AccueilRenseignement et avant-guerre de 1914 en Grande Région

*  *  *

Publié le mercredi 26 novembre 2014 par João Fernandes

Résumé

L’histoire du renseignement apporte un éclairage nouveau au fonctionnement des relations internationales. Alors que son impact dans la première guerre mondiale reste encore largement ignoré des publications sur le centenaire de ce conflit, il apparaît opportun de réunir les meilleurs spécialistes de cette question dans les pays de la Grande Région (Sarre, Lorraine, Luxembourg, Belgique) pour évoquer un aspect encore marginalement étudié : l’avant-guerre dans cet espace géographique. Des révélations du plan Schlieffen au printemps 1904 jusqu’aux prodromes de la bataille des frontières à l’été 1914, cette journée d’étude se propose d’approcher le renseignement selon un angle moins monographique qu’en suivant les pratiques qui fondent l’action des services de renseignement dans les pays de la Grande Région (Sarre, Lorraine, Luxembourg, Belgique).

Annonce

Argumentaire

L’histoire du renseignement apporte un éclairage nouveau au fonctionnement des relations internationales. Alors que son impact dans la première guerre mondiale reste encore largement ignoré des publications sur le centenaire de ce conflit, il apparaît opportun de réunir les meilleurs spécialistes de cette question dans les pays de la Grande Région (Sarre, Lorraine, Luxembourg, Belgique) pour évoquer un aspect encore marginalement étudié : l’avant-guerre dans cet espace géographique.

Des révélations du plan Schlieffen au printemps 1904 jusqu’aux prodromes de la bataille des frontières à l’été 1914, cette période permet d’approcher le renseignement selon un angle moins monographique qu’en suivant les pratiques qui fondent l’action des services de renseignement. De fait, il s’agira moins de comparer les rythmes de créations et les évolutions administratives dans chacun des pays intéressés à la question de la Grande-Région, mais d’en faire apparaître le cadre d’action, tantôt sous la forme d’une confrontation entre services, tantôt en comparant leur méthodes au travers d’une question fondant la fonction de renseignement.

Axes thématiques

Pour cela, cinq thèmes propres aux Intelligence Studies ont été retenus, permettant de brosser un tableau du renseignement à la veille de la Première Guerre mondiale : le traitement des agents, la coopération entre services, le « Grand jeu » des services, la part du renseignement dans la planification et la législation applicable au renseignement. Au préalable, une approche de ce métier et de la Grande-Région permettra de fixer la spécificité de cette journée d’étude. 

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les langues du colloque seront le français et l’anglais.

La limite pour la soumission des propositions est fixée au

30 novembre 2014

Les futurs participants seront informés début janvier 2015.

Les propositions sont à adresser à camille.crunchant@univ-lorraine.fr ou angele.temoin@univ-lorraine.fr

Les organisateurs du colloque financeront le séjour et les repas des participants et, dans la mesure du possible, les frais de déplacement. 

Date 

19 et 20 février 2015

Lieu

Université de Lorraine (UL), site de Nancy

Organisateur

Gérald Arboit et François Audigier (PR Histoire Contemporaine UL - CRULH)

Comité scientifique

  • Gérald Arboit,
  • Eric Denécé,
  • François Audigier,
  • Markus Pöhlmann,
  • Olivier Lahaie.

Lieux

  • CLSH - CRULH - 23 Bd Albert 1er
    Nancy, France (54)

Dates

  • dimanche 30 novembre 2014

Mots-clés

  • renseignement, avant-guerre

Contacts

  • Angèle Temoin
    courriel : angele [dot] temoin [at] univ-lorraine [dot] fr
  • Camille Crunchant
    courriel : camille [dot] crunchant [at] univ-lorraine [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Angèle Temoin
    courriel : angele [dot] temoin [at] univ-lorraine [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Renseignement et avant-guerre de 1914 en Grande Région », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 26 novembre 2014, http://calenda.org/307131