AccueilLes peintres et la première guerre mondiale : commandes, productions, collections

*  *  *

Publié le mercredi 26 novembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Organisé par le Centre de recherches anglophones de l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense (EA 370) et la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, avec le Musée de l’Armée, le Centre d’études et de recherches sur l’espace germanophone (EA 4223) et le Le HAR-Histoire des arts et des représentations (EA 4414), du 4 au 6 décembre 2014, ce colloque international est consacré aux représentations de la première guerre mondiale par les peintres qui l’ont vécue. En Grande-Bretagne, en France, et en Allemagne, pendant la première guerre mondiale et les années de l’immédiat après-guerre, des milliers d’œuvres d’art ont vu le jour, par lesquelles les artistes ont cherché à représenter le conflit. Le colloque sera l'occasion de s’intéresser aux œuvres réalisées et aux conditions de leur production, de leur diffusion et de leur réception. Centré sur la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, il sera ouvert à la possibilité de comparaisons plus larges, avec d’autres pays engagés dans le conflit (l’Italie, la Russie, la Belgique, l’Autriche, les États-Unis, le Canada ou l’Australie, par exemple). Le contexte institutionnel de la production et de la diffusion des œuvres en constituera une voie d’approche privilégiée, mais non la seule, en lien avec d’autres thématiques.

 

Annonce

Argumentaire

En Grande-Bretagne, en France, et en Allemagne, pendant la Première Guerre mondiale et les années de l’immédiat après-guerre, des milliers d’œuvres d’art ont vu le jour, par lesquelles les artistes ont cherché à représenter le conflit.

Ce colloque international, consacré aux représentations de la Première Guerre mondiale par les peintres qui l’ont vécue, s’intéressera aux œuvres réalisées et aux conditions de leur production, de leur diffusion et de leur réception. Centré sur la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, il sera ouvert à la possibilité de comparaisons plus larges, avec d’autres pays engagés dans le conflit (l’Italie, la Russie, la Belgique, l’Autriche, les Etats-Unis, le Canada ou l’Australie, par exemple). Le contexte institutionnel de la production et de la diffusion des œuvres en constituera une voie d’approche privilégiée, mais non la seule, en lien avec d’autres thématiques.

Colloque international organisé du 4 au 6 décembre 2014 par le Centre de recherches anglophones de l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense (EA 370) et la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, avec le Musée de l’Armée, le Centre d’études et de recherches sur l’espace germanophone (EA 4223) et le Le HAR-Histoire des arts et des représentations (EA 4414)

Programme

Jeudi 4 décembre 2014

Université Paris Ouest-Nanterre (UFR Langues et cultures étrangères, Bâtiment V, Amphithéâtre Robert Merle)

08h45 : Accueil des participants

09h00 : Ouverture du colloque

  • Mot de bienvenue de Jean-François Balaudé, Président de l’Université et Hélène Aji, Directrice de l’UFR de Langues et cultures étrangères
  • Valérie Tesnière, Directrice de la BDIC : « Le colloque dans le cadre de l’exposition ’Vu du front’ »

1. Missions, commandes, collections publiques et privées

09h30-11h00

  • Marine Branland (Université Paris Ouest-Nanterre) : « La rupture de 1916 : raisons et enjeux des initiatives officielles en matière de création artistique (Angleterre, Belgique, France) »
  • Sandrine Smets (Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire, Bruxelles) : « Créer sous le feu. Être artiste officiel de l’armée belge pendant la Grande Guerre »
  • Sylvie Le Ray-Burimi (Musée de l’Armée, Paris) : « Les missions de peintres français sur le front et leur réception, en France et à l’étranger »

11h00 –11h15 : Pause

11h15-13h00

  • Xavier-Philippe Guiochon (Centre national des arts plastiques) : « Peindre pour l’Histoire ? Les commandes de l’Etat et la guerre de 1914-1918 »
  • Sue Malvern (University of Reading) : “The vicissitudes of British official war art”
  • Thomas Weißbrich (Deutsches Historisches Museum) : “The building of collections of art during and after the First World War in Germany”

13h00-15h00 : Pause

2. Témoignage, propagande, commémoration

15h – 16h30

  • Laura Brandon (Canadian War Museum, Ottawa) : “Bringing the war back home ? Canada’s First World War art”
  • Joachim Bürgschwentner (Université d’Innsbruck) : “‘How to make a mass effect’. The production and reproduction of war art in Austria”
  • Holly Barton (Reading University) : “Artistic interpretation and pictorial report : comparative analysis between the work of ‘special’ and official artists produced during the First World War”

Vendredi 5 décembre 2014

Musée de l’Armée (Auditorium)

3. Peinture officielle et avant-gardes

9h00-10h30

  • Antoine Capet (Université de Rouen) : « Major Sir William Orpen, peintre officiel de la Grande guerre : œuvres de commande–œuvres de dérision ? »
  • Ludolf Pelizaeus (Université de Picardie Jules Verne) : « Rupture ou continuité ? Rocholl et la diffusion de la peinture historique allemande avant et pendant la première guerre mondiale »
  • Alexandre Toumarkine (Orient Institut, Istambul) : « Grande Guerre : une génération 1914 ? »

10h30-10h45 : Pause

10h45-12h15

  • Liliane Louvel (Université de Poitiers) : « The elsewheres of (his) mind : Stanley Spencer : œuvres picturales et écrits »
  • Nora Heimann (Catholic University of America, Washington) : “Angels, saints and other apparitions in paintings and prints of the Great War”
  • Eckhart Gillen (Université de Marbourg) : “Russian painters welcome the Great War as the revealing of a new world behind western reason and rationality”

12h15 –14h30 : Pause

14h30 – 16h00

  • Christian Briend (Musée national d’art moderne – Centre Pompidou) : « Entre le front et l’arrière : Albert Gleize aux armées »
  • Anne-Pascale Bruneau-Rumsey (Université Paris Ouest-Nanterre) : « Représenter la guerre ? Missions de l’avant-garde britannique »
  • Cristina Beltrami (Université de Bergame) : « Luigi Russolo, un futuriste à la guerre »

16h00-16h15 : Pause

16h15-17h15 : Philippe Dagen : conférence plénière

17h30 : Visite libre de l’exposition “Vu du front. Représenter la Grande Guerre”, co-produite par la BDIC et le Musée de l’Armée

Samedi 6 décembre 2014

Université Paris Ouest-Nanterre (Bâtiment B, Salle des conférences)

4. Armes, trauma, identités

09h30-11h30

  • Philippe Vatin : « Feu l’artillerie. Triomphe et disparition des machines de guerre”
  • Emma Chambers (Tate Britain) : “Wounded Soldiers and the memorialisation of War”
  • Claire Maingon (Université de Rouen) : « La main coupée. La mutilation : un thème tabou de la Grande Guerre ? »
  • Anne Marno (Université de Düsseldorf) : “War injury and disability as a construct in art about World War I”

12h00-13h00 : Buffet sur place

13h00-14h30

  • Maureen Shanahan (James Madison University, Harrisonburg) : “Vitalism and trauma in Fernand Léger’s La partie de cartes (1917)”
  • Andréa Lauterwein (Université Paris III) « Sur le front des mères : Käthe Kollwitz et la question du sacrifice »
  • Lena Radauer (Université de Fribourg) “The art of captivity – creativity in Russian POW camps”

14h30-14h45 : Pause

14h45-16h15

  • Reinhard Johler (Université de Tübingen) : “"Wie nie zu anderer Zeit". Images of prisoners of war in Germany and Austria-Hungary”
  • Adriana De Angelis (Université Federico II, Naples) : « Les peintres-soldats italiens de la Grande guerre : une page d’histoire de l’art oubliée »
  • Emma Watts (Hong Kong Baptist University) : “Art interchange : War and Peace Exhibition at the Royal Academy, London, 1918”

16h30 : Clôture du colloque

Comité d’organisation

  • Anne-Pascale Bruneau-Rumsey (Paris Ouest)
  • Séverine Letalleur-Sommer (Paris Ouest)
  • Dominique Bouchery (BDIC)
  • Benjamin Gilles (BDIC)
  • François Lagrange (Musée de l’Armée)
  • Andréa Lauterwein (Paris 3-Sorbonne Nouvelle)

Comité scientifique

  • Annette Becker (Paris Ouest)
  • Anne-Pascale Bruneau-Rumsey (Paris Ouest)
  • Cornelius Crowley (Paris Ouest)
  • David Guillet (Musée de l’Armée)
  • Juliane Haubold-Stolle (Deutsches Historisches Museum, Berlin)
  • Ségolène Le Men (Paris Ouest)
  • Séverine Letalleur-Sommer (Paris Ouest)
  • Marielle Silhouette (Paris Ouest)
  • Valérie Tesnière (BDIC)

L’inscription au colloque est gratuite, mais obligatoire, le nombre de places étant limité.

Inscriptions et renseignements : communication-bdic@bdic.fr

Lieux

  • Bâtiment B, salle des conférences - Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 200 avenue de la République
    Nanterre, France (92)
  • Musée de l'Armée, Auditorium Austerlitz - Hôtel national des Invalides, 129 rue de Grenelle
    Paris, France (75007)

Dates

  • jeudi 04 décembre 2014
  • vendredi 05 décembre 2014
  • samedi 06 décembre 2014

Mots-clés

  • Grande Guerre, peintre, artiste, représentation, oeuvre d'art, mission d'artiste, première guerre mondiale, conflit, front

Contacts

  • Marguerite Bonnot
    courriel : marguerite [dot] bonnot [at] bdic [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Wanda Romanowski
    courriel : wanda [dot] romanowski [at] bdic [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les peintres et la première guerre mondiale : commandes, productions, collections », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 26 novembre 2014, http://calenda.org/306897