AccueilBouc émissaire, contributions théoriques à la construction d'un objet scientifique

Bouc émissaire, contributions théoriques à la construction d'un objet scientifique

Scapegoat, theoretical contributions to the construction of a scientific subject

*  *  *

Publié le lundi 22 décembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Il s'agit de produire un numéro spécial de la revue Spirale ou un ouvrage (dans une édition universitaire, PUS, PUF ou PUR) dont l'objectif est de participer à la construction scientifique de l'objet de recherche « bouc émissaire » par des contributions théoriques issues d'approches variées. Pour le CERBERES, coordinateur de l’ouvrage, le bouc émissaire est un processus qui s'incarne dans une figure. Alors, « le bouc émissaire est celui qui, au prix de son exclusion, est l'instrument de la réconciliation des membres du groupe ». Dans le même mouvement, « le bouc émissaire est un processus de réconciliation collective momentanée fondé sur l'exclusion et la substitution » (journée CERBERES du 21 mai 2014). C’est sur cette base à discuter que le numéro ou l’ouvrage, dirigé par Rémi Casanova (MCF, université Lille3), sera pensé.

Annonce

Argumentaire

Il s'agit de produire un numéro de revue (numéro spécial de la revue Spirale) ou un ouvrage (dans une édition universitaire, PUS, PUF ou PUR) dont l'objectif est de participer à la construction scientifique de l'objet de recherche « bouc émissaire » par des contributions théoriques issues d'approches variées.

Pour le CERBERES[i], coordinateur de l’ouvrage, le bouc émissaire est un processus qui s'incarne dans une figure. Alors, « le bouc émissaire est celui qui, au prix de son exclusion, est l'instrument de la réconciliation des membres du groupe ». Dans le même mouvement, « le bouc émissaire est un processus de réconciliation collective momentanée fondé sur l'exclusion et la substitution » (journée CERBERES du 21 mai 2014). C’est sur cette base à discuter que le numéro ou l’ouvrage, dirigé par Rémi Casanova (MCF, université Lille3), sera pensé.

L'objet bouc émissaire peut ainsi être éclairé aussi pertinemment par la psychologie, la sociologie, la philosophie, l'anthropologie, la science politique, le droit etc. Il peut prendre comme support le monde du travail comme la sphère privée dans des organisations, des institutions, les familles etc.

Pour participer à cette œuvre collective, il est possible d'entrer par les concepts (discrimination, stigmatisation, exclusion, réconciliation, tabous, sacrifice, emballement mimétique, substitution, symbolisation, expiation, violences etc.) ou par des modalités (harcèlement, lynchage, Tête de Turc, accusations, etc.), la frontière épistémologique entre ces deux approches étant ténue et discutable.

Dans tous les cas aucune discipline, aucun cadre théorique, aucun concept n'est à rejeter a priori dès lors qu'il se réfère, explicitement ou non, à la figure ou au processus du bouc émissaire.

Deux approches non exclusives sont possibles pour les contributeurs :

  • que serait-il essentiel du point de vue du contributeur au regard de ses travaux, d'inclure dans la construction théorique de l'objet scientifique « bouc émissaire » ?
  • une mise en perspective des travaux du contributeur avec un ou plusieurs éléments définitions proposées comme base de discussion à étayer ;

[i] CERBERES, Collectif d’Etudes et de Réflexions sur le Bouc Emissaire Réel Et Symbolique, rattaché à l’équipe EA 4354 Profeor-CIREL, universités de Lille.

Modalités de soumission

Les textes comporteront 30 à 45 000 signes environ.

Une proposition de 2 000 signes environ est à envoyer préalablement à cerbereslille3@gmail.com 

pour le 15 mars 2015;

le texte définitif sera à rédiger pour le 15 septembre 2015

La publication est pressentie pour un numéro spécial de la revue Spirale ou une publication dans une édition universitaire (PUF, PUS ou PUR) en mars 2016.

Les contributions seront évaluées par les membres du conseil scientifique de l'observatoire du bouc émissaire, en double aveugle (liste ci-dessous). Des propositions de réécriture seront demandées éventuellement aux contributeurs retenus, aux deux étapes de l'écriture, celle de la sélection et celle de l'écriture définitive.

Conseil scientifique

  • Michaël Bailleul, Maître de conférences associé, université de Lille
  • Rémi Casanova, Maitre de conférences, université de Lille
  • Frédéric Chauvaud, Professeur des Universités, université de Poitiers
  • Francis Danvers, Professeur des Universités, université de Lille
  • Pascale Desrumaux, Professeure des Universités, université de Lille
  • Bernard Gaillard, Professeur des Universités, université de Rennes
  • Sophie Jehel, Maître de Conférences, université de Paris VIII
  • Mokthar Kaddouri, Professeur des Universités, université de Lille
  • Marie-Louise Martinez, Professeure des Universités, université de Rouen
  • Stéphane Massonet, université de Louvain
  • Christophe Niewiadomski, Professeur des Universités, université de Lille
  • Jacques Pain, Professeur des Universités, université de Paris Ouest

Lieux

  • Lille, France (59)

Dates

  • dimanche 15 mars 2015

Mots-clés

  • Bouc émissaire, exclusion, réconciliation, tabou, victime, violence, substitution, harcèlement, accusation, désignation

Contacts

  • Rémi Casanova
    courriel : remi [dot] casanova [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Rémi Casanova
    courriel : remi [dot] casanova [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Bouc émissaire, contributions théoriques à la construction d'un objet scientifique », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 22 décembre 2014, http://calenda.org/306343