AccueilDessiner l’antique au musée au XIXe siècle

Dessiner l’antique au musée au XIXe siècle

Jean-Baptiste Muret (cabinet des médailles, BnF) et Jean-Charles Geslin (musée du Louvre)

*  *  *

Publié le lundi 01 décembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Deux importants fonds de dessins témoignent de l’importance de la documentation graphique dans les collections d’antiques en France au XIXe siècle : Jean-Baptiste Muret (1795-1860), au Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale et Jean-Charles Geslin (1814-1887), au département des Antiques du musée du Louvre, ont dessiné entre les années 1830 et les années 1870 plusieurs centaines d’objets conservés dans ces institutions, mais également des œuvres d’autres musées ou possédées par des collectionneurs privés ou des marchands. Il en résulte un panorama étonnant des goûts de l’époque, des découvertes archéologiques et des destins des collections, que cette journée d’étude invite à mieux comprendre.

Annonce

Argumentaire

Deux importants fonds de dessins témoignent de l’importance de la documentation graphique dans les collections d’antiques en France au XIXe siècle : Jean-Baptiste Muret (1795-1860), au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque nationale et Jean-Charles Geslin (1814-1887), au département des Antiques du musée du Louvre, ont dessiné entre les années 1830 et les années 1870 plusieurs centaines d’objets conservés dans ces institutions, mais également des œuvres d’autres musées ou possédées par des collectionneurs privés ou des marchands. Il en résulte un panorama étonnant des goûts de l’époque, des découvertes archéologiques et des destins des collections, que cette journée d’étude invite à mieux comprendre. On s’interrogera ainsi d’abord sur la personnalité de ces deux dessinateurs et sur le sens de leur travail au sein de leur institution respective. L’analyse de quelques ensembles montrera l’importance des nouveaux domaines d’étude qui apparaissent dans l’archéologie de l’époque, comme les antiquités orientales ou les terres cuites grecques. Enfin, on s’attachera à remettre en perspective le travail de ces deux dessinateurs, en présentant d’autres exemples significatifs de la documentation graphique – et bientôt photographique – sur les antiques à cette époque et en réfléchissant aux modes de publication possibles de ces fonds.

Les fonds de dessins étudiés sont tous consultables en ligne, sur le site Gallica pour les Monuments antiques de Jean-Baptiste Muret, sur l’Inventaire des arts graphiques du musée du Louvre et sur la Bibliothèque numérique de l’INHA pour Jean-Charles Geslin.

Programme

Matin

Président de séance : Frédérique Duyrat (BnF)

9h30 : Accueil et introduction

  • C. Colonna (BnF),
  • M. Denoyelle (INHA),
  • L. Haumesser (musée du Louvre)

1. Biographies et composition des portefeuilles.

9h45

  • Jean-Baptiste Muret (1795-1860), dessinateur au Cabinet des Médailles
  • F. Bodenstein (Paris IV), C. Colonna (BnF)

10h10

  • Jean-Charles Geslin (1814-1887), multi-instrumentiste au service du musée et de l’archéologie
  • N. Mathieux (musée du Louvre)

2. L’apport à l’histoire des collections

  • 10h40 : « Découvrir » les civilisations barbares (de la Perse au Levant), M. Pic (BnF) 
  • 11h00 : Les antiquités des âges des métaux dans les albums de dessins de Geslin et de Muret, S. Verger (EPHE; UMR 8546 CNRS-ENS)
  • 11h30 : Discussion et pause
  • 12h : La fortune des bronzes étrusques au XIXe siècle, L. Haumesser (musée du Louvre)
  • 12h20 : De l’usage des dessins du XIXe siècle pour l’étude d’œuvres antiques au XXIe siècle : quelques exemples de vases et figurines de la collection du Louvre. V. Jeammet (musée du Louvre)
  • 12h40 : Les dessins de pierres gravées et de bijouxM. Avisseau-Broustet (BnF)
  • 13h : Discussion

Après-midi : Président de séance : Françoise Gaultier (musée du Louvre)

3.  La documentation graphique dans les musées

  • 14h30 : Le dessin d’antiquités en Seine Inférieure au XIXe siècle. La Commission départementale des Antiquités et le Musée départemental des AntiquitésC. Dorion-Peyronnet (Musée départemental des Antiquités - Rouen)
  • 15h : Le Gerhard’scher Apparat de BerlinU. Kästner (Antikensammlung - Berlin) - Communication en allemand.
  • 15h30 : La photographie naissante au service de l'archéologie, entre recherche d'exactitude et faux-semblants (1840-1870)D. de Font-Reaulx (musée national Eugène Delacroix)
  • 16h : Pause
  • 16h30 : Conclusion : Enjeux et méthodes de la publication des dessins en ligne. L'expérience du "Digital Montagny"M. Denoyelle (INHA), D. Burlot (INHA)
  • 17h00 : Discussion générale

Lieux

  • Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari - 6 rue des Petits-Champs
    Paris, France (75002)

Dates

  • mercredi 03 décembre 2014

Mots-clés

  • antiques, dessins, musée, Louvre, Bibliothèque nationale de France

Contacts

  • Christian Mazet
    courriel : christian [dot] mazet [at] inha [dot] fr

Source de l'information

  • Christian Mazet
    courriel : christian [dot] mazet [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Dessiner l’antique au musée au XIXe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 01 décembre 2014, http://calenda.org/308268