AccueilProverbiers juifs de la péninsule Ibérique au Moyen Âge et proverbiers judéo-espagnols

*  *  *

Publié le mardi 10 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée est organisée à l'Institut national des langues et des civivilisations orientales (INALCO) dans le cadre du projet ANR ALIENTO (Analyse linguistique, interculturelle d’énoncés sapientiels et transmission Orient/Occident-Occident/Orient) et à l’occasion de la parution prochaine de la nouvelle édition critique du Llibre de Paraules e dits de sabis i filósofs (M. Conca & J. Guia).

Annonce

Argumentaire

Dans le cadre du projet ANR ALIENTO (Analyse Linguistique, Interculturelle d’ENoncés sapientiels et Transmission Orient/Occident-Occident/Orient) et à l’occasion de la parution prochaine de la nouvelle édition critique du Llibre de Paraules e dits de sabis i filósofs (M. Conca & J. Guia), nous consacrerons une journée à ce patrimoine.

Nous réunirons les chercheurs qui travaillent autour de ces deux ensembles (proverbiers juifs et proverbiers judéo-espagnols) afin qu’en ressortent les convergences et les divergences.

Outre les travaux sur les proverbiers judéo-espagnols, les travaux autour de la matière parémiologique Glosas de Sabiduría y proverbios morales de Shem Tov de Carrión, Llibre de paraules, Miv’har ha-Pninim, Musre ha-Pilosophim, la maqama 54 du Tahkemoni, Ben Mishle d’Ibn Nagrella, Sefer ha-pardes, sefer pardes Rimmonei ha Hokhma, Pierre Alphonse de Huesca, leur circulation, leurs sources et leur postérité seront les bienvenus.

Les Juifs, tant à l’époque d’al-Andalus que pendant la longue période de conquête chrétienne qui s’étend jusqu’en 1492, ont joué un rôle essentiel dans la transmission et la circulation de l’héritage culturel et littéraire constitué au cours des siècles de présence musulmane en Espagne. Ils sont également responsables de réélaborations de cet héritage multiséculaire et multiculturel en langue arabe, hébraïque, latine, castillane, catalane sous différentes formes (poétiques, dialoguées, exempla, philosophiques, miroirs des princes, etc.). Ils ont légué à la postérité un patrimoine culturel riche dont continue à se nourrir la littérature parémiologique des communautés hispaniques au sens large. Pour preuve, le lien existant entre la « clergie rabbinique » médiévale d’Espagne et le proverbier judéo-espagnol.

La présence de nombreux livres sapientiels traduits ou non de l’arabe et rédigés en hébreu, en catalan et en espagnol dans la Péninsule ibérique au Moyen Âge par des Juifs, auteurs, compilateurs ou traducteurs atteste d’une grande vigueur de ce genre. Le proverbier judéo-espagnol d’autre part, sur ses deux aires d’extension (Maroc et Ex-Empire ottoman) et dans ses deux modalités linguistiques (haketiya et djudyó, djidyó, djudezmo ou ladino) témoigne d’une grande vitalité. Or, à part de nombreuses compilations et quelques trop rares articles, les liens de ces proverbiers contemporains avec les sources juives et les sources sapientielles juives médiévales ont très peu été étudiés. Il est rare que des chercheurs travaillant sur la littérature sapientielle juive médiévale échangent leurs savoirs avec les spécialistes des judéo-espagnols (Occident et Orient).

Dans le cadre du projet ALIENTO (Analyse Linguistique, Interculturelle d’ENoncés sapientiels et Transmission Orient/Occident-Occident/Orient) et à l’occasion de la parution prochaine de la nouvelle édition critique du Llibre de Paraules e dits de sabis i filósofs (M. Conca & J. Guia) nous consacrerons une journée à ce patrimoine. Nous réunirons les chercheurs qui travaillent autour de ces deux ensembles (proverbiers juifs et proverbiers judéo-espagnols) afin qu’en ressortent les convergences et les divergences.

Outre les travaux sur les proverbiers judéo-espagnols, les travaux autour de la matière parémiologique Glosas de Sabiduría y proverbios morales de Shem Tov de Carrión, Llibre de paraules, Miv’har ha-Pninim, Musre ha-Pilosophim, la maqama 44 du Tahkemoni, Ben Mishle d’Ibn Nagrella, Sefer ha-pardes, sefer pardes Rimmonei ha Hokhma, Pierre Alphonse de Huesca, leur circulation, leurs sources et leur postérité seront les bienvenus.

La journée a été programmée pour un jour, le jeudi 4 juin 2015, mais nous n’excluons pas la possibilité d’ouvrir une deuxième journée.

Modalités de soumission

Communications de 30 minutes avec une pause pour les questions.

Propositions à envoyer, avec un bref résumé à :

pour le 1er mars 2015.

Comité scientifique

  • Hugo Bizzarri (Université de Fribourg)
  • Julia Bray (Oxford, Londres)
  • Paloma Díaz Mas (CSIC – Madrid)
  • Marta Haro Cortés (Universidad de Valencia)
  • María Jesús Lacarra (Universidad de Zaragoza)
  • Joseph Sadan (Université de Tel-Aviv – Istraël)
  • Barry Taylor (British Library – Londres)

Lieux

  • INALCO - 65, rue des Grands-Moulins
    Paris, France (75013)

Dates

  • dimanche 01 mars 2015

Mots-clés

  • proverbiers, espagnol, hébreu, arabe, latin, catalan, castillan, énoncé sapientiel

Contacts

  • Marie-Sol Ortola
    courriel : marie-sol [dot] ortola [at] univ-lorraine [dot] fr
  • Marie-Christine Bornes-Varol
    courriel : varol [at] noos [dot] fr

Source de l'information

  • Marie L'Etang
    courriel : marie [dot] letang [at] univ-lorraine [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Proverbiers juifs de la péninsule Ibérique au Moyen Âge et proverbiers judéo-espagnols », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 10 février 2015, http://calenda.org/314710