AccueilLe social avant la sociologie. Comment relire la pensée sociale du XIXe siècle

Le social avant la sociologie. Comment relire la pensée sociale du XIXe siècle

The social before the sociological rereading 19th-century social thinking

Numéro thématique de L'Année sociologique sous la direction de François Vatin. Volume 67, numéro 2, 2017

Thematic issue of L'Année sociologique. Guest editor : François Vatin. Volume 67 / 2017, issue 2

*  *  *

Publié le jeudi 11 décembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

On situe communément l’avènement de la sociologie dans les dernières années du XIXe siècle. Le cas français est particulièrement significatif, avec la publication en 1895 des Règles de la méthode sociologique d’Émile Durkheim. À tort ou à raison, le geste fondateur durkheimien, plus ou moins transposé dans les autres traditions intellectuelles nationales, a conduit à rejeter dans les ténèbres d’une « préhistoire » de la sociologie, la pensée sociale qui l’avait précédée sous des noms divers : science sociale, physiologie sociale, philosophie sociale, physique sociale, etc. L’objet de cet appel à contributions n’est pas de réhabiliter des traditions oubliées, de nier la rupture qui s’est opérée à la fin du XIXe siècle ou de minorer l’importance de l’enquête dans l’investigation sociologique. Il est de réfléchir à la pertinence que peut avoir, pour le sociologue contemporain, la lecture des œuvres qui précèdent le moment conventionnellement admis de la naissance de la sociologie.

Annonce

Argumentaire

On situe communément l’avènement de la sociologie dans les dernières années du XIXe siècle. Le cas français est particulièrement significatif, avec la publication en 1895 des Règles de la méthode sociologique d’Émile Durkheim. À tort ou à raison, le geste fondateur durkheimien, plus ou moins transposé dans les autres traditions intellectuelles nationales, a conduit à rejeter dans les ténèbres d’une « préhistoire » de la sociologie, la pensée sociale qui l’avait précédée sous des noms divers : science sociale, physiologie sociale, philosophie sociale, physique sociale, etc. L’objet de cet appel à contributions n’est pas de réhabiliter des traditions oubliées, de nier la rupture qui s’est opérée à la fin du XIXe siècle ou de minorer l’importance de l’enquête dans l’investigation sociologique. Il est de réfléchir à la pertinence que peut avoir, pour le sociologue contemporain, la lecture des œuvres qui précèdent le moment conventionnellement admis de la naissance de la sociologie. Le cas français est emblématique en raison, tant de la richesse de la pensée sociale dans ce pays au XIXe siècle, que du caractère particulièrement net de la rupture durkheimienne. Mais les autres traditions nationales européennes méritent d’être étudiées dans cet esprit : celle de la Grande-Bretagne marquée par la pensée économique libérale ; celle de l’Allemagne avec les sciences camérales et le « socialisme de chaire », celle de l’Italie, au carrefour des cultures intellectuelles française et allemande …

Une présentation plus détaillée de cet argument est disponible sur la page de L’Année sociologique sur le site web des PUF

Coordination

François VATIN, Professeur des universités. Sociologie. Université Paris Ouest Nanterre-La Défense.

Soumission des articles

Nous invitons les auteurs intéressés à soumettre une note d’intention d’au plus une demi-page

avant le 30 septembre 2015

en l’adressant au coordonnateur de ce numéro, et au secrétariat de la revue (voir les coordonnées plus bas), et à consulter les règles générales de soumission des articles et la charte de mise en forme à l’adresse suivante.

Les notes critiques et les comptes rendus seront les bienvenus .

Note : Les articles reçus seront soumis préalablement au coordinateur du numéro ; ceux retenus feront l’objet d’une évaluation en « double aveugle » par trois referees avant examen par le comité de rédaction réuni en séance plénière.

Calendrier

  • Note d’intention (1/2 page) : 30 septembre 2015.
  • Articles en 1ere version : 31 décembre 2015.
  • Notification de la décision du comité de rédaction : mai 2016
  • Articles revus : 30 septembre 2016

Comité de rédaction

Président du comité

  • P. Demeulenaere

Comité de rédaction

  • É. Béthoux,
  • G. Bronner,
  • P. Demeulenaere,
  • M. Dion,
  • P. Duran,
  • M. Forsé,
  • M. Hisrschhorn,
  • M. Lallement,
  • P. Lascoumes,
  • J. Lautman,
  • C. Mantzavinos,
  • G. Manzo,
  • J.-Ch. Marcel,
  • A. Van Zanten

Secrétariat

Université Paris-Sorbonne

Maison de la Recherche,

28 rue Serpente,

75006 Paris (France)

secretariat.annee-sociologique@paris-sorbonne.fr

annie.devinant@paris-sorbonne.fr

Dates

  • mercredi 30 septembre 2015

Mots-clés

  • pensée sociale, Durkheim, physiologie sociale, philosophie sociale, physique sociale

Contacts

  • François Vatin
    courriel : vatin [at] u-paris10 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • annie devinant
    courriel : annie [dot] devinant [at] paris-sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le social avant la sociologie. Comment relire la pensée sociale du XIXe siècle », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 11 décembre 2014, http://calenda.org/310242