AccueilPartis politiques et relations internationales à l'époque contemporaine

Partis politiques et relations internationales à l'époque contemporaine

Une diplomatie particulière entre enjeux nationaux, internationaux et transnationaux

*  *  *

Publié le jeudi 20 novembre 2014 par João Fernandes

Résumé

Depuis le plaidoyer de René Rémond de 1988 « pour une histoire politique » renouvelée, l’étude des partis politiques a connu d’indéniables bouleversements, nés notamment du dialogue accru avec la science politique et la sociologie. Parallèlement, l’analyse des relations internationales s’est nourrie des problématiques nouvelles portées par la mondialisation et la globalisation, et a diversifié ses approches et échelles d’analyse, en accordant une place croissante aux acteurs non-étatiques. Mais paradoxalement, en dépit du succès des approches transnationales, du développement d’une histoire internationale davantage socioculturelle et de celui d’études internationales moins stato-centrées, les travaux sur les structures partisanes ont conservé un ancrage et un horizon profondément nationaux.

Annonce

Argumentaire

Depuis le plaidoyer de René Rémond de 1988 « pour une histoire politique » renouvelée, l’étude des partis politiques a connu d’indéniables bouleversements, nés notamment du dialogue accru avec la science politique et la sociologie. Parallèlement, l’analyse des relations internationales s’est nourrie des problématiques nouvelles portées par la mondialisation et la globalisation, et a diversifié ses approches et échelles d’analyse, en accordant une place croissante aux acteurs non-étatiques. Mais paradoxalement, en dépit du succès des approches transnationales, du développement d’une histoire internationale davantage socioculturelle et de celui d’études internationales moins stato-centrées, les travaux sur les structures partisanes ont conservé un ancrage et un horizon profondément nationaux.

Cette journée d’études a donc pour ambition de participer au renouvellement de ces deux champs « du politique », celui des partis politiques et celui des rapports de force internationaux, par le croisement de leurs objets. On cherchera ainsi à définir ce qu’est la diplomatie d’un parti politique, objet encore peu pensé alors même qu’il permet d’éclairer le rapport du politique à la globalisation, ainsi que la manière dont politiques intérieures et grands enjeux de politique internationale s’articulent et s’influencent. 

Programme 

9h00 - Accueil des participants

9h15 - Présentation et introduction par Judith Bonnin, Université Paris Diderot-Paris 7 et Université de Bologne 

Session 1 : Partis, États et relations internationales

Modérateur : Noëlline Castagnez, Université d’Orléans et Comité d’histoire  parlementaire et politique

  • 9h30 - Maria Podzorova, Université Paris Diderot-Paris 7, La MEJRABPOM (Aide ouvrière internationale) entre le Komintern et l'État Soviétique : la diplomatie par l'art
  • 10h00 - Anna Konieczna, Sciences Po Paris, Coopérer ou condamner : les groupes parlementaires de l’Assemblée nationale et l’Afrique du Sud des années 1960 aux années 1980

10h30 - Discussion et pause 

Session 2 : Transnationalismes et internationalismes partidaires

Modérateur : Guillaume Devin, Sciences Po Paris

  • 11h00 - Fadi Kassem, Sciences Po Paris, Le Parti socialiste français et le socialisme d’Europe du Sud (France, Espagne Grèce, Italie et Portugal) dans les années 1970 : à la recherche d’un « compromis » eurosocialiste
  • 11h30 - Élodie Giraudier, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Le transnationalisme démocrate-chrétien. L’exemple du Chili

12h00 - Discussion et pause déjeuner 

Session 3 : Internationalisation d’enjeux partisans nationaux

Modérateur : Federico Tarragoni, Université Paris Diderot-Paris 7

  • 14h30 - Adeline Klee, Université Marc Bloch de Strasbourg, L'identité républicaine en Alsace entre 1908 et 1911: un enjeu de relations internationales à la veille de la Première Guerre mondiale
  • 15h00 - Amélie Zima, Université Paris Ouest, L’influence des relations trans-partis sur la construction de l’atlantisme : le cas des partis sociaux-démocrates d’Europe centrale

15h30 - Discussion et pause 

Session 4 : Conflits partisans et échos internationaux

Modérateur : Sophie Cœuré, Université Paris Diderot-Paris 7

  • 16h - Caroline Tixier, Université Panthéon-Assas, Une contribution née d’une dissension : la France, le Parti radical et le Pacte de la Société des Nations
  • 16h30 - Margherita Morini, Paris Diderot-Paris 7 et Université de Bologne, Le PCF et l'ultra-gauche française face à l'enlèvement d'Aldo Moro : jugements sur l'action du Parti Communiste Italien

17h - Focus sur des archives

Thierry Mérel, Fondation Jean-Jaurès, L’international dans les archives d’un parti politique : l’exemple du Parti socialiste 

17h30 - Discussion et conclusions

18h00 - Cocktail

Comité scientifique

  • Noëlline Castagnez,
  • Sophie Cœuré,
  • Olivier Dard,
  • Guillaume Devin,
  • Patrizia Dogliani,
  • Jean Garrigues,
  • Federico Tarragoni.

Lieux

  • Université Paris Diderot-Paris 7, Amphithéâtre Turing, Bâtiment Sophie Germain - 8 place FM/13
    Paris, France (75013)

Dates

  • vendredi 05 décembre 2014

Mots-clés

  • parti politique, diplomatie, relations internationales

Contacts

  • Judith Bonnin
    courriel : diplomatie [dot] partis [dot] politiques [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Judith Bonnin
    courriel : diplomatie [dot] partis [dot] politiques [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Partis politiques et relations internationales à l'époque contemporaine », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 20 novembre 2014, http://calenda.org/307497