AccueilLocalité et globalité

Localité et globalité

Locality and globality

*  *  *

Publié le mercredi 07 janvier 2015 par João Fernandes

Résumé

Cette journée d'études pour les doctorants invite des communications liées aux thèmes indiqués dans le titre de la journée, « Localité et globalité ». Elle est ouverte aux doctorant-e-s qui spécialisent dans les domaines d'histoire, de la littérature, des sciences sociales, et tout ce qui est lié à l'étude de la civilisation française. Il y aura aussi des séances de formation et approfondissement professionnel au matin, plus une intervention keynote de Claire Eldridge (Southampton).

Annonce

Argumentaire

« Tout le Monde à Paris » se targuait une affiche pour l’Exposition Universelle de 1900. Le monde à portée de main ; le global et le local s’entrelacèrent lors de cet évènement culturel. Cent ans plus tard, avec l’Internet partout présent, le monde n’a jamais été aussi connecté. D’un point de vue conceptuel, la localité et la globalité sont antonymiques : la localité est un endroit précis et peut avoir des affiliations municipales ou régionales; la globalité est universelle, sans enracinement. Mais en fixant la localité et la globalité à l'opposé l'un de l'autre, nous prenons le risque d’ignorer l’effet que l’un peut avoir sur l’autre.

Dés le XIXe siècle, l’histoire et la géographie se sont vus regroupés dans les programmes de l’Education nationale. Par conséquent, l’endroit donne du sens à la façon dont l’histoire est conceptualisée, comprise, rédigée, et enseignée. L’endroit peut également jouer un rôle important dans la production culturelle : le cadre d’action dans la littérature ou le cinéma, le sujet principal d’une peinture ou une photographie. Les avancements actuels dans l’étude d’autres cultures non européennes, surtout à travers les études postcoloniales, ont créé de nouvelles approches qui encouragent la comparaison des histoires et permettent de repenser le centre et la périphérie. Les spécialistes en lettres ont commencé à dépasser les limites d’un principe national d'organisation se tournant plutôt vers une idée transnationale. De plus en plus, la globalité devient une catégorie d'analyse utile pour les historiens et la traduction et la littérature mondiale sont des disciplines en expansion. Cependant, malgré l’importance croissant du concept de globalité, le référendum sur l'indépendance en Écosse, qui a suscité l'intérêt des régions Francophones autonomistes en en Europe et au Canada, a montré que, pour beaucoup, les sentiments locaux reste forts. Comment peut-on donc comprendre cette intersection entre la localité et la globalité ? Est-il possible d’adopter une approche globale sans perdre la perspective locale ? Au vu de ces élaborations théoriques récentes, faut-il réexaminer notre compréhension de la localité, ou même l’histoire nationale ?

En réunissant de jeunes chercheurs dans un cadre interdisciplinaire, nous espérons créer un environnement propice à des interprétations originales sur ce thème. Dans ce but, nous invitons des communications d’une durée de 20 minutes, soit en anglais soit en français, sur tout sujet lié au titre de cette journée d’études.

Axes thématiques

Les thèmes de recherche peuvent aborder les sujets suivant (sans toutefois s’y limiter) :

  • Les effets de la mondialisation
  • La globalité en microcosme
  • Rédiger l’histoire globale
  • Les mouvements transnationaux en littérature, la littérature comparée, et la traduction
  • La politique étrangère de la France et ses relations internationales
  • L’histoire locale/municipal/régionale
  • L’endroit ou le cadre d’action en production culturelle
  • L’historiographie
  • Les langues ou identités locales/régionales
  • Littérature ou art régionale
  • Les régions Francophones disputées
  • Les intermédiaires culturels : les récits de voyage/les musées/les expositions

Cette journée d’étude est financée grâce l’Association for the Study of Modern and Contemporary France (ASMCF) et la Society for the Study of French History (SSFH). Afin de contribuer aux frais de cette journée, nous prions les étudiants qui ne sont pas actuellement adhérents, et qui vont présenter ou assister à cette journée d’études, d’adhérer à l’une de ces associations. Toutes les deux proposent des taux pour les doctorants, avec des avantages. Les remboursements des frais de voyage seront disponibles pour les intervenants.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les propositions (250 mots maximum), soit en anglais ou en français, doivent être envoyées à frenchpg2015@gmail.com. La date limite est

le vendredi 9 janvier 2015.

N’hésitez pas non plus à nous contacter pour tout renseignement.

La journée d'études des Doctorants ASMCF-SSFH « Localité et globalité » aura lieu à l'université d'Exeter, Royaume-Uni, samedi le 7 mars 2015

Comité de pilotage

  • Stacie Allan (Bristol)
  • Ellen Crabtree (Newcastle)
  • Lori Lee Oates (Exeter)
  • Mason Norton (Edge Hill/Rouen)

Lieux

  • Exeter, Grande-Bretagne

Dates

  • vendredi 09 janvier 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • localité, globalité, mondialisation

Source de l'information

  • Mason Norton
    courriel : mason [dot] norton [at] go [dot] edgehill [dot] ac [dot] uk

Pour citer cette annonce

« Localité et globalité », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 07 janvier 2015, http://calenda.org/312595