AccueilLe gouvernement du social au Maroc : une perspective comparée

Le gouvernement du social au Maroc : une perspective comparée

Social government in Morocco. A comparative perspective

3e séminaire internationale « Semaine de la Recherche »

3rd international "Research week" seminar

*  *  *

Publié le jeudi 11 décembre 2014 par João Fernandes

Résumé

La semaine de la recherche est un séminaire international qui se tient deux fois par an à Rabat. Le programme aborde des thématiques importantes dans l’environnement politique, social ou économique du Maroc. Son organisation et sa cohérence thématique sont garanties par une direction collégiale de la faculté de gouvernance, sciences économiques et sociales de l’université Mohammed VI Polytechnique, sous la responsabilité scientifique de Béatrice Hibou (CNRS, CERI-Sciences Po). Le thème retenu pour cette troisième Semaine de la Recherche est « Le gouvernement du social au Maroc: une perspective comparée ».

Annonce

Argumentaire

Au Maroc, la question du social est sur l’agenda politique et scientifique, depuis les années 2000, sous l’angle, principalement, du défaut d’Etat social et, plus récemment, des contestations et revendications sociales qui nécessiteraient, de façon urgente, la définition de politiques publiques adéquates. En s’émancipant de ces perspectives, on voit cependant apparaître dans le champ d’analyse des acteurs et des pratiques qui, de façon consciente ou non, contribuent à former le contour du social. L’ambition de la Troisième semaine de la recherche de l’EGE est d’intégrer cette dimension à part entière de l’analyse en entrant dans les méandres des manières de gouverner de tels enjeux de société.

A partir du thème du « gouvernement du social au Maroc en perspective comparée », nous nous proposons de faire dialoguer les travaux d’un groupe de jeunes chercheurs marocains qui, dans le cadre d’un programme de formation du Centre de Recherche Economie Société Culture (CRESC) de l’Université Mohamed VI Polytechnique (UM6P), ont travaillé sur ce thème pendant trois ans(1)et d’universitaires étrangers qui partagent ce questionnement à partir de terrains différents.

Programme

Mercredi 17 décembre

15h30-16h - OUVERTURE « Penser le gouvernement du social : d’une recherche collective à un débat comparatif », Par Irene Bono (Université de Turin, CRESC) et Béatrice Hibou (CNRS-CERI, CRESC)

16h-18h00 - PROJECTION Projection et débat autour du film « Bouhdi » de Leila Bouasria et de Laamia Biaz

18h30-20h00 - CONFERENCE « Domestiquer les inégalités : enjeux gouvernementaux des politiques de régulation de l'emploi domestique en Argentine », Par Ania Tizziani (CONICET, Buenos Aires)

Jeudi 18 décembre

9h30 – 11h30 - TABLE RONDE : « Le social sans politiques sociales »

  •  « Gouverner par ‘moments’. La place du wali dans les transports urbains à Casablanca », Par Nadia Hachimi Alaoui (CRESC, Université d’Aix en Provence)
  •  « En quête de sécurité religieuse. Officialisation et bureaucratisation du cultuel au Maroc », Par Mohamed Wazif (CRESC, Université Hassan II de Casablanca-CM2S)
  •  « Le prix de la paix sociale dans le port de Casablanca. Le provisoire comme source de pouvoir », Par Redouane Garfaoui (CRESC, Université Hassan II de Casablanca)
  •  « Le semsar marocain, défenseur du trône ? », Par Leila Bouasria (Université Hassan II de Casablanca-CM2S ; CRESC)

Discutant : Etienne Smith (SciencesPo, Chaire Afrique UM6P)

12h00 – 13h30 - CONFERENCE « Observer la ‘citoyenneté ordinaire’ : enjeux méthodologiques et théoriques », Par Catherine Neveu (CNRS- TRAM, EHESS Paris)

15h00 – 17h30 - TABLE RONDE : « Interventions sociales et gouvernement de la société »

  •  « Construire l’espace du social. Les multiples figures de l’intermédiation dans les maisons de jeunes à Casablanca », Par Yasmine Berriane (Université de Zurich, CRESC)
  •  « Du gouvernement de la terre au gouvernement du territoire. Les coopératives ethno-lignagères dans l’Oriental », Par Ahmed Bendella (EGE, CRESC)
  •  « Un musée pour gouverner la marginalité : conflits de patrimonialisation dans le Rif », Par Badiha Nahhass (CRESC, Targa-Rabat)
  •  « Du blé au pain, que régule-t-on ? Le gouvernement des prix des biens de première nécessité », Par Valentine Schehl (CRESC, Université Paris I Sorbonne)

Discutant : Massimo Cuono (Université de Turin)

18h00 – 19h30 - CONFERENCE « Gouverner la société à Murano au XVIe siècle : du pouvoir de Venise à l’action politique des gens ordinaires », Par Claire Judde de Larivière (Université de Toulouse)

Vendredi 19 décembre

10h00-13h00 - TABLE RONDE : « Moralité ou sécurité publique ? »

  •  « Sécurité, communauté morale et autorité politique au Nigeria et en Afrique du Sud », Par Laurent Fourchard (FNSP-LAM, Bordeaux)
  •  « L’AKP de Turquie, gouvernement du social et ordre public moral », Par Elise Massicard (CNRS, CERI/SciencesPo)
  •  « Contester le social par le culturel. Sur quelques débats contradictoires de la modernité et de l'africanité à Dakar », Par Thomas Fouquet (IMAf, Paris)
  •  « Que veut dire réformer dans l’urgence? L’exemple des politiques sociales au Maroc (1999-2014) », Par Saïd Hanchane (EGE-UM6P, Rabat)

Lieux

  • Ecole de Gouvernance et d'Economie, Campus Al Irfane - Avenue ben abdellah Regragui
    Rabat, Maroc

Dates

  • mercredi 17 décembre 2014
  • jeudi 18 décembre 2014
  • vendredi 19 décembre 2014

Mots-clés

  • gouvernement, social, Maroc, Hibou, Tozy

Contacts

  • Irene Bono
    courriel : irenebono [at] gmail [dot] com
  • Béatrice Hibou
    courriel : beatrice [dot] hibou [at] sciencespo [dot] fr

Source de l'information

  • Olivier Deau
    courriel : olivier [dot] deau [at] egerabat [dot] com

Pour citer cette annonce

« Le gouvernement du social au Maroc : une perspective comparée », Séminaire, Calenda, Publié le jeudi 11 décembre 2014, http://calenda.org/311794