AccueilLieux d’exils et de rédemption. Perspectives diachroniques autour des épurations

Lieux d’exils et de rédemption. Perspectives diachroniques autour des épurations

Sites of exile and redemption. Diachronic perspectives of purges

*  *  *

Publié le jeudi 16 octobre 2014 par Annette Schläfer

Résumé

Journées d'études organisées dans le cadre du programme de formation-recherche "Pour une histoire connectée et transnationale des épurations en Europe au sortir de la Seconde Guerre mondiale" soutenu par le CIERA.

Annonce

Argumentaire

Les épurations menées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale après la victoire des Alliés ont donné lieu à des historiographies denses dans les différents pays d’Europe occidentale, qui ont montré la complexité des processus touchant aux sphères judiciaire, politique, économique, intellectuelle, etc. Si de précieux travaux comparatifs juxtaposant des études par pays existent déjà, ils ne sont malheureusement pas encore systématiques et englobent rarement des pays de part et d’autre du Rideau de fer.

Inscrites dans une séries de manifestations scientifiques  interrogeant  de  manière transnationale les réalités épuratoires telles qu’elles se développent en Europe (occidentale, orientale et centrale) après la fin du Second Conflit mondial, ces deux journées ouvrent de nouveaux champs de recherches, largement ignorés  des  perspectives  comparatives internationales.

Le premier axe de réflexion se penchera à la fois sur une dynamique et un groupe d’acteurs particuliers, à savoir les lieux d’exil, de rédemption ou de « recyclages » des collaborateurs. Longtemps objet de littérature à sensation et de presse à scandale, le sujet intègre progressivement le territoire des historiens où il participe du renouveau en cours de l’analyse des sorties de guerre en particulier en matière de démobilisations mais aussi de transition entre Seconde Guerre mondiale et guerre froide…

Dans une approche diachronique, il s’agira ensuite d’accorder une attention particulière au poids d’expériences passées (occupation et/ou épuration) dans le vécu et le perçu de l’épuration post Seconde Guerre mondiale.

Programme

Jeudi 4 décembre 2014, 14h-17h

Lieux d’exil, de recyclage et de « rédemption » des personnes épurées

Xavier Rousseaux (FRS-FNRS, UCL) & Jonas Campion (FRS-FNRS, UCL) Introduction

Dominik Rigoll (U. Iéna, U. Princeton) «Same same, but very different. The Role of Ex-Nazis in the East and the West German Security State »

Claire Trojan (CERHIO, U. Rennes 2) « Coupables et victimes ? Les expulsés allemands entre stigmatisation et rédemption en RFA et RDA »

Marc Bergère (CERHIO, U Rennes 2) Exil et lieux de 'recyclage' des collaborateurs français : état et perspectives de recherches

Frans Seberechts (ADVN) « La vie continue? Collaborateurs belges à l’étranger après la Seconde Guerre mondiale »

Helen Grevers (U. Gent) « The preconditions of reintegration and the meanings of ‘collaborator’. A comparison between Belgium and the Netherlands after WWII »

Dirk Luyten (Cegesoma) Conclusions

Discussion générale

Vendredi 5 décembre 2014, 10h-16h30

Perspectives diachroniques sur les épurations européennes après 1945

Xavier Rousseaux (FRS-FNRS, UCL) & Jonas Campion (FRS-FNRS, UCL) « Perspectives diachroniques sur les épurations après 1945 »

Mélanie Bost (CEGESOMA / ERM) « Écarter les fautifs : le recours à la discipline judiciaire comme mode épuratoire de la magistrature belge après la première occupation allemande (1914-1918) »

Emilia Koustova (GEO, U. Strasbourg) « Les politiques soviétiques dans les républiques baltes au lendemain de la guerre : combattre la résistance, épurer, soviétiser »

Christiane Kosher Spohn (U. Tubingen) « D’une épuration à l’autre. Pour une étude de l’héritage à l’aune de l’exemple alsacien (1914-18/1939-1945) »

Marie-Bénédicte Vincent (ENS Ulm) « L’épuration disciplinaire dans la fonction publique ouest-allemande après 1945 : héritage et reformulation de la notion de ‘devoir de fidélité’ envers l’ État »

Guillaume Mouralis (CNRS, ISP, U. Paris Ouest Nanterre)

Conclusions

Discussion générale

 

Organisation

Journées d’étude organisées par Jonas Campion et Xavier Rousseaux (Centre d’histoire du droit et de la justice, UCL) dans le cadre du projet PFR CIERA « Pour une histoire connectée et transnationale des épurations en Europe au sortir de la Seconde Guerre mondiale » (U. Rennes 2, ENS, U. Iena, UCL)


Comité scientifique

Marc Bergère (CERHIO, Rennes 2), Emmanuel Droit (CERHIO, Rennes 2), Jonas Campion (CHDJ, UCL), Dominik Rigoll (Université d’Iéna), Marie-Bénédicte Vincent (IHMS, ENS)

Lieu

Université catholique de Louvain
Faculté de philosophie arts et lettres
Salle du Conseil
Place Blaise Pascal 1
B-1348 Louvain-la-Neuve
Accès: http://www.uclouvain.be/319569.html

 

Inscription


Inscription  libre  mais  souhaitée  pour le 20 novembre 2014 :
m.dupont@uclouvain.be - www.chdj.be

Catégories

Lieux

  • Université catholique de Louvain, Faculté de philosophie arts et lettres, Salle du Conseil - Place Blaise Pascal 1
    Louvain-la-Neuve, Belgique (B-1348)

Dates

  • jeudi 04 décembre 2014
  • vendredi 05 décembre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • épuration, approche transnationale, Seconde Guerre mondiale, collaboration, justice

Contacts

  • Marc Bergère
    courriel : marc [dot] bergere [at] uhb [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Annette Schläfer
    courriel : schlafer [at] ciera [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Lieux d’exils et de rédemption. Perspectives diachroniques autour des épurations », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 16 octobre 2014, http://calenda.org/303937