AccueilUne guerre oubliée ?

Une guerre oubliée ?

Les colonies d'Afrique centrale dans la première guerre mondiale

*  *  *

Publié le mercredi 26 novembre 2014 par João Fernandes

Résumé

La mobilisation des colonies a été un élément essentiel de la Première Guerre mondiale et de son caractère global. Comme champs de bataille et/ou comme pourvoyeurs de ressources pour les économies de guerre métropolitaines, les territoires colonisés, au premier rang desquels l'Afrique, ont joué un rôle clé dans ce qui fut aussi (et peut-être surtout) une guerre d'empires. Si les historiens des colonies françaises et britanniques s'intéressent depuis plusieurs années à l'utilisation des troupes africaines sur les fronts européens et plus généralement à la participation des sujets coloniaux à l'effort de guerre en Afrique même, ces questions sont presque invisibles dans l'historiographie du Congo - comme dans celle de la Belgique d'ailleurs.

Annonce

Argumentaire

La mobilisation des colonies a été un élément essentiel de la Première Guerre mondiale et de son caractère global. Comme champs de bataille et/ou comme pourvoyeurs de ressources pour les économies de guerre métropolitaines, les territoires colonisés, au premier rang desquels l'Afrique, ont joué un rôle clé dans ce qui fut aussi (et peut-être surtout) une guerre d'empires. Si les historiens des colonies françaises et britanniques s'intéressent depuis plusieurs années à l'utilisation des troupes africaines sur les fronts européens et plus généralement à la participation des sujets coloniaux à l'effort de guerre en Afrique même, ces questions sont presque invisibles dans l'historiographie du Congo - comme dans celle de la Belgique d'ailleurs. À la lumière des avancées de la recherche sur les autres empires coloniaux, et tout particulièrement sur les colonies africaines, l'objet du présent workshop est de réfléchir aux enjeux, au déroulement et aux conséquences de la Première Guerre mondiale dans une Afrique centrale alors au coeur des rivalités impériales et largement dominées par le Congo belge. Les présentations de ces deux journées interrogent ainsi les manières dont le conflit et les mobilisations auxquelles il a donné lieu ont affecté à la fois cette région et ses populations ainsi que les contours matériels et idéologiques du projet colonial belge.

Programme

16 décembre

13h30 - Accueil & Inscription

SESSION D’OUVERTURE:

  • 14h00 - Amandine Lauro (ULB) et Bérengère Piret (USLB) «Une guerre oubliée? Perspectives et enjeux his- toriographiques de l’histoire de la Première Guerre mondiale en Afrique Centrale»
  • 14h15 – Matthew Stanard (Berry College): «A Cradle from the Graves: 1914-18 and the Birth of Belgium’s Colonial Empire»
  • 14h45Antoine Tshitungu-Kongolo (Université de Lubumbashi): «Préface aux littératures africaines. Les écrits des soldats noirs de la Grande Guerre»

15h15 – Discussion

15h30 – Pause-café

SESSION 1: LE CONGO EN PERSPECTIVE: REGARDS INTERNATIONAUX SUR L’AFRIQUE EN GUERRE

  • 15h45 - Colette Dubois (Université d’Aix-en- Provence): «L’AEF dans la Grande Guerre. Le double effort de Guerre»
  • 16h00 - Michael Pesek (Humboldt University Berlin): «Safari ya bwana Lettow. Africans in a European war»
  • 16h45 – Aude Chanson (Université Paris 7): «Die Deutsch-Ostafrika dans la Première Guerre mondiale: engagement et impacts»

17h15 – Discussion générale 

17 décembre 

09h00 – Accueil

SESSION 2: AFFRONTEMENTS: EXPÉRIENCES MILITAIRES ET DIPLOMATIQUES

  • 9h30 - Lancelot Arzel (Sciences Po Paris): «Expériences combattantes, expériences coloniales au Congo belge pendant la Première Guerre mondiale.»
  • 9h50 - Nathalie Tousignant (USLB): «Chaînes de commandement dans le Congo en guerre. Logistique et objectifs de guerre»
  • 10h20 - Enika Ngongo (USLB):«Le mandat SDN du Ruanda-Urundi. L’affirmation de la politique coloniale belge en Afrique »

10h40 - Discussion

11h00 - Pause-café 

SESSION 3: ENTRE METROPOLE ET COLONIE: LA BELGIQUE COLONIALE EN GUERRE

  • 11h20 - Amandine Lauro (ULB): «‘Aux troupes coloniales, le salut de la patrie lointaine’: frontières raciales, circulations impériales et anxiétés sécuritaires dans le débat sur le (non-)usage des troupes congolaises en Belgique»
  • 11h40 - Griet Brosens (Institut des Vétérans- INIG): «Congo-sur-Yser. Les 32 soldats congolais de l’Armée Belge dans la Première Guerre mondiale»

12h00 – Discussion

12h30 - Lunch 

SESSION 4: UNE GUERRE TOTALE? LA SOCIETE CONGOLAISE EN GUERRE

  • 14h00 - Valérie Piette (ULB): «Le Congo Belge mobilisé? Réflexions sur une société en guerre.»
  • 14h20 - Matthieu Zana Etambala (KUL-MRAC):«Le Congo Belge pendant la Grande Guerre: le cas du Bas-Uele»

14h40 - Discussion

15h00 - Pause-café

SESSION 5: (RE)ECRITURES DE L’HISTOIRE, FABRIQUE DES MEMOIRES

  • 15h10 - Bérengère Piret (USLB): «La prise de Tabora. Réécrire une page d’histoire»
  • 15h30 - Patricia Van Schuylenberg (MRAC): «Faits et héros de guerre chez les anciens coloniaux aujourd’hui : résurgence, reconstruction , réappropriation et commémoration d’une période ‘oubliée’»
  • 15h50 - Anne Cornet (MRAC): «La Grande Guerre en Afrique centrale: d'une solidarité d'anciens combattants à la construction d'une indentité coloniale. Le cas du Congo belge et du Ruanda-Urundi  (1914-1940)»

16h10 - Discussion

17h00 - Clôture

Lieux

  • Salle P61, Université Saint-Louis - 43 Boulevard du Jardin botanique
    Bruxelles, Belgique (1000)

Dates

  • mardi 16 décembre 2014

Mots-clés

  • première guerre mondiale, Afrique centrale, colonies, 14-18

Contacts

  • Bérengère Piret
    courriel : berengere [dot] piret [at] usaintlouis [dot] be

URLS de référence

Source de l'information

  • Bérengère Piret
    courriel : berengere [dot] piret [at] usaintlouis [dot] be

Pour citer cette annonce

« Une guerre oubliée ? », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 26 novembre 2014, http://calenda.org/308923