AccueilGuerre et déplacements de populations

Guerre et déplacements de populations

War and displacement

Regards croisés sur l’Europe aux XIXe et XXe siècles

Comparative approaches in Europe, 19th and 20th centuries

*  *  *

Publié le lundi 08 décembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

La guerre a toujours été une cause majeure de mouvements de troupes et de populations civiles, faisant de la mobilité une expérience largement partagée. L’arrivée en Europe des réfugiés des zones de guerre en Irak et en Syrie à l’heure actuelle est le dernier exemple de ce phénomène. En revanche, les raisons, les formes, ainsi que les effets et conséquences de ces déplacements en temps de guerre ont varié au fil du temps tout comme les formes de mobilités se sont superposées ou succédées dans le même espace voire au cours d’une et même vie.

Annonce

Argumentaire

La guerre a toujours été une cause majeure de mouvements de troupes et de populations civiles, faisant de la mobilité une expérience largement partagée. L’arrivée en Europe des réfugiés des zones de guerre en Irak et en Syrie à l’heure actuelle est le dernier exemple de ce phénomène. En revanche, les raisons, les formes, ainsi que les effets et conséquences de ces déplacements en temps de guerre ont varié au fil du temps tout comme les formes de mobilités se sont superposées ou succédées dans le même espace voire au cours d’une et même vie.

La recherche historique sur les déplacements de populations en temps de guerre s’est surtout focalisée sur les différentes formes de déplacements forcés au XXe siècle avec un intérêt tout particulier pour les expulsés et réfugiés pendant et après les deux guerres mondiales. S’inscrivant dans une collaboration entre l’Institut historique allemand et l’axe 5 « L’Europe des guerres et des traces de guerres » du laboratoire d’excellence EHNE, le colloque voudrait élargir cette perspective en s’interrogeant sur les convergences et divergences des déplacements de populations en temps de guerre de façon systématique et dans une perspective de longue durée, c’est-à-dire au XIXainsi qu’au XXe siècles.

Quatre questions sont au cœur de cette investigation (sans être exclusives pour autant) et peuvent être analysées sous l’angle d’histoire sociale, culturelle, économique ou politique, à travers hommes, femmes et/ou enfants, dans une perspective de victime/coupable, etc. :

Premièrement, les déplacements de population comme légitimation de la guerre ou la guerre pour légitimer des déplacements, tels que ceux engendrés par l’expulsion d’anciens immigrés pour des raisons de sécurité (les immigrés des pays germaniques en France pendant la guerre de 1870/71 entre autres).

Deuxièmement, les populations déplacées comme armes de guerre (en l’occurrence les troupes militaires ainsi ceux qui les accompagnaient au fur et à mesure, mais aussi les colons servant à (re)peupler un territoire, les personnes forcées de travailler dans l’économie en guerre, etc.), comme armes contre la guerre (déserteurs, réfugiés, etc.) ou bien comme l’un et l’autre comme cela pouvait être le cas des prisonniers de guerre.

Troisièmement, les déplacements de populations comme instruments pour sortir des conflits militaires ou pour faire la paix, tels que les transferts de population, le droit d’option (pour les Alsaciens après 1871), le rapatriement, etc.

Quatrièmement, les phénomènes de sédentarité, de sédentarisation ou l’assignation territoriale temporaire corrélant avec les déplacements de populations en temps de guerre (la protection des minorités ou l’internement dans des camps, pour ne citer que ceux-ci).

Modalités de soumission

Les propositions de communication (max. 500 mots), accompagnées d’un bref CV (max. 1 page), sont à envoyer à bseverin-barboutie@dhi-paris.fr

avant le 7 décembre 2014.

Les jeunes chercheurs/chercheuses sont explicitement convié(e)s à proposer une contribution.

Les frais de transport et d’hébergement des participants sont pris en charge. Les langues de travail du colloque seront l’allemand, l’anglais et le français.

Conseil scientifique

  • Eric Bussière,
  • Corine Defrance,
  • Christine Haynes,
  • Mareike König,
  • Barbara Lambauer,
  • Bettina Severin-Barboutie

Lieux

  • Institut historique allemand, 3 rue du Parc-Royal
    Paris, France (75003)

Dates

  • dimanche 07 décembre 2014

Mots-clés

  • guerre, déplacement, population, arme, guerre, migration, sédentarisation

Contacts

  • Dunja Houelleu
    courriel : dhouelleu [at] dhi-paris [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Dunja Houelleu
    courriel : dhouelleu [at] dhi-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Guerre et déplacements de populations », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 08 décembre 2014, http://calenda.org/309295