AccueilÉconomie verte, croissance et développement

Économie verte, croissance et développement

The green economy, growth and development

État des lieux et perspective

Inventory and future perspectives

*  *  *

Publié le mardi 04 novembre 2014 par João Fernandes

Résumé

Le Maroc, signataire de plusieurs conventions internationales qui versent dans l’économie verte, Importateur de 90% de ses besoins énergétiques, et dont le coût annuel de la dégradation de l’environnement est estimé à 4% du PIB ; ne peut rester indifférent vis-à-vis des opportunités qu’offre l’économie verte. A l’échelle nationale, les stations solaires d’Ain Beni Mathare et d’Ouarzazate, les tramways, témoignent d’une volonté d’inscrire la croissance et le développement sur le vert. Conscients de l’importance de l’économie verte, les organisateurs 7e journées scientifiques internationales du FEM ont retenu comme thème central : « Economie verte, croissance et développement : État des lieux et perspectives ».

 

Annonce

Argumentaire

« L’économie verte » produisant peu ou pas de déchets carbonés est une économie de conciliation entre la croissance économique et le respect de l’environnement. Elle recouvre toute activité économique favorable à la protection de l’environnement dans un esprit de développement durable.

En effet, le changement climatique, la ratification des ressources naturelles, l’épuisement des énergies fossiles, la pollution, … sont autant de phénomènes qui exigent un changement progressif des comportements économiques des différents acteurs, plus particulièrement les producteurs et les consommateurs.

C’est dans ce contexte et plus spécifiquement après la conférence internationale de Rio + 20  que  l’économie verte s’est imposée dans les agendas nationaux et internationaux afin de favoriser une croissance économique et un développement durable équilibré. En d’autres termes, elle cherche  la conservation de la biodiversité et l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le Maroc, signataire de plusieurs conventions internationales qui versent dans l’économie verte, Importateur de 90% de ses besoins énergétiques, et dont le coût annuel de la dégradation de l’environnement est estimé à 4% du PIB ; ne peut rester indifférent vis-à-vis des opportunités qu’offre l’économie verte. A l’échelle nationale, les stations solaires d’Ain Beni Mathare et d’Ouarzazate, les tramways, … témoignent d’une volonté d’inscrire la croissance et le développement sur le vert.

Conscients de l’importance de l’économie verte, les organisateurs 7èmes journées scientifiques internationales du FEM ont retenu comme thème central : «Economie verte, croissance et développement : Etat des lieux et perspectives».

Objectifs majeurs des 7JSI du FEM

  • Sensibilisation à l’importance empirique et théorique de l’économie verte ;
  • Participation au débat sur l’économie verte ouvert depuis quelques années à l’international et à compter de 2012 au Maroc suite à la publication du rapport du conseil Economique, Social et Environnemental ;
  • Valorisation des expériences de quelques éco-entreprises existantes et du Green Business;
  • Partage d’expériences entre experts, professionnels chercheurs, économistes, gestionnaires, élus, entrepreneurs, ONG, étudiants et académiciens dans l’optique d’apporter des analyses nationales et internationales susceptibles de constituer une plateforme de développement de l’économie verte au Maroc.

Principaux axes du congrès

A titre indicatif, les axes qui constituent la trame du fond du congrès sont les suivants :

  • Evolution des cadres théoriques et  institutionnels de l’économie verte ;
  • Agriculture biologique, gestion des forêts et économie de la biodiversité ;
  • Industrie verte et éco-industrie ;
  • Energies renouvelables, transition énergétique et efficacité énergétique ;
  • Innovation et développement et diffusion de technologies « vertes » ;
  • Expériences transport vert et villes vertes ;
  • Pratiques entrepreneuriales liées à l’économie verte
  • Responsabilité sociétale des entreprises et stratégie de développement durable
  • Financement des projets d’économie verte
  • Ecotourisme ;
  • Gestion durable et valorisation des déchets ;
  • Emploi et ISR en économie verte ;
  • Marché du carbone, …

La priorité sera donnée aux contributions présentant des analyses empiriques d’organisations ou de pays ayant excellé sur la voie de l’économie verte. Aussi, les doctorants dont la recherche s’inscrit dans la thématique des 7JSI du FEM bénéficieront d’une session doctorale pour la présentation et la discussion de l’état d’avancement de leurs travaux.

Les langues du congrès sont le Français, l’Arabe et l’Anglais.

Dates à respecter

  • 30 novembre 2014 : Date limite de réception du résumé de la communication (une  à deux pages maximum comprenant : titre, nom(s), affiliation, axe retenu, et proposition «problématique méthodologie et résultats» ;
  • 15 décembre 2014 : Notification d’acceptation des communications retenues par le comité scientifique et envoi des fiches d’inscription;
  • 20 février 2015 : Date limite de réception du texte intégral de la communication et d’inscription au 7JSI du FEM;
  • 28 février 2015 : Notification d’acceptation définitive des communications retenues par le comité scientifique ;
  • 19 & 20 mars 2015 : déroulement du congrès sur un jour et demi.

Tous les échanges électroniques sont à effectuer, par e-mail, à Messieurs. Hicham ATTOUCH (FEM) et Sidi Mohamed RIGAR (GREMID), en format Word, impérativement aux 2 adresses électroniques suivantes : attouch@gmail.com et mrigar@gmail.com  

Présentation des textes complets

La première page, non numérotée, comprendra uniquement :

  • Le titre de l’article petites majuscules (Times new roman 18 gras) ;
  • Le(s) nom(s) de(s) auteur(s) et leur affiliation (Times new roman 14 gras) ;
  • L’adresse électronique de l’auteur à qui la correspondance doit être adressée (Times new roman 12) ;
  • Un résumé à interligne simple d'environ 500 mots (10 à 15 lignes), contenant notamment l’objectif de la recherche, les éléments essentiels de son cadre théorique et méthodologique ainsi que ses principaux résultats (Times 12, justifié) ;
  • Un maximum de cinq (5) mots clés (Times new roman 12) en précisant la classification JEL.

Corps du texte (format A4) devra prévoir des marges supérieure, inférieure et latérales de 2,5 cm. Le texte, y compris les notes de bas de pages, la bibliographie et les annexes, ne doit pas excéder 15 pages (30000 caractères y compris les espaces). Il sera écrit en Times New Roman (12 points), en interligne simple et sera justifié (aligné à gauche et à droite). Les pages doivent être numérotées sans en-tête ni pied de page.

Les titres niveau 1 petites majuscules (Times new roman 14 gras) niveau 2 petites majuscules (Times new roman 12 gras)

Les notes de bas de page auront la numérotation continue en commençant à chaque page et ne doivent pas servir aux renvois bibliographiques. Times new roman 10

Dans le texte, les références apparaîtront entre parenthèses avec le nom et l’année de publication, ex : (El Hassani, 1996) et on ajoute la page s’il y a lieu (El Hassani, 1996 : p.112). Les références d’auteur(s) ayant publié plus d’une fois au cours de la même année doivent être identifiées chronologiquement par une lettre suivant l’année (ex : 1998a, 1998b).

La bibliographie ne comporte que les sources citées dans le corps du texte. Les références doivent y être présentées dans l’ordre alphabétique du nom du premier auteur. Chaque mention doit être complète et précise selon les modèles présentés ci-après :

Articles de périodiques

Ben Bella, A. 1986. « La filiation maudite : critique de la raison occidentale ». El Badil. Montreuil. Mai 1986. pp. 45-56.

Ouvrages entiers

Martin, Hans-Peter et Schuman, H. 1997. Le piège de la mondialisation. trad. de l’allemand par Olivier Mannoni. Arles: Solin, actes sud, 326 p. 

Parties d’ouvrages

Stein, M.I. 1982. « Creativity and the Scientist ». dans Barber, B. et Hirsh, W. (dir.). The Sociology of Science. Free Press. New York (New York). É.-U. p. 125-152. 

Articles présentés lors de conférences

Bardach, J.E. 1982. « Food and Energy Problems of Third World Cities ». exposé présenté lors de la conférence intitulée Urbanization and National Development (21-23 janvier 1982). East-West Center. Honolulu (Hawaï). É.-U. 20 p. 

Thèses - rapports internes

El Mataoui, M. 1997. « Transition Démographique au Maroc », mémoire de DES ès Sciences Economiques, Faculté de Droit Rabat/Agdal. p. 179.

Conseil des sciences du Canada (CSC). 1992. Agriculture durable  : priorité à la recherche. 43e rapport annuel. Conseil des sciences du Canada. Ottawa (Ontario). Canada. 50 p. 

Textes électroniques

Stiglitz, J. (date de consultation : 07 août 2001). What I Learned at the World Economic Crisis. the Insider. [en ligne]. URL : http://thenewrepublic.com/041700/stiglitz041700.html

Les figures et les tableaux seront numérotés de façon continue. Le titre en haut et la source est indiquée en dessous.

La dénomination du fichier devra comporter uniquement le nom de l’auteur. En cas de plus d’un auteur il faudra mettre le nom qui apparaît le premier dans le papier.

Les papiers qui ne respecteront pas les normes de forme indiquées en haut seront renvoyés par le comité d’organisation pour remodelage. Les papiers conformes aux règles de forme seront soumis à l’évaluation de fond du comité scientifique.

Comités du Congrès

Comité d’Organisation

Coordonateurs : ATTOUCH H. (FSJES, Souissi Rabat) RIGAR S. M.(FSJES, Marrakech)

Membres : Abdelaziz El Abjani, Abdelghani Belakouiri,  Kamal Waanou, Asmaa Said El Messaoudi, Sana Lamghari

Comité scientifique

  • Philippe Adair (Paris Est Créteil),
  • Hicham Attouch (FSJES, Souissi Rabat);
  • Youssef ALAMI (ENCG, Tanger),
  • Hassan BELLIHI, (UIZ, Agadir);
  • Jean Brot (Nancy);  
  • Baddih H. (FSJES, Kénitra)
  • Mustapha Benmahane (FP, El Jadida)
  • Zakaria Bennani (ENCG, Tanger);
  • Driss Chkiriba (FSJES, Meknes),
  • Mohamed Benmoussa (Qualimat-UCA, Marrakech),
  • Mohamed Bougroum, (UCA, Marrakech) 
  • Hubert Gérardin (Lorraine),
  • Ahmed GRAR (FSJES, Mararkech),
  • Fatiha Khihel (FSJES, Mohammedia) ;
  • Aomar Ibourk (FSJES,Marrakech),
  • Mustapha Kchirid (UCA, Marrakech),
  • Francis Kern (Strasbourg), Michel Lelart (Paris) 
  • Abdenbi Louitri (GREFSO, UCA,Marrakech),
  • Ahmed El Moutaouasset (Marrakech),
  • Hafida Nia (FSJES, Mohammedia),
  • Sidi Mohamed Rigar (GREMID, UCA ;Marrakech),
  • Mohamed Larbi Sidmou (Marrakech),
  • Sanae Solhi (UM5,Rabat),
  • Josiane Stoessel –Ritz (UHA, Mulhouse) ,
  • Mustapha Ziky (INREED, UCA, Marrakech).

Logistique

  • Une fois le papier accepté une lettre d’acceptation et d’invitation de à la participation aux travaux du congrès sera transmise aux auteurs ;
  • Les frais du transport et d’hébergement sont à la charge des participants.  
  • Selon la situation du sponsoring, des frais d’inscription, qui couvrent le dossier du congrès, le CD des actes, les pauses –café,  les repas de midi et le diner peuvent être  demandés aux participants.

Déroulement du congrès et publication des actes

  • Les activités scientifiques des 7JSI du FEM se dérouleront au sein des locaux de la FSJES de Marrakech
  • Le temps consacré à la présentation de chaque communication est de 15 min maximum. Le débat se fera à la fin de chaque session.
  • Les actes du 7JSI du FEM seront distribués aux participants sous format CD et une sélection sera faite pour la publication dans plusieurs revues qui seront présentées au cours du 7JSI du FEM 

Dates

  • jeudi 19 mars 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • économie verte, développement, croissance

Contacts

  • Hicham Attouch
    courriel : attouch [at] gmail [dot] com
  • Sidi Mohammed Rigar
    courriel : mrigar [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Hicham Attouch
    courriel : attouch [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Économie verte, croissance et développement », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 04 novembre 2014, http://calenda.org/304552