AccueilGoût et identité culturelle

Goût et identité culturelle

Taste and cultural identity

*  *  *

Publié le mercredi 10 décembre 2014 par João Fernandes

Résumé

Le colloque international, parrainé par l’université franco-italienne, « Goût et Identité Culturelle » invite à une réflexion sur, d’une part, les liens entre signes, textes, discours et pratiques investis dans l’univers gastronomique, et d’autre part, le processus de construction et les formes d’expression de l’identité culturelle – ou, plutôt, des identités culturelles – à travers cet univers.

Annonce

Argumentaire

Le goût, du langage a la communication

La cuisine, et plus généralement l’alimentation, ont souvent été comparées au langage et à la communication : il est vrai que, dans une perspective anthropologique, la nutrition est sans doute l’un des premiers besoins de l’humanité ; mais il est tout aussi vrai que, une fois satisfait, ce besoin est structuré dans un système de différences signifiantes. Quelles sont, en l’occurrence, les caractéristiques propres d’un tel langage ? Quelles sont ses formes d’expression ? Il est très intéressant, d’ailleurs, de s’attacher à l’analyse des langages et des formes de communication qui font référence à l’univers alimentaire : des médias aux diverses formes d’art, des dégustations oeno-gastronomiques aux blogs de cuisine, de la photographie aux rites de consommation, la nourriture est au centre de nombreux discours qui l’analysent et la racontent, en l’investissant de valeurs multiples et en l’insérant dans des programmes narratifs multiformes. Quelles sont les traces laissées par de tels discours ? Et comment ces discours affectent-ils notre perception de la réalité ? Quelles sont, enfin, les potentialités des médias par rapport à la représentation de la nourriture et du goût – et, en particulier, de leur dimension sensible et culturelle ?

Goût et identité culturelle

Si la cuisine traduit inconsciemment la structure d’une société, comme le dit Lévi-Strauss, l’univers gastronomique doit être examiné en tant que dépositaire des traditions et de l’identité du groupe. Instrument de l’identité culturelle, la nourriture représente également et surtout un lieu de rencontre entre identités et cultures différentes, notamment dans un monde marqué par des déplacements constants, des hybridations et contaminations. Quelles sont, à cet égard, les caractéristiques des différentes sémiosphères ? Quels sont les textes, discours et pratiques qui les caractérisent ? Comment aborder cette question identitaire sur des bases saines et sereines, sans réveiller le vieux débat sur l’identité gastronomique consubstantiellement attachée à l’histoire et l’excellence d’un pays, et en valorisant bien davantage les aspects patrimoniaux, culturels, historiques et sociaux qui participent de la construction identitaire comme processus complexe au niveau du goût et de l’alimentation ?

Vigne, vin : imaginaire, représentations et circulation des modes de pensée

En accord avec le domaine Vigne et Vin reconnu par l’Université de Bourgogne comme domaine de spécialité et dans le contexte d’émergence du Pôle Bourgogne Vigne et Vin (Dijon), vigne et vin constituent une thématique centrale du colloque, dans une perspective de communication et de sciences humaines, sans exclusive pour d’autres disciplines qui se reconnaissent tout autant dans cet objet, ce domaine. Une question non moins centrale est celle de la circulation des modes de pensée dans la construction de l’image et de l’imaginaire du vin. Plus concrètement encore, il s’agira de voir comment s’articulent savoirs, convictions et croyances, dans le rapport à la vigne et au vin, entre producteurs, consommateurs et marchés.

Ces sujets de discussion sont ouverts non seulement à tout point de vue sémiotique, mais aussi aux contributions d’autres disciplines comme l’anthropologie, la sociologie et les études sur l’alimentation, sous l’obédience de la communication nourrie d’interdisciplinarité. Ce colloque est l’expression d’un partenariat franco-italien, consolidé dans le périmètre scientifique de la sémiotique et de la communication et ouvert à des relations internationales plus élargies. C’est une fierté pour l’Université de Bourgogne d’en accueillir les acteurs les plus engagés. 

Programme

Mercredi 17 décembre

8h30-9h00 : Accueil - Café Hall Maison des Sciences de l’Homme (MSH)

9h00-9h30 : Ouverture du colloque Amphithéatre MSH

Jean Guzzo, Vice-président délégué à la valorisation de la recherche et des formations et aux relations avec le monde économique
Catherine Orsini, Doyenne de l’UFR Langues et Communication
Jean Jacques Boutaud de l’Université de Bourgogne
Simona Stano de l’Université de Turin

9h30-10h30 :

  • Ugo Volli de l’Université de Turin: Identité, identités
  • Alex Gryspeerdt de l’Université Catholique de Louvain: Pin it, Like it logique de tables et de collections sur le tableau d’affichage en ligne Pinterest

Pause 

10h45-11h45 :

  • Pascal Lardellier de l’Université de Bourgogne: Un anthropologue au Clos Vougeot
  • Jean-Paul Petitimbert, directeur d’études sémiotiques SMARTFROGGS: L’alimentaire publicitaire. Un exemple de transculturalité réussi grâce à l’analyse sémiotique

11h45-12h30 :
Table Ronde 1 Le goût, du langage à la communication
Modératrice : Simona Stano de l’Université de Turin
Participants : Anne Parizot de l’Université de Reims, Pierluigi Basso de l’Université de Lyon, Massimo Leone de l’Université de Turin, Axel Gryspeerdt de l’Université Catholique de Louvain

Buffet

14h00-15h30 :

  • Stéphane Dufour de l’Université de Bourgogne : Le jeûne ou la faim d’autre chose. Réflexions sur le sens spirituel du jeûne postmoderne
  • Massimo Leone de l’Université de Turin : La mastication comme stratégie textuelle face au sens religieux
  • Anne Parizot de l’Université de Reims : Gastronomie et culinaire : entre transparence et opacité. Un jeu d’ombre et de lumière

Pause

15h45-17h00 :

  • Clémentine Hugol-Gential de l’Université de Bourgogne, Agnès Giboreau de l’Institut Paul Bocuse et Anna Claudia Ticca d’ICAR et de l’ Institut Paul Bocuse : Le patient gourmand : une identité possible?
  • Mihaela Bonescu et Valériane Tavilla du Groupe ESC Dijon : Entre recette(s) du dispositif numérique et recettes de cuisine
  • Benoît Heilbrunn de l’ESCP Europe : Goût et identité de marque

17h00-18h00 :
Table Ronde 2 Identité alimentaire et identité culturelle
Modératrice : Clémentine Hugol-Gential de l’Université de Bourgogne
Participants : Gianfranco Marrone de l’Université de Palerme, Giada Danesi du Centre Edgar Morin / IIAC, Paris EHESS, Olivier Wathelet anthropologue chez SEB et Jean-Jacques Boutaud de l’Université de Bourgogne 

18h : Cocktail

20h : Repas gastronomique

Jeudi 18 décembre

8h30-9h00 : Accueil - Café Hall Maison des Sciences de l’Homme (MSH)

9h00-10h00 :

  • Andrea Catellani de l’Université Catholique de Louvain : Vin nature et vin biologique : observations sur quelques aspects de la communication oenologique
  • Laurent Gautier de l’Université de Bourgogne : Quel(s) corpus pour une approche interculturelle des discours sur le goût ?
  • Kilien Stengel de l’IEHCA-Tours et de l’Université de Bourgogne : La discursivité du « bon  vin » : approche pluridisciplinaire d’une transmission
  • Stéphane Olivesi de l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Le sommelier, médiateur et artisan du goût

Pause

10h15-11h15 :

  • Juliette Defossez de l’Université de Bourgogne : La carte mentale du Champagne
  • Paola Mulas de l’Université de Teramo : Vin, art et territoire

11h15-12h00 :
Table Ronde 3 : Vigne et vin : imaginaire, représentation et circulation des discours Modérateur : Jean-jacques Boutaud de l’Université de Bourgogne
Participants : Florian Humbert de l’Université de Bourgogne, Regis Gougeon de l’Université de Bourgogne et Kilien Stengel de l’IEHCA-Tours et de l’Université de Bourgogne

Buffet

14h00-15h15 :

  • Fausto Colombo de l’Université de Milan : La cuisine représentée : les médias et les rites de la restauration.
  • Alain Perusset de l’Université de Neuchâtel : L’insolence alimentaire de Heart Attack Grill Pierluigi Basso de l’Université de Lyon : La médiatisation de la gastronomie : authenticité et apparences alimentaires en Italie

Pause

15h30-16h15 :

  • Karine Berthelot Guiet de l’Université de Paris-Sorbonne : Entre Francité et Made In France, les chemins du publicitaire
  • Alexandre Eyries de l’Université de Neuchâtel : De la rivalité communautaire à la ré-agrégation identitaire: une analyse sémio-anthropologique de la troisième mi-temps au rugby

Pause

16h30-17h15 : Clôture
Gianfranco Marrone de l’Université de Palerme : Nostalgie de l’avenir

Comité d’Organisation

  • Jean-Jacques Boutaud de l’Université de Bourgogne
  • Simona Stano de l'Université de Turin
  • Clémentine Hugol-Gential de l’Université de Bourgogne
  • Paola Mulas de l’Université de Teramo

Junior Agence Masci 

Contact: colloque.dijon@gmail.com

Somme forfaitaire de 60€

Lieux

  • Amphithéâtre de la MSH - Maison des sciences humaines (MSH) - 6, esplanade Erasme
    Dijon, France (21)

Dates

  • mercredi 17 décembre 2014
  • jeudi 18 décembre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • goût, identité, culture, gastronomie

Contacts

  • comité d'organisation
    courriel : colloque [dot] frontieresduprive [at] laposte [dot] net

Source de l'information

  • Jean-Jacques Boutaud
    courriel : Jean-Jacques [dot] Boutaud [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Goût et identité culturelle », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 10 décembre 2014, http://calenda.org/311658