AccueilMilano allo specchio: da Costantino al Barbarossa l’autopercezione di una capitale

*  *  *

Publié le vendredi 14 novembre 2014 par Elsa Zotian

Résumé

L’intention de ce colloque est de regarder Milan à travers ce prisme autoréférentiel. Le but est de repérer les points cruciaux de ce processus historique en se servant d’approches transdisciplinaires qui permettent de fournir une vision à 360 degrés. Les contributions d’historiens, d’historiens de l’art, d’archéologues, d’historiens de la langue et de philologues consentiront donc de dessiner une image novatrice de la ville. Les axes porteurs de telle réflexion s’articuleront autour de trois thématiques : Milan capitale, la figure d’Ambroise et les emblèmes royaux lombards. Il s’agit de concepts qui reviennent régulièrement au fil des siècles afin de justifier les ambitions politiques, territoriales, ecclésiastiques, ainsi que culturelles de la ville. Pendant nos journées d’étude, on essaiera de comprendre par quels instruments – en prenant en considération tous les médias artistiques et les différentes sources – la continuité de la ville se construit. Il s’agira également de décrire les mécanismes qui font de la tradition un agrégateur identitaire fondamental.

Annonce

Présentation

Capitale de l’Empire, métropole ecclésiastique de premier ordre, important commune seigneurie, la Milan médiévale a un développement sur la longue durée exceptionnelle. Dans les dernières décennies, cette stratification – historique, culturelle et matérielle – a été objet d’études importantes. Très rarement, toutefois, le patrimoine milanais a été lu dans une perspective autoréférentielle : cette perspective, centrale dans la mentalité médiévale, l’est de surcroît pour une ville comme Milan, où la tradition devient garant du rôle clé que la ville cycliquement veut assumer.

L’intention de ce colloque est justement de regarder Milan à travers ce prisme autoréférentiel. Le but est de repérer les points cruciaux de ce processus historique en se servant d’approches transdisciplinaires qui permettent de fournir une vision à 360 degrés. Les contributions d’historiens, d’historiens de l’art, d’archéologues, d’historiens de la langue et de philologues consentiront donc de dessiner une image novatrice de la ville. Les axes porteurs de telle réflexion s’articuleront autour de trois thématiques : Milan capitale, la figure d’Ambroise et les emblèmes royaux lombards. Il s’agit de concepts qui reviennent régulièrement au fil des siècles afin de justifier les ambitions politiques, territoriales, ecclésiastiques, ainsi que culturelles de la ville. Pendant nos journées d’étude, on essaiera de comprendre par quels instruments – en prenant en considération tous les médias artistiques et les différentes sources – la continuité de la ville se construit. Il s’agira également de décrire les mécanismes qui font de la tradition un agrégateur identitaire fondamental.

Programme

20 novembre (Géopolis 2129)

9.30–10.00 – Sible de Blaauw : L’architettura paleocristiana delle capitali: Milano e Roma a paragone

10.15–10.45 – Markus Löx : Ambrogio e le chiese di Milano

11.15–11.45 – Marco Petoletti : “Urbs nostra”: Milano nello specchio delle epigrafi ‘arcivescovili’ dell’Alto Medioevo (sec. VIII–X)

14.00–14.30 – Marco Navoni : “Comitur Ambrosii meritis urbs Mediolana”: l’identità ambrosiana della Chiesa e della città di Milano nel primo Millennio

14.45–15.15 – Fabrizio Crivello : Tracce di un’identità artistica milanese nell’alto Medioevo

15.30–16.00 – Ivan Foletti ; Irene Quadri : Il ciborio di Sant’Ambrogio tra passato e futuro. Un monumento perno nella ricezione e nella costruzione dell’identità figurativa Milanese

21 novembre (Anthropole 5196)

9.30–10.00 – Marco Rossi : Le committenze di Ariberto da Inti- miano e la coscienza episcopale nella tradizione artistica ambrosiana

0.15–10.45 – Francesca Demarchi : Il libro di preghiere di Arnolfo II come compendio di milanesità

11.00–11.45 – Serena Romano : Milano e l’antico: le molte facce di un problema

14.00–17.00 – Workshop de l’école doctorale CUSO avec la participation de Sible de Blaauw, Marco Rossi, Fabrizio Crivello Nicolas Bock et Ivan Foletti

Lieux

  • Géopolis 2129 | Anthropôle 5196 - Université de Lausanne
    Lausanne, Confédération Suisse (1000)

Dates

  • jeudi 20 novembre 2014
  • vendredi 21 novembre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Milan, Lombardie, Ambroise de Milan, Ariberto da Intimiano, architecture paléochrétienne, art paléochrétien, épigraphie

Contacts

  • Alzbeta Filipova
    courriel : alzbeta [dot] filipova [at] unil [dot] ch

Source de l'information

  • Alzbeta Filipova
    courriel : alzbeta [dot] filipova [at] unil [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Milano allo specchio: da Costantino al Barbarossa l’autopercezione di una capitale », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 14 novembre 2014, http://calenda.org/307006