AccueilArt, réseaux, trajectoires

Art, réseaux, trajectoires

Art, networks, trajectories

Arte, redes, trayectorias

*  *  *

Publié le mardi 09 décembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Les sociologues travaillant sur ces domaines connaissent l’importance des réseaux en matière d’art, qu’il s’agisse de la production / création, de sa diffusion, voire de sa consommation / réception. De son côté la sociologie des réseaux a largement balayé les domaines ayant trait aux sociabilités, aux marchés, à l’accès aux ressources, aux inégalités relationnelles, à la diffusion des innovations… mais elle s’est peu penchée sur le terrain des activités artistiques. Dans l'optique de contribuer à ce croisement, un numéro thématique Art et réseaux a récemment été publié par la revue espagnole Redes et dans quelques mois par la revue française Sociologie de l'art. Les travaux qui y sont présentés portent sur le domaine artistique et utilisent les méthodologies propres à l'analyse de réseaux. C'est ce travail de fécondation mutuelle que nous souhaitons poursuivre aujourd'hui à travers ces deux journées d'étude.

Annonce

Argumentaire

Les sociologues travaillant sur ces domaines connaissent l’importance des réseaux en matière d’art, qu’il s’agisse de la production/création, de sa diffusion, voire de sa consommation/réception. De son côté la sociologie des réseaux a largement balayé les domaines ayant trait aux sociabilités, aux marchés, à l’accès aux ressources, aux inégalités relationnelles, à la diffusion des innovations… mais elle s’est peu penchée sur le terrain des activités artistiques. Dans l'optique de contribuer à ce croisement, un numéro thématique Art et réseaux a récemment été publié par la revue espagnole Redes et dans quelques mois par la revue française Sociologie de l'art. Les travaux qui y sont présentés portent sur le domaine artistique et utilisent les méthodologies propres à l'analyse de réseaux. C'est ce travail de fécondation mutuelle que nous souhaitons poursuivre aujourd'hui à travers ces deux journées d'étude.

Ces journées cherchent à croiser les trois mots clefs de l’intitulé Art, réseaux, trajectoires, mais peuvent ne concerner que deux des trois mots clefs. Nous attendons des propositions empiriques portant : sur les trajectoires de participants au monde de l’art ; sur des courants esthétiques saisis par une approche en terme de réseaux personnels ; des travaux proposant une mise en perspective des formes et structures des réseaux sociaux avec les formes de notoriété. Des approches moins structurales pourraient se demander comment les connaissances interpersonnelles peuvent intervenir dans le processus de création, dans la diffusion et la reconnaissance d’une œuvre, d’un mouvement ou d’un artiste, dans l’émergence d’une activité artistique sur un territoire. Des questions sur le rôle des réseaux interpersonnels sur le marché de l’art, sur l’immigration des artistes et plus largement de certains participants au monde de l’art seraient une autre piste possible. Une autre entrée consisterait à prendre pour objet les productions artistiques qui se nourrissent de la thématique des réseaux sociaux : que nous apprennent les représentations/productions artistiques qui incluent la problématique des réseaux sociaux ? Que retiennent les artistes dans leurs problématiques de cette connaissance expériencielle et éventuellement des travaux scientifiques sur la question ? Comment l’intègrent-ils dans le processus de l’œuvre ou dans la forme qu’elle prend ?

Toutes ces questions peuvent également être développées dans le domaine de l'entrepreneuriat qui, par de nombreux aspects, peut être rapproché des activités de création. Les activités et les trajectoires d'inventeurs ou de créateurs d'entreprises, par exemple, ont fait l'objet de nombreux travaux dont les résultats peuvent nourrir - et se nourrir- de la comparaison avec celles des activités artistiques.

Ces deux journées s'inscrivent dans le cadre des rencontres organisées à Toulouse par ReSTo, le réseau multidisciplinaire (Sociologie, Economie, Histoire, Géographie, Mathématiques, Informatique…) qui rassemble 2 fois par an des chercheurs intéressés par les relations sociales et les réseaux sociaux : ReSTo. Réseaux Sociaux à Toulouse.

Modalités de soumission

Les propositions de communication (2500 signes) sont à adresser aux membres du comité scientifique à travers l'adresse commune artreseauxtrajectoires@univ-tlse2.fr 

avant le 15 janvier 2015.

Une publication des principales communications est envisagée dans une revue internationale.

Comité scientifique

  • Martine Azam,
  • Nick Crossley,
  • Nathalie Chauvac
  • Ainhoa de Federico.

Catégories

Lieux

  • 5, allées Machado
    Toulouse, France (31)

Dates

  • jeudi 15 janvier 2015

Mots-clés

  • art, réseau, trajectoire

Contacts

  • Martine Azam
    courriel : martine [dot] azam [at] univ-tlse2 [dot] fr
  • Nathalie Chauvac
    courriel : chauvac [at] univ-tlse2 [dot] fr
  • Ainhoa De Federico
    courriel : ainhoa [dot] defederico [at] univ-tlse2 [dot] fr

Source de l'information

  • Nathalie Chauvac
    courriel : chauvac [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Art, réseaux, trajectoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 09 décembre 2014, http://calenda.org/309115