AccueilComment la sociologie des migrations internationales transforme-t-elle les paradigmes de la sociologie générale ?

*  *  *

Publié le jeudi 20 novembre 2014 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque international réunit des chercheurs de référence dans le champ des migrations internationales pour proposer une réflexion globale, à partir de leurs terrains respectifs, sur la façon dont la sociologie des migrations peut conduire à renouveler, discuter, enrichir certains paradigmes de la sociologie générale. Il se veut ouvert à différentes approches et thématiques de recherche. Au-delà d'un partage de savoirs sur les travaux propres au champ des migrations, il ambitionne de proposer une réflexion épistémologique qui intéresse le domaine des sciences humaines et sociales.

Annonce

Programme

Jeudi 4 décembre 2014 

9h00 Accueil des participant.e.s.

9h30 Introduction au colloque par Catherine Delcroix, Professeure de sociologie, DynamE/CNRS, Université de Strasbourg

10h-12h45 Première session: approches épistémologiques des migrations

  • Adelina Miranda, Migrations féminines et ordre du genre, Maître de conférences en sociologie, HDR, LAVUE-CRH/CNRS, Université de Naples
  • Lamia Missaoui, Du paradigme des im-migrations nationales à celui des trans-migrations mondiales, Maître de conférences en sociologie, Printemps/CNRS, Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Pause café

  • Marc Bernardot, Mobilité, hybridité, liquidité : migrations et figure du contemporain, Professeur de sociologie, CIRTAI, Université du Havre

Discussion et débats avec la salle

Discutant.e.s : Stéphane de Tapia, Directeur de recherche au CNRS, DynamE, Université de Strasbourg et Muriel Dudt, Doctorante, DynamE, Unistra 

12h45-14h15 Déjeuner (buffet sur place) 

14h15-16h00 Deuxième session : familles et transmission

  • Lena Inowlocki, Etudier les transmissions intergénérationnelles et les changements institutionnels : phénomènes difficiles à saisir et processus réflexifs dans la recherche, Professeure de sociologie, Johann Wolfgang Goethe-Universität 
  • Pascale Jamoulle, Faire famille dans l’illégalité, Professeure d’anthropologie, Université de Louvain La neuve et Université de Mons

Discussion et débats avec la salle

Discutant.e.s : Elsa Lagier, post-doctorante, DynamE/CNRS, Université de Strasbourg et Laura Odasso, post-doctorante, DynamE/CNRS, Université de Strasbourg

Pause café

16h15-18h30 Troisième session : Formation, mobilité sociale et stratégies éducatives

  • Françoise Lorcerie, Pertinence scolaire des théories de l’ethnicité, Directrice de recherche au CNRS (émérite), IREMAM/CNRS, Université d’Aix-Marseille
  • Yaël Brinbaum, Catherine Delcroix, Stratégies éducatives des parents migrants et mobilité professionnelle de leurs enfants. Croisement d’une approche quantitative et qualitative, Maître de conférences en sociologie, Université de Bourgogne, Chercheure au Centre d’Étude de l’Emploi et Professeure de sociologie, DynamE/CNRS, Université de Strasbourg
  • Maria Kontos, Biographical policy evaluation: educational policy and educational strategies in Germany, Senior Research Fellow in the Institute of Social Research, J. W. Goethe Universität Frankfurt am Main

Discussion et Débats avec la salle

Discutant.e.s : Laurent Muller, Maître de conférences DynamE/CNRS, Université de Strasbourg et Elise Pape, post-doctorante, DynamE/CNRS, Université de Strasbourg 

Vendredi 5 décembre

9h00-11h00 Quatrième session : migrations Sud-Sud, Est-Ouest, Nord-Sud. Nouvelles pratiques, nouveaux regards ?

  • Catherine Wihtol de Wenden, Les Nouvelles migrations, Directrice de recherche au CNRS, CERI - Science Po.
  • Ludger Pries, Emergence of transnational paradigm in Germany and in the world, Professeur de sociologie, Ruhr-Universität Bochum
  • Amélie Le Renard, Occidentaux et hiérarchie de genre, classe et nationalité à Ryad et à Dubaï, Chargée de recherche au CNRS, Centre Maurice Halbwachs - PRO

Discussion et Débats avec la salle

Discutant : Roland Pfefferkorn, Professeur de sociologie, DynamE/CNRS, Université de Strasbourg

Pause café

11h15-13h15 Cinquième session : Résistances, mobilisations et action collective

  • Marie-Thérèse Têtu-Delage, Sans papier, usages et évolution du droit, Chargée de recherches, Centre Max Weber/CNRS
  • Olivier Clochard, Enfermement, résistances : une approche de géographie critique, Chargé de recherche au CNRS, Migrinter/CNRS.
  • Claudio Bolzman, La sociologie des migrations face à des processus contemporains de précarisation et de résistance à la précarité, Professeur à la Haute École en Travail Social, Université de Genève

Discussion et débats avec la salle

Discutante : Anaïk Pian, Maître de conférences DynamE/CNRS, Université de Strasbourg

13h15-14h15 Déjeuner (buffet sur place)

14h15-16h15 Sixième séance : Nouvelles formes d’emploi et de travail

  • Ursula Apitzsch, The paradox of transnationalization through “ethnic“ business: A European Perspective, Professeure de sociologie, J. W. Goethe Universität Frankfurt am Main
  • Helena Hirata, Repenser la division internationale du travail au regard du care, Directrice de recherche au CNRS (émérite), Cresppa-GTM/CNRS
  • Andrea Réa, Multiplication et précarisation des régimes des migrations de travail en Europe, Professeur de sociologie, GERME, Université Libre de Bruxelles

Discussion et débats avec la salle

Discutante : Albena Tcholakova, post-doctorante, Cresppa-GTM/CNRS, Dim Gestes

pause café

16h30-18h30 Septième session : Villes, frontières et citoyenneté

  • William Berthomière, « L’aspect fugitif où la société prend ». Expériences de la coprésence et citadinités de marge (Nev Sha’anan, sud Tel Aviv), Directeur de recherches au CNRS, Migrinter, Université de Poitiers
  • Dominique Vidal, L’expérience urbaine des migrants du Mozambique dans le Johannesburg de l’après-apartheid, Professeur de sociologie, URMIS/CNRS, Université de Paris 7.

Discussion et débats avec la salle.

Discutant.e.s : Daniel Bertaux, Directeur de recherche au CNRS (émérite) DynamE/CNRS, Université de Strasbourg, Justine Faure, Maître de conférences en histoire, DynamE/CNRS, Université de Strasbourg.

18h30 Conclusion

  • Mirajana Morokvasic, Directrice de recherche au CNRS (émérite), ISP/CNRS, Université de Paris Ouest Nanterre La Défence
  • Laurent Muller, Maître de conférences en sociologie, DynamE/CNRS, Université de Strasbourg
  • Smaïn Laacher, Professeur de sociologie, DynamE/CNRS, Université de Strasbourg

Lieux

  • Salle des conférences, MISHA - 5 allée du général Rouvillois
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • jeudi 04 décembre 2014
  • vendredi 05 décembre 2014

Mots-clés

  • migrations, épistémologie

Contacts

  • Elsa Lagier
    courriel : colloque [dot] migrations [dot] sociologie [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Elsa Lagier
    courriel : colloque [dot] migrations [dot] sociologie [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Comment la sociologie des migrations internationales transforme-t-elle les paradigmes de la sociologie générale ? », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 20 novembre 2014, http://calenda.org/308321