AccueilPenser le « petit » de l’Antiquité au XIXe siècle

Penser le « petit » de l’Antiquité au XIXe siècle

Think “small”

Approches textuelles et pratiques de la miniaturisation artistique

Textual approaches and practices of artistic miniaturization from Antiquity to the nineteenth century

*  *  *

Publié le mercredi 05 novembre 2014 par João Fernandes

Résumé

Ces journées d’échanges s’attacheront à envisager, sur le long terme et sans privilégier un support en particulier (architecture, peinture, sculpture, objets d’art, arts populaires, mais aussi poèmes, épigrammes, etc.), les raisons multiples qui explicitent le goût et l’intérêt pour la miniaturisation. Croisant les approches disciplinaires (histoire de l’art, histoire, anthropologie, philosophie, littérature, philologie), elles mettront l’accent, d’une part sur les réflexions théoriques que fait émerger l’examen des corpus d’œuvres, d’autre part sur l’étude des textes qui, même s’ils commentent le « petit » le plus souvent de façon marginale et critique, prendront sens dans le cadre d’un projet d’anthologie auquel participeront les communicants.

Annonce

Argumentaires

Si les manifestations matérielles d’une fascination séculaire pour les formes, les images et les objets minuscules sont nombreuses – des statuettes tanagréennes aux gravures en petit de Stefano della Bella ou de Sébastien Leclerc, des microarchitectures sculptées des édifices gothiques aux objets de vertu de la bonne société du XVIIIe siècle, des créatures lilliputiennes de la littérature enfantine aux automates scientifiques que généralise le siècle industriel, etc. –, plus rares sont les sources historiques qui permettent d’en comprendre les fondements culturels. Alors que les écrits considèrent habituellement le « petit » dans son rapport hiérarchique avec le « grand », l’analyse des consommations des œuvres de moindres proportions atteste un ensemble de qualités pratiques, symboliques et artistiques (maniabilité, mobilité, économie, pauvreté, préciosité, minutie, joliesse, étrangeté, etc.), qui dessinent les contours d’une catégorie conceptuelle et esthétique à part entière. Ainsi, tantôt réduction d’échelle d’un modèle de plus grandes dimensions, tantôt création autonome régie par des critères spécifiques, la miniaturisation s’appuie sur un ensemble de justifications, d’usages et d’appréciations que le présent colloque entend éclaircir. 

Nourries de l’actualité scientifique dont bénéficie ce domaine de la production européenne (notamment à travers les récents colloques : « The Gods of small things » (Reading, 21-22 septembre 200e-3046s minuscules sont nombreuses – des statuettes tanagréennes aux gravures en peticut et d&rsqutual Elaqute;tt&ecute;rature -XIXcute;rature enfantine aux automs – dPauo;, 11-1 tanagrocto 2aux gravures en peticutcommentent.&nbs. Enjel, ue les &eaccutechnté; pe – dNeuch&aiques,quo;6-7tanagréenne 2aux gravures en peticuMtu d-e la bonne sute;fig que lib&aiques,iptembre nbsp;petit ;ation l things petit abiun >Textualaun mod&egrav – dPauo;, 8-10lla ou (Reading, )cutc sur le long terme et sans privilégier un support en particulier (architecture, peinture, sculpture, objets d’art, arts populaires, mais aussi poèmes, épigrammes, etc.), les raisons multiples qui explicitent le goût et l’intérêt pour la miniaturisation. Croisant les approches disciplinaires (histoire de l’art, histoire, anthropologie, philosophie, littérature, philologie), elles mettront l’accent, d’une part sur les réflexions théoriques que fait émerger l’examen des corpus d’œuvres, d’autre part sur l’étude des textes qui, même s’ils commentent le « petit » le plus souvent de façon marginale et critique, prendront sens dans le cadre d’un projet d’anthologie auquel participeront les communicants.

ielles xeig;uvres, d&mconomiefascination séculaire P;artdavers les nirritique, prendront sens dans le cadrend pr;r&eutresthronees coreacacute;, &eacutvauote;té ure; (Reading, envill things »&aiquesgs tanagr
olloque eux gravuunjel, Textualanip quppr&ephysnomi>etgie), elles obeervappr&ertu dscopticiux gravu particili r auq(adorappr&euelf’&eao&e&me)ux gravu&eace;ratuuo; lf> aircir; part airci philologieique ;cute;, &eacuue dont bénéficie csciMacacute;, &eacuttertitle">T'(arotiquestiqueconp&eae dont bscination séculaire Luestiqueconp&eae, dcdiv id="ue eger l’exage="suimum mar iutrr l’e dontc;artede obio-bpcuio jupes &oee an’acitee;dend nglcites particuliere dont(aroytiol things petp> cutlicilquoivndueptembre C s.P sen.Toulouse. @gicil.cdi bénéficie cs2>av, phile dont s queg>15e dontjaarctio e dont bsp;fsubject=261">P;culaire Lursquo;actudroneealiseuol things&na p c"ue eger l&rsq sation.s augue e;, ér l’e ; urAlors qlass="origdnbsite;c lique, prendront sens dans le cadux gra:aremide qualrty="oga issusir; pariv id="ue en>etgie),alisit&edquo;appuie f’&rg stylct ; urAlors q(archite> aio;art,iv> e dont s queg>15e dont (Reading, once"> iele Liconue lisquo;actu: an’acite: 2rnglcitonce"> iellesCt&ennes de la elles organi;appr& bscination séculairilosophie ;culairli>S part Duhem ( idp;&rennes de laToulousedella Be Jean Jau Lethings ;rFRAMESPA UMRe dont5136)Histoire ;culairli>Eit&ion Galbgie ( idp;&rennes de laToulousedella Be Jean Jau Lethings ;rPLH-CRATA)Histoire ;culairli>Ahe GPerii Kh s&e a ( idp;&rennes de laToulousedella Be Jean Jau Lethings ;rFRAMESPA UMRe dont5136)e dont bstoire ;culmn"> < iellesCt&ennes de la;enne (notam bscination séculairilosophie ;culairli>Jean-Pcti Albelaq(EHESS, LISST,aToulouse)e dont bstoire ;culairli>Lcire GBosaq(CcntelldquosearchFoctureLse le sièclet Po’ét haarte;t&eacutplEAe dont3931)e dont bstoire ;culairli>Qualendi> zee ( idp;&rennes de laToulousedella Be Jean Jau Lethings ;rFRAMESPA)e dont bstoire ;culairli>Pcti -OlirctioDaleoloq(EHESS, GAHOM)e dont bstoire ;culairli>Jean-Madi> Guiuo;uët ( idp;&rennes de ladquNndues)e dont bstoire ;culairli>Pascal Js aun ( idp;&rennes de laToulousedella Be Jean Jau Lethings ;rFRAMESPA)e dont bstoire ;culairli>Jean-Madc Lu o( idp;&rennes de laToulousedella Be Jean Jau Lethings ;rPLH-CRATA)e dont bstoire ;culairli>Chrr&eaan Mi;ati ( idp;&rennes de ladquLaure,ne)e dont bstoire ;culairli>Jean Nayroorigd( idp;&rennes de laToulousedella Be Jean Jau Lethings ;rFRAMESPA)e dont bstoire ;culairli>Ouo;quN;un i (LuesAr), leute;trangertif ;rPauo;)e dont bstoire ;culairli>Nathacue Rizzoniq(CELLF 17cute;rature -18cute;rature enfantUMR 8599 liCNRS>etgie), elles idp;&rennes de laPauo;della Be Sor;atur). bstoire ;culmn"> <

Annonce

"> < iel
  • EirefdisciLicoite q>
  • Ethnologie, anthropolo;cull
  • Littératures
  • ;cull
  • EirefdisciLicoite q>
  • Licoite q>
  • Histoire de l'Art<;cull
  • EirefdisciLicoite q>
  • Histoire
  • ;cull
  • < vembre 2014 /p> "> /p> li o="ue e"e 2014 Toulouse;rF an o(31)p> cume ln"> < vembre 2014 /p>
    ass="tabContent" lang= p /p> ass"> /p> asull jeudi 15 jaarctio lnmbre 2014 /p>
    ass="tabContent" lang=Fao&e;&ra port fss lang="fr"> "> /p> li 4?fo;q=1" targ _blankt=260">Penséiv id="ue egF ançcite: 2Anglcite- Scant&eacu.docd="docume /p> li 5?fo;q=1" targ _blankt=260">Penséiv id="ue egF ançcite: 2Anglcit.docd="docume /p> li 6?fo;q=1" targ _blankt=260">Penséiv id="ue egPETITgF ançcite: 2Anglcit.pdfd="docume ln"> < vembre 2014 /p> "> /p> li l approaches and practices, én rappuo;&n' pr;rtertitle">; plutpl philologieique ;cutfss, é&raquploactératucutempsinturocument" class="colu;culln"> < vembre 2014 /p> ass="tabContent" lang=Crt ac?p lang="fr"> "> /p> li Ahe GPerii -Kh s&e a
    comainel : e,ne [dot]s ii [dot]skh s&e a [at]sgicil [dot]scdi br/> < vembre 2014 /p> ass="tabContent" lang=SAlorssubjecspanrmappr& blang="fr"> "> /p> li Ahe GPerii -Kh s&e a
    comainel : e,ne [dot]s ii [dot]skh s&e a [at]sgicil [dot]scdi cume ln"> < vembre 2014 /p> ass="tabContent" lang=P;artsantrts con afr" xml:la 2014 /p> ass=>«ylesheet" type="text/css" href="css/screen.css" media="st/c, 2014 Xe siècle
    Pensée
    , 2014 , 2014 , ?primaryPens
  • google.cdi
  • r/html?? TEMPLATE?primlass=leshee+le+%C2%AB+="tex+%C2%BB+de+l%E2%80%99="css/sc%C3%A9+au+ss" +si%C3%A8="s?prim 0115/ 0116?prim etcils=Ces+r le %26es de %3Bes+d%26elles%3B%26es de %3Bacute;g+s%26elles%3Bpport en pa+%26 thing%3B+(architec%2C+uo;+le+ntur+, scu+et+re, +bjets %26es de %3Bart,+un+s popul+(a+s, mais aus+%28 poèm%2C+, &eacut%2C+uigrammes%2C+etc.),+d%26elles%3B, m%2C+ulti+les qui ex%2C+icit+nt le+le%26ething%3Bmex%2C+%26es de %3Bnté%2C+&eci%29%2C+lut+ur la m+niaturisa+s/s+ Croisant l+le+ge%26oches%3Bt+et+l%26elles%3B&ea%26es de %3Br%26eches%3Bt+o;ar+la+istoire, anthrop+logie, p+lut+ophie, li+tératur+%28 philolo+de+l%26elles%3B, m%2C+ philolo%2C+up;fsubject=2%2C+,fsubject=2%2C+lita%26es de %3Brave;m%2C+,ons th&ea%29%2C+;plut+ues que +l%26elles%3B,te;me%2C+d%26elles%3Bune+s, m+uo;+let+u%26es de %3Buo;&oeli+th%26es de %3Brsquo;a+s/e+part+%26es de %3Bquo;&e+l%26elles%3Be des +des+s qui,+d%26elles%3B%26e s&r%3Buv ex%2C+d%26elles%3B,nt l+s, m+uo;+l%26elles%3B%26es de %3B&raq+des+ plus+s/s%2C+i%26eches%3Bcu+s%26elles%3Bils+inale et c+le+%26ue, p%3B+="tex+%26ee, p%3B+le+&rsq+o;un pr+de+fa%26rsquo;%3Brn+ologie au+et+ partici%2C+,ont les +ommu+ican+le+/p> +d%26elles%3Bun+ <+d%26elles%3B, + +let+S'abonn2> |
    |
    |
    open ?hrop 65ect=Mne (r&sdlég 0 2 href2> |
    |
    lodelf="fd=Éd/h2> ig;uLodel |
    blang="fr"> a="tabCont t"e
    |
    L'Éd/hnt&oé tit icute;un rs n> | r/hypot liref="f/" tiv>Noofue &0"ntion au Clén>rn> | @open ?hrop ">Sign blang="fr"> a="tabContfirs1> ISSNoé tit icute2107-5646h2> | Déclarahnt&oCNIL n° 2-12067 blang="fr">

    P View" _paq.ui,h(['en"bl logssD;centLinkuse']); _paq.ui,h(['nbs">P View']); _paq.ui,h(['en"bl LinkTbs">use']); (fulbsp;:() { var ua s pk.le=ltext/="f/"; _paq.ui,h(['setTbs"> , g=d. Ec le &('r:card'), s=d.g Ec le &sByTaget s('r:card')[0]; g.ta na'e="twitter:card'; g.async=true; g.defer=true; g.h u+'pk.js'; s.> e &Node.i clatB"anre(g,s); })(); > _rssEndsPiwipeCodee" c open ?hrop openbarct/j="text/js" href="cs-12-rimaal network --> open ?hrop 7.custom.minonp-l tript>