. and Reasoner M. (eds) Global change and mountain regions: an overview of current knowledge, Springer, Dordrecht, pp. 511-520.
  • Beniston M. (ed.), 2002.– Climatic Change. Implications for the Hydrological Cycle and for Water Management. Advances in Global Change Research, Kluwer Academic Publishers, Dordrecht and Boston.
  • Immerzeel W.W., van Beek L.P.H., Bierkens M.F.P., 2010.– « Climate Change will affect the Asian Water Towers », Science 328 (5984), pp. 1382-1385.
  • Ives J.D., Messerli B., 1989.– The Himalayan Dilemma. Reconciling Development and conservation, Routledge, London and New York.
  • Price M. (ed), 1999.– Global Change in the Mountains, Parthenon Publ., Londres.
  • Viviroli D., Durr H.H., Messerli B., Meybeck M., Weingartner R., 2007.– « Mountains of the world, water towers for humanity : typology, mapping, and global significance », Water Resources Research, 43 (7), p. W07447.
  • Zemp M., Hoelzle M., Haeberli W., 2009.– « Six decades of glacier mass balance observations – a review of the worldwide monitoring network », Annals of Glaciology, 50, p. 101-111.

Calendrier

Envoyer les résumés en français (approximativement 1000 mots) à fort@univ-paris-diderot.fr, sylvie.duvillard@upmf-grenoble.fr et Emm@nuelleTricoire.eu

avant le 1er décembre 2014.

Comité restreint

  • Anne-Laure Amilhat-Szary, Professeure à l’Université Joseph Fourier / CNRS-PACTE / Institut Universitaire de France
  • Jörg Balsiger, Collaborateur scientifique et Chargé de cours, Département de géographie et environnement et Institut des sciences de l’environnement, Université de Genève, University of Geneva, Suisse, Genève
  • Dominique Baud, Maître de conférence en géographie et géomatique, Laboratoire PACTE, UMR 5194 CNRS / Institut de Géographie Alpine / Université Grenoble Alpes, Grenoble, France
  • Jean-Baptiste Bing, Université de Genève, département de géographie et environnement
  • Sophie Bonin, Maître de conférences, École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles, France
  • Anne Dalmasso, Maître de conférence d’histoire contemporaine, Université Pierre Mendès France et membre de l’équipe Sociétés, Entreprises et Territoires, UMR CNRS 5190 LARHRA (Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes), Grenoble, France
  • Bernard Debarbieux, Professeur à l’Université de Genève, Suisse
  • Pierre Derioz, Maître de Conférences HDR en Géographie, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, UMR Espace-Dev 228 IRD (Maison de le télédétection), Montpellier, France
  • Stéphane Gal, Maître de conférences en histoire moderne, Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA), Université Lumière Lyon 2.
  • Franck Giazzi, enseignant-chercheur au laboratoire PACTE territoires (UJF/CNRS) et à l’Institut de Géographie alpine, Grenoble, France
  • Emmanuelle George-Marcelpoil, Directrice de l’unité de recherche Développement des territoires Montagnards, Irstea Grenoble, Saint Martin d’Hères
  • Lauranne Jacob, Doctorante au Labex ITEM, laboratoire PACTE, Grenoble, France, et au département de Géographie de l’UNIGE, Genève, Suisse
  • Coralie Mounet, Chargée de Recherches, CNRS, Laboratoire Pacte UMR 5194, Grenoble.
  • Mari Oiry, Université de Chambéry
  • Anne Sgard, professeure à l’Université de Genève, Suisse ;
  • Philippe Bourdeau, Professeur à l’Université Joseph Fourier / Institut de Géographie Alpine / UMR PACTE, à Grenoble, France
  • Sylvie Duvillard, Maître de Conférence à l’Université Pierre Mendès-France, Grenoble II et chercheur au laboratoire pacte-Grenoble I
  • Marie-Christine Fourny, Professeure à l’Université Joseph-Fourier-Grenoble, France,
  • Tous trois co-directeurs des publications.
  • Emmanuelle Tricoire, coordonnatrice de la rédaction et éditrice de la revue, L’écritoire, Genève|Paris, Suisse|France.

Comité « élargi »

  • Winfried E. H. Blum, Professor Emeritus, Institute of Soil Research, University of Natural Resources and Life Sciences (BOKU),Vienne, Autriche
  • Axel Borsdorf, Professeur à l’Université d’Innsbrück, Autriche
  • Federica Corrado, Politecnico di Torino, Italie
  • Cristina Del Biaggio, chercheuse invitée (post-doc) à l’Instituts of European Studies de l’Université d’Amsterdam, Pays-Bas
  • Monique Fort, Professeure Émérite (Géographie, Géomorphologie), UFR Géographie, Histoire et Sciences de la Société, UMR 8586 PRODIG, Université Paris Diderot, France
  • JC Gaillard, Associate Professor, The University of Auckland, Nouvelle-Zélande
  • Martin Price, Professor of Mountain Studies, Director of the Centre for Mountain Studies, Chairholder, UNESCO Chair in Sustainable Mountain Development, Perth College, University of the Highlands and Islands, Royaume-Uni.
  • Manfred Perlik, Professeur à l’Académie Européenne (EURAC) à Bolzano (Italie) ; au Centre for Development and Environment (CDE) de l’Université de Bern (Suisse) ; associé au Laboratoire PACTE, UMR 5194 CNRS, Grenoble (France)
  • Thomas Scheurer, Directeur de l’ISCAR (International Scientific Committee on Alpine Research) et de l’ICAS (Commission interacadémique recherche alpine des Académies Suisses des Sciences), Suisse.
  • Gian Paolo Torricelli, Professeur (Géographie urbaine et  Développement territorial), Responsable de l’Observatoire du développement territorial du Canton du Tessin, Accademia di Architettura, Università della Svizzera italiana, Mendrisio, Suisse.

Catégories

Dates

  • lundi 01 décembre 2014

Mots-clés

  • climat, montagne, mode de vie, tourisme

Contacts

  • Emmanuelle Tricoire
    courriel : Emm [at] nuelleTricoire [dot] eu

URLS de référence

Source de l'information

  • Emmanuelle Tricoire
    courriel : Emm [at] nuelleTricoire [dot] eu

Pour citer cette annonce

« Impacts du changement climatique sur les dynamiques des milieux montagnards », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 29 octobre 2014, http://calenda.org/303892