AccueilEfficacité énergétique : apports des sciences pour l’ingénieur et perspectives pour une interdisciplinarité avec les sciences sociales

Efficacité énergétique : apports des sciences pour l’ingénieur et perspectives pour une interdisciplinarité avec les sciences sociales

Energy efficiency: the contribution of engineering sciences and the perspectives for interdisciplinarity with the social sciences

*  *  *

Publié le mardi 04 novembre 2014 par João Fernandes

Résumé

Le contexte de la transition énergétique a rendu criant le besoin de nouvelles méthodes et des outils pour appréhender la complexité de la problématique de réduction des consommations énergétiques des bâtiments. A la recherche de tous les leviers d’amélioration des performances. Les chercheurs sont ainsi amenés à explorer et approfondir les démarches interdisciplinaires, si ce n’est transdisciplinaires : à la frontière entre usages et modes constructifs ou équipements, entre méthodes de conception, d’évaluation et processus de fabrication. La compréhension et le partage des méthodes utilisées – consolidées ou bien innovantes - s’avèrent alors fondamentaux.

Annonce

Argumentaire

L’objectif du séminaire nantais Energie et Société (novembre 2013, http://societeenergie.sciencesconf.org/) a été de présenter des travaux en sciences sociales portant sur l’étude des usages et des comportements énergétiques. Il a permis aux chercheurs de différentes disciplines, SHS et SPI, et aux professionnels de dialoguer, d'échanger et de se confronter autour de ces approches.
Ce séminaire, en proposant une présentation de méthodes SPI portant sur la modélisation des performances énergétiques et de la manière dont les modèles intègrent la dimension humaine, en donnant une vision prospective de ces recherches, se veut un moment d’échange et de construction d’un parcours commun autour de ces questions. Il devrait permettre de poser une base de discussion méthodologique sur la prise en compte interdisciplinaire de la question énergétique.

Ce deuxième évènement francilien vise à compléter la lecture SHS en proposant des interventions issues du domaine des sciences pour l’ingénieur. En questionnant la prise en compte des usages de l’énergie et les comportements énergétiques dans les travaux de recherches portés par les SPI. Pour ce faire, il est proposé d'aborder cette question à partir de la modélisation. Des modèles de calcul des consommations énergétiques des bâtiments et des émissions de GES liées, d’évaluation du confort thermique sont proposés et constamment améliorés par les chercheurs qui intègrent également des interactions avec d’autres problématiques telles que la qualité de l’air. Un des enjeux majeurs est, aujourd’hui, celui d’intégrer dans ces modèles le « facteur humain » : les usages de l’énergie et les comportements impactant la consommation énergétique. Il s’agit d’un défi auquel il est proposé de répondre en adoptant une démarche conjointe SPI et SHS.

Programme

vendredi 12 décembre 2014

Heures événement      

10:30 - 11:00      Accueil des participants              

  • 11:00 - 11:20      (En attente du titre) - Francis Allard, INSIS, Université de La Rochelle   
  • 11:20 - 11:40      (En attente de confirmation) - Etienne Wurtz, CEA-INES            
  • 11:40 - 12:00      Darren Robinson, University of Nottingham. TOWARDS A COMPREHENSIVE FRAMEWORK FOR CHARACTERISING AND MODELLING CITY SUSTAINABILITY   

12:00 - 13:00      Débat  

13:00 - 14:00      Déjeuner libre 

14:00 - 14:30      Café     

  • 14:30 - 14:50      Alain Bornarel, TRIBU. LA SIGNATURE BIOCLIMATIQUE EN CLIMAT TROPICAL ET CONTINENTAL : RECHERCHER L'ARBITRAGE ENERGIE/CONFORT        
  • 14:50 - 15:10      Françoise Thellier, PHASE. LA PERFORMANCE ENERGETIQUE PASSE AUSSI PAR LE COMPORTAMENT DES USAGERS.

On parle souvent de performance énergétique des bâtiments, mais on oublie aussi trop souvent qu'ils ont comme objectif essentiel de maintenir une bonne Qualité des Environnements Intérieurs. Si cette qualité n'est pas atteinte les occupants réagissent sur le bâtiment, les actions conduisent malheureusement la plupart du temps à une dégradation du bâti ou une surconsommation. C'est donc en comprenant les interactions fortes entre les êtres humains et leur environnement à diverses échelles qu'on peut arriver à résoudre une partie des problèmes. - -  

  • 15:10 - 15:30      Eric Bussolino, AIA. PRATIQUE DU DIALOGUE INTERDISCIPLINAIRE: LE SECTEUR HOSPITALIER - -            
  • 15:30 - 16:30      Débat et conclusions - Frédéric de Coninck (Discutant) 

Coordination: Marjorie Musy (IRSTV), Margot Pellegrino (Lab'Urba) et Nadine Roudil (CSTB)

Lieux

  • Campus universitaire de l'UPEM
    Champs-sur-Marne, France (77)

Dates

  • vendredi 12 décembre 2014

Mots-clés

  • efficacité énergétique, interdisciplinarité, comportements, modélisation

Contacts

  • Margot Pellegrino
    courriel : margot [dot] pellegrino [at] u-pem [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Margot Pellegrino
    courriel : margot [dot] pellegrino [at] u-pem [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Efficacité énergétique : apports des sciences pour l’ingénieur et perspectives pour une interdisciplinarité avec les sciences sociales », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 04 novembre 2014, http://calenda.org/304305