AccueilLa démocratie face aux enjeux environnementaux : la transition écologique

*  *  *

Publié le mercredi 26 novembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Les sociétés démocratiques, la démocratie française en particulier, sont confrontées à des enjeux environnementaux décisifs : changement climatique, dégradation de la biodiversité, pollution, raréfaction des ressources naturelles, etc. La prise en charge de ces enjeux ne saurait s’opérer simplement par des mesures ponctuelles ou locales. Les problèmes à résoudre sont beaucoup plus considérables : ils exigent que soit repensée la temporalité de l’action politique confrontée à une urgence qui se manifeste déjà comme telle et qui necessera de s’accroître dans les prochaines années. Cette urgence concerne tantles modes de production, d’échange et de consommation que l’habitat, lestransports, l’agriculture, l’industrie et même les modes de vie.

Annonce

Argumentaire

Les sociétés démocratiques, la démocratie française en particulier, sont confrontées à des enjeux environnementaux décisifs : changement climatique, dégradation de la biodiversité, pollution, raréfaction des ressources naturelles, etc. La prise en charge de ces enjeux ne saurait s’opérer simplement par des mesures ponctuelles ou locales. Les problèmes à résoudre sont beaucoup plus considérables : ils exigent que soit repensée la temporalité de l’action politique confrontée à une urgence qui se manifeste déjà comme telle et qui necessera de s’accroître dans les prochaines années. Cette urgence concerne tant les modes de production, d’échange et de consommation que l’habitat, les transports, l’agriculture, l’industrie et même les modes de vie. Dans ce contexte, la question de la transition écologique occupe une place tout à fait centrale : est-il possible d’opérer un tournant tel que les sociétés humaines aient un impact non destructeur sur la vie terrestre tout en maintenant et même en développant leurs activités ? Le cours actuel des choses ne concerne pas seulement les rapports à la nature mais aussi la question des inégalités qui s’accroissent avec l’extension de la concurrence et de l’appropriation sur le milieu planétaire (terres, océans, atmosphère, etc.). Ce tournant engage doncégalement la question de la réduction des inégalités (entre les sociétés et à l’intérieur de celles-ci). Cette problématique majeure exige une réflexion à laquelle doivent participerl’ensemble des acteurs du monde scientifique (sciences de la Terre aussi bien que les sciences humaines et sociales, les sciences politiques, le droit, etc.) et les acteurs politiques. Le domaine du savoir et celui de l’action ne sauraient être séparés et rester relativement isolés l’un de l’autre. Cette collaboration du savoir et du pouvoir apparaît décisive sur la question de la transition énergétique.

11 décembre 2014 « Transition, tournant ou mutation? »

Amphithéâtre Durkheim, La Sorbonne

9h : Ouverture

  • Yves Charles Zarka (Sorbonne PC, Université Paris Descartes)
  • Jean-Marc Callois (IRSTEA)
  • Bertrand Guillaume (Université de Technologie de Troyes)
  • Michel Degoffe (Centre Maurice Hauriou)

1. La démocratie au pied du mur : état des lieux.

  • 9h30 : Patrick Criqui (CNRS, Université de Grenoble) : « La prospective dans le Débat National sur la Transition Energétique, entre enquête scientifique et démocratie délibérative »
  • 10h : Tom Bauler (Université Libre de Bruxelles, Belgique) : « De la Gestion de la Transition à la Gouvernance de l’Innovation Sociale »
  • 10h30 : Eloi Laurent (OFCE/Sciences Po., Stanford University) : « Pour une transition social-écologique »
  • 11h : Discussions
  • 11h30 : Pause

2. Légitimité démocratique et décisions.

  • 11h45 : Marie-Angèle Hermitte (CNRS) : « Les conférences de citoyens, une voie pour construire la légitimité démocratique des contraintes environnementales »
  • 12h15 : Nathalie Blanc (CNRS, LADYSS) : « Mobilisations collectives et démocratie environnementale »
  • 12h45 : Discussions
  • 13h15 : Pause déjeuner

3. Les choix possibles.

  • 15h : Dominique DRON (Ingénieure générale des Mines, Conseil Général de l’économie, Ministère de l’Economie) : « Démocratie et financements de la transition écologique »
  • 15h30 : Bertrand Guillaume (Université de Technologie de Troyes) :  « Transition écologique et futurs ouverts »
  • 16h : Denis Salles (IRSTEA) : « La gouvernance de l’eau face au changement climatique : ajustement ou rupture ? »
  • 16h30 : Discussions
  • 17h : Pause
  • 17h15 : Albert Lévy (CNRS, LAVUE) : « La transition énergétique : mutation globale et enjeux sanitaires »
  • 17h45 : Chantal Pacteau (CNRS, GIS « Climat, Environnement, Société ») : « Grandes arènes scientifiques, grandes arènes politiques : la co-construction des savoirs comme prérequis pour la transition vers la soutenabilité »
  • 18h15 : Discussions
  • 18h45 : Yves Charles Zarka : Clôture de la journée

12 décembre 2014 « Discussion avec les politiques »

Palais Bourbon – Salle Colbert

De 9h à 9h30 précises : réception des participants et du public

  • 10h : Ouverture par Jean-Paul Chanteguet (Député, Président de la Commission développement durable et de l’aménagement du territoire à l’Assemblée nationale), Patrick Monfray (ANR) et Yves Charles Zarka (Sorbonne PC, Université Paris Descartes)
  • 10h30 : Corinne Lepage (Présidente de CAP21, Présidente d’honneur du Comité de recherche et d’informations indépendantes sur le génie génétique, Ancienne députée européenne), « Légalité et légitimité de la décision politique : Sivens, Notre-Dame-des-Landes et le Tout-TGV »
  • 10h50 : Table-ronde : Dominique Bourg, Eloi Laurent, Nathalie Blanc, Yves Charles Zarka
  • 11h35 : Pause
  • 11h50 : Marie-Christine Blandin (Sénatrice du Nord) « Pouvoir législatif et groupes de pression : associations et lobbies »
  • 12h10 : Table ronde : Sara Vigil, Albert Lévy, Romain Ferrari, Bertrand Guillaume

13h : Pause déjeuner

  • 15h : Jean-Luc Bennahmias (Conseiller communautaire de la Communauté Urbaine de Marseille, Ancien député européen), « Transition écologique : du domaine des contraintes au domaine du possible  »
  • 15h20 : Table ronde : Romain Ferrari, Tom Bauler, Eloi Laurent, Anne Bringault
  • 16h : Christian Bouchardy (Vice-Président du Conseil régional d’Auvergne, en charge de l’Environnement), « Protection de la Nature et démocratie. De l’élu à l’homme politique : témoignage d’un Vice-Président d’Auvergne »
  • 16h20 : Table ronde : Jean-Marc Callois, Pierre Matarasso, Anne Bringault, Chantal Pacteau

Inscription requise avant le 5 décembre 2014

Lieux

  • Palais Bourbon, 126 rue de l’Université - Sorbonne, 1 rue Victor Cousin
    Paris, France (75005 | 75006)

Dates

  • jeudi 11 décembre 2014
  • vendredi 12 décembre 2014

Mots-clés

  • Transition, écologie, démocratie, environnement, tournant, mutation, gouvernance, citoyen, futur, légitimité, légalité, politique, contrainte

Contacts

  • Jeremy Derny
    courriel : philosophie [dot] epistemologie [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Jeremy Derny
    courriel : philosophie [dot] epistemologie [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La démocratie face aux enjeux environnementaux : la transition écologique », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 26 novembre 2014, http://calenda.org/306876