AccueilLes sexualités et la mondialisation

*  *  *

Publié le lundi 16 mars 2015 par Céline Guilleux

Résumé

La question du sexe et de la sexualité a toujours été présente, bien qu’elle ait été réprimée suivant les époques. En tant que phénomène d’accélération, la mondialisation a multiplié les débats sur la question sexuelle et rendu visibles les différences au sein des cultures et entre les cultures. La société civile transnationale, une des expressions les plus distinctes de la mondialisation, a produit des discours et des identités sur la sexualité, qui, par l’organisation de mouvements sociaux, traversent maintenant les frontières sans difficulté aucune, si bien qu’aujourd’hui on ne parle plus de sexualité au singulier.

Annonce

Argumentaire

La question du sexe et de la sexualité a toujours été présente, bien qu’elle ait été réprimée suivant les époques. En tant que phénomène d’accélération, la mondialisation a multiplié les débats sur la question sexuelle et rendu visibles les différences au sein des cultures et entre les cultures. La société civile transnationale, une des expressions les plus distinctes de la mondialisation, a produit des discours et des identités sur la sexualité, qui, par l’organisation de mouvements sociaux, traversent maintenant les frontières sans difficulté aucune, si bien qu’aujourd’hui on ne parle plus de sexualité au singulier.

La Journée d’Etude se penchera tout particulièrement sur la question des sexualités en tant que matrice multifactorielle, où désir, plaisir, pouvoir et domination cohabitent à différents niveaux et produisent des tensions génératrices de nouvelles identités et comportements sexuels, eux-mêmes à l’origine de changements sociétaux significatifs. La Journée d’Etude se penchera tout autant sur les stratégies de résistances déployées par certains groupes ou cultures à l’encontre de ces nouveaux mouvements identitaires et discursifs mondialisés qui radicalisent les conceptualisations jusqu'à maintenant élaborées dans le domaine sexuel.

Entendue dans un sens derridien, la question sexuelle pourra être approchée par les participants à partir de la thématique et du cadre théorique de leur choix et, dans le contexte de la mondialisation, à partir  de la région du monde de leur choix. On gardera, cependant, à l’esprit que ce savoir ‘mondialisé’ devrait enrichir les analyses des régions caribéennes, les diverses conceptions, résistances, et innovations qui y cohabitent à travers des processus de créolisation, de métissage, mais aussi de tensions par rapport à la question sexuelle. En fait, cette Journée d’Etude a été pensée avec l’objectif de créer un nouvel axe de recherche au sein du CRILLASH.

Sur le plan méthodologique, les participants sont vivement encouragés à proposer des études comparatistes dans le domaine des arts, lettres ou sciences humaines de leur choix. Tout autant que les méthodologies comparatistes, les approches inter- ou pluri-disciplinaires devraient être privilégiées.

L’invité d’honneur sera le professeur Jean Paul ROCCHI de l’université de Paris-Est, Marne-La-Vallée, chercheur guadeloupéen reconnu pour ses travaux intersectionnels sur le racisme et l’homophobie.

Modalités de soumission

Les contributions, qui doivent rigoureusement respecter les instructions aux auteurs de la revue Archipelies, seront adressées au professeur Gilbert Elbaz : gilberelbaz@yahoo.fr

au plus tard le 30 mai 2015.

Comité scientifique

  • Anne Crémieux, Université Paris-Ouest Nanterre, France, Maître de Conférences, Cinéma et Histoire.
  • Xavier Lemoine, Université Paris-Est Marne-la-Vallée (Nantes), France, Maître de Conférences, American Studies.
  • Rozena Maart, University of KwaZulu Natal, Durban, Afrique du Sud, Associate Professor, Directrice du Département de Gender Studies.
  • Guillaume Marche, Université Paris-Est Créteil, Professeur, American Studies.
  • Monica Michlin, Université Paris IV-Sorbonne, France. Diplômée de l’École Normale Supérieure, Maître de Conférences en Littérature et en Civilisation Américaine. Vice-présidente de l’Association Française d’Etudes Américaines (AFEA).
  • Gilbert Elbaz, Université des Antilles, Professor, American Studies.

Lieux

  • Schœlcher, Martinique

Dates

  • samedi 30 mai 2015

Mots-clés

  • sexualité, désir, plaisir, pouvoir, domination, résistance, identité, comportement sexuel, mondialisation, globalisation

Contacts

  • Gilbert Elbaz
    courriel : gilberelbaz [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Anne Pajard
    courriel : anne [dot] pajard [at] martinique [dot] univ-ag [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les sexualités et la mondialisation », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 16 mars 2015, http://calenda.org/316690