AccueilVisibilité et légitimité de l’information

Visibilité et légitimité de l’information

The visibility and legitimacy of information

Comment être « bien vu » dans le contexte numérique ?

How to get "good visibility" in the digital context?

*  *  *

Publié le mercredi 07 janvier 2015 par João Fernandes

Résumé

Le Département archives et médiathèque (DAM) de l’université Toulouse - Jean Jaurès poursuit ses travaux sur les enjeux contemporains des métiers du livre et du patrimoine, en proposant aux professionnels et aux chercheurs de s’interroger sur le thème de la visibilité et de la légitimité dans le contexte numérique. Dans un monde de surabondance de l’information et de « googlelisation » systématique des requêtes formulées par tout un chacun, c’est toute l’organisation de la chaîne du document et de la documentation qui peut être questionnée, tant dans les pratiques d’édition et de production de l’information que dans celles d’accès aux documents et à l’information.

Annonce

Argumentaire

Après avoir engagé une réflexion sur les appropriations et réappropriations des biens culturels à l’heure du numérique (2009), les ressorts de la gratuité dans les échanges informationnels (2010), la transmission : de l’information au patrimoine (2012), l’éditorialisation, l’enrichissement, les annotations et les nouvelles figures de la documentation (2013), et la pérennisation de l’information (2014), le département Archives et médiathèque (DAM) de l’Université Toulouse - Jean Jaurès poursuit ses travaux sur les enjeux contemporains des métiers du livre et du patrimoine, en proposant aux professionnels et aux chercheurs de s’interroger sur le thème de la visibilité et de la légitimité dans le contexte numérique.

Dans un monde de surabondance de l’information et de « googlelisation » systématique des requêtes formulées par tout un chacun, c’est toute l’organisation de la chaîne du document et de la documentation qui peut être questionnée, tant dans les pratiques d’édition et de production de l’information que dans celles d’accès aux documents et à l’information.

Un univers stable (la bibliothèque, le service d’archives, la librairie), ordonné (la collection, le fonds), structuré (les catalogues de l’éditeur et de la bibliothèque, l’inventaire d’archives), orchestré par une distribution hiérarchisée des rôles sociaux entre professionnels et lecteurs (celui qui sait trouver / celui qui cherche) est remis en question par un environnement numérique toujours plus présent, toujours plus étendu, dont les limites sont souvent insaisissables. Désormais, l’internaute pilote (apparemment) seul, par l’intermédiaire des navigateurs, l’accès à ce grand réservoir de « ressources » qu’est Internet. Cette redistribution des rôles dans un contexte dont le caractère illimité est partout célébré (accès illimité, ressources illimitées, public potentiel illimité, etc.) pose de façon cruciale la question de la visibilité et de la légitimité de l’information.

Axes thématiques

Afin de contribuer à la réflexion sur cette problématique, ces journées d’études s’attacheront tout particulièrement, mais non de manière restrictive, à répondre aux questions suivantes :

  • Comment un auteur peut-il être repérable ? Comment se construisent sa légitimité scientifique (indices de citation) et sa notoriété ? Quelles sont désormais les figures de la réputation (réseaux sociaux, auto-édition…) ?
  • Quelle visibilité des informations en réponse à une requête de recherche ? Quelles expertises mettre en place pour trouver une information fiable ? Peut-on aujourd’hui parler de néo-document, à l’instar de Jean-Michel Salaün ?
  • Quelle visibilité de l’offre existante pour les acteurs de la chaîne du livre (éditeurs, libraires, bibliothécaires) ? Comment s’inscrire ou non dans les pratiques de recommandation dans le contexte plus large de l’économie de l’attention ?
  • Comment les institutions documentaires et patrimoniales se font-elles connaître (réseaux sociaux, medias, rencontres…) ?
  • Data mining et légalité / légitimité : qui a le droit d’extraire et de mettre au jour l’information ?

Participation

Inscrites dans les enseignements des trois spécialités (Archives et images, Édition imprimée et électronique, Ingénierie du document électronique) du Master Information-communication du DAM, ces journées d’études ont pour objectif de contribuer à développer une dimension recherche au sein de formations professionnalisantes, au moyen d’une réflexion commune autour d’une thématique, mais aussi de nouer un dialogue entre scientifiques et professionnels des métiers de la culture et du patrimoine. À cette fin, les journées d’études alterneront communications et tables rondes.

Les communications, d’une durée de 40 minutes, présenteront une réflexion autour de cas d’études ou d’expériences professionnelles inscrites dans les enjeux actuels de la recherche de visibilité et de légitimité de l’information. Chaque session sera suivie de questions et d’échanges entre les intervenants et les personnes présentes dans la salle.

Deux tables rondes thématiques réuniront en priorité des professionnels autour des questions suivantes : « Être présent sur les réseaux sociaux : pourquoi et comment ? » et «Recommandation / prescription  des livres sur Internet : quels acteurs ? Quelles modalités ? : regards croisés entre éditeurs, libraires et bibliothécaires ». Les débats seront animés par un modérateur qui aura préalablement pris connaissance des points de vue des participants et privilégiera les échanges entre eux.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les propositions de communication (titre et résumé de 600 mots) et les notes d’intention pour les tables rondes (150 mots) sont à envoyer à : amoulis@univ-tlse2.fr et/ou nicole.lepottier@univ-tlse2.fr

avant le 15 janvier 2015.

Les journées d’études du dam « Visibilité et légitimité de l’information : comment être « bien vu » dans le contexte numérique ? »  auront lieu les 12-13 mars 2015

Comité scientifique

  • Nicole Le Pottier, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication
  • Anne-Marie Moulis, maître de conférences en sciences de l’information et de la
  • Clarisse Barthe-Gay, maître de conférences en droit public
  • Isabelle Theiller, maître de conférences en histoire médiévale, archivistique et paléographie
  • Taoufiq Dkaki,  maître de conférences en informatique documentaire
  • Fanny Mazzone, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication

Lieux

  • Université Toulouse - Jean Jaurès - 5 Allée Antonio Machado
    Toulouse, France (31)

Dates

  • jeudi 15 janvier 2015

Mots-clés

  • information, numérique, internet

Contacts

  • Clarisse Barthe-Gay
    courriel : cbarthe [at] univ-tlse2 [dot] fr
  • Anne-Marie Moulis
    courriel : amoulis [at] univ-tlse2 [dot] fr
  • Nicole Le Pottier
    courriel : nicole [dot] lepottier [at] univ-tlse2 [dot] fr

Source de l'information

  • Clarisse Barthe-Gay
    courriel : cbarthe [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Visibilité et légitimité de l’information », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 07 janvier 2015, http://calenda.org/312614