AccueilTerritoires du périurbain : quelles nouvelles formes d'appropriation ?

Territoires du périurbain : quelles nouvelles formes d'appropriation ?

Territories of the periurban: what new forms of appropriation?

*  *  *

Publié le jeudi 23 octobre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Longtemps associés à la prédominance de l’habitat pavillonnaire, au règne de l’automobile, à l’univers des catégories moyennes, à un mode de vie, subi ou choisi, éloigné de l’espace public, les territoires en périphérie des grandes villes et notamment des communes dites « péri urbaines » se transforment. Leur population se diversifie et exprime, selon les enquêtes récentes, un plus grand investissement dans leur vie locale, de nouvelles revendications de services et d’équipements. Ainsi, l’évolution de leurs caractéristiques démographiques et de leur morphologie sociale (appauvrissement ou enrichissement selon les cas), participe à modifier les formes d’appropriation par les habitants. Des transformations sont absorbées dans la façon d’habiter le territoire avec un « ancrage local » plus marqué. Loin d’être réduites à des « villes dortoirs » ces communes s’affirment de plus en plus comme lieux de vie et interrogent désormais les nouveaux usages de ces espaces urbanisés.

 

Annonce

Argumentaire

Longtemps associés à la prédominance de l’habitat pavillonnaire, au règne de l’automobile,  à l’univers des catégories moyennes, à un mode de vie, subi ou choisi, éloigné de l’espace public, les territoires en périphérie des grandes villes et notamment des communes dites « péri urbaines » se transforment. Leur population se diversifie et exprime, selon les enquêtes récentes, un plus grand investissement dans leur vie locale, de nouvelles revendications de services et d’équipements. Ainsi, l’évolution de leurs caractéristiques démographiques et de leur morphologie sociale (appauvrissement ou enrichissement selon les cas), participe à modifier les formes d’appropriation par les habitants. Des transformations sont absorbées dans la façon d’habiter le territoire avec un « ancrage local » plus marqué. Loin d’être réduites à des « villes dortoirs » ces communes s’affirment de plus en plus comme lieux de vie et interrogent désormais les nouveaux usages de ces espaces urbanisés.

Nous invitons universitaires et acteurs de terrain à réfléchir aux enjeux sociaux de ces mutations récentes en confrontant leurs analyses sur les aspects, non exclusifs, suivants :

  • Comment s’expriment les nouvelles formes d’appropriation de ces espaces de vie ?
  • Quels nouveaux services répondraient aux besoins des habitants du périurbain ?
  • Quels usages à venir de ces nouvelles urbanités ?
  • Comment penser sociologiquement le développement du périurbain ?

Programme

8h45-9h15 : Accueil - café

9h15 – 10h00 : Introduction

  • Michel Guillard : Administrateur provisoire Université Evry
  • M. F. Chouat (Maire d’Evry) Sous réserves
  • M. J. Longuet (Adjoint au Maire d’Evry chargé de la vie scolaire, parentalité, patrimoine et mémoire de la ville)
  • Responsables du Comité scientifique  : Laurence Costes (MDC Université Evry Val d’Essonne-CPN ), Olivier Mandon (MDC As. Université Evry Val d’Essonne – IAU IDF),
  • Michel Bisson : Président du SAN Sénart, Maire de Lieusaint
  • Jean-Raymond Hugonet : Maire de Limours-en-Hurepoix Communauté de communes du Pays de Limours (CCPL), Président de UME 91

Enjeux contextuels du périurbain

10h00 -10h40

  • Eric Charmes, Directeur de recherche à l’ENTPE Lyon, (RIVES,UMR EVS), Quoi de neuf dans le périurbain ?
  • Lucile Mettetale, Chargée d’études Institut Aménagement et Urbanisme Île-de-France IAU ID, « les caractéristiques des habitants du périurbain sous l'angle notamment de leur mobilité »

10h40-11h00 : Débats salle

11h00-11h15 : Pause-café

Table ronde 1 - les évolutions sociales des populations et des parcours résidentiels dans le périurbain

Animation : Laurence Costes et Olivier Mandon

11h15-12h35

  • Stéphanie Vermeersch, Chargée de recherche CNRS LAVUE, UMR CNRS 7218 Mosaïques, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Habiter le périurbain, habiter le centre, à chacun son rêve ?
  • Mathieu Gatteau, MDC en sociologie - Université de Bourgogne, Pôle AAFE, Membre du CGC, UMR CNRS 7366, « Le pavillon, le périurbain et l’ancrage local. Analyse des trajectoires résidentielles d’habitants bourguignons »
  • Anne Lambert, Chargée de recherche à  l’Ined, chercheuse associée au Centre Maurice Halbwachs (ENS/EHESS/CNRS), « Des « petits blancs » aux « immigrés » : les territoires périurbains entre spécialisation sociale et diversification raciale »
  • Abdoul Ba, MDC en géographie IDHES - UMR / CNRS n° 8533, Université d’Evry, « Diversité culturelle et immigration dans les espaces périurbains : l’exemple de la ville nouvelle d’Evry »

12h35-13h00 : Débats salle

Table ronde 2 -  l'espace public - l'espace ouvert : les logiques d'ancrage

Animation : Marlène Ghorayeb

14h30-15h40

  • Antoine Fleury Géographie cité, Chargé de recherche CNRS, UMR Géographie cités, « Quels espaces publics pour (re) penser le périurbain ? »
  • Damien Delaville, Doctorant PARIS, UMR Géographies-Cités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, « Distribution des commerces alimentaires dans les espaces périurbains : quelles formes d’organisation de la proximité ? »
  • Julien Essers, « Polarisation alimentaire aux marges de l’aire urbaine de l’Ouest francilien– Pratiques de mobilités et appropriations de la question alimentaire- Vers un ancrage territorial renouvelé ? »
  • Lionel Rougé : MCF de Géographie Université Caen UMR ESO et Géographie-Cités; Monique Poulot-Moreau : Professeur de Géographie Université Paris Ouest NanterreLa Défense UMRLavue, « Les espaces ouverts dans la fabrique périurbaine : vers l’affirmation de logiques de transaction dans les nouvelles recompositions socio-spatiales »

15h40-16h00 : Débats salle

16h00-16h10 : Pause-café

Table ronde 3 - les relations entre les élus avec les politiques publiques et l'intervention de la société civile

Animation : Lionel Rougé

16h10-17h50

  • Catherine Bidou-Zachariasen : Directrice de recherche émérite au CNRS IRISSO (UMR 7170), Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales, Université PARIS DAUPHINE, « les aventuriers du quotidien, 1980 et aujourd’hui ? »
  • Tanguy Legoff, Chargé d’études Institut Aménagement et Urbanisme Île-de-France IAU IDF, « Les Maires dans la fabrique des politiques publiques »
  • Miled ZRIDA, Directeur de la Politique de la Ville, de l'Habitat, du Développement durable et de la démocratie participative CAPS - Communauté d'agglomération du plateau de Saclay, « Quelles pratiques politiques dans le péri-urbain ? »
  • Bernard LEGOAZIOU, Maire d’Orgerus (78)
  • Caroline Parâtre, Conseillère Générale du Canton dela Ferté-Alais. Directricedu l’UME.

17h40-18h00 : Débats salle

Conclusion

18h00-18h15 : Elus Evry et/ou Directeur de l’urbanisme Evry, M. Martins Directeur de l’urbanisme à la Mairie d’Evry (Sous réserves)

Comité scientifique

  • Catherine Bidou-Zachariasen,
  • Eric Charmes,
  • Laurence Costes,
  • Marlène Ghorayeb,
  • Olivier Mandon,
  • Lionel Rougé,
  • Stéphanie Vermeersch

Catégories

Lieux

  • Bâtiment Maupertuis Amphi 150 - 23 Boulevard François Mitterand
    Évry, France (91)

Dates

  • jeudi 13 novembre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Périurbain, territoire

Contacts

  • Laurence Costes
    courriel : costeslaurence [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Laurence Costes
    courriel : costeslaurence [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Territoires du périurbain : quelles nouvelles formes d'appropriation ? », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 23 octobre 2014, http://calenda.org/304837