HomeThe digital in the era of internet objects: from hypertext to hyper-object

The digital in the era of internet objects: from hypertext to hyper-object

Le numérique à l'ère de l'internet des objets : de l’hypertexte à l’hyper-objet

International conference "Hypertexts and hypermedias. Products, tools and methods" (H2PTM 2015)

Conférence internationale « Hypertextes et hypermédias. Produits, outils et méthodes » (H2PTM 2015)

*  *  *

Published on Wednesday, February 04, 2015 by João Fernandes

Summary

Cette treizième édition propose un éclairage plus approfondi sur l'internet des objets, quelque soit la nature de ces derniers, et s’interroge essentiellement sur (quant à) leurs enjeux communicationnels et informationnels. En affirmant avec force sa pluridisciplinarité, « Hypertextes et hypermédias. Produits, outils et méthodes » (H2PTM) reste ouverte aux multiples facettes du numérique et de ses évolutions. L'édition 2015 se fixe pour objectif de valoriser les recherches sur les hypertextes et hypermédias qui pourront répondre aux multiples défis posés par le développement actuel des technologies numériques et de leurs usages, en particulier dans les domaines du web intelligent, web des objets, objets connectés, open data, big data, cloud computing, crouwdsourcing...

Announcement

Argumentaire

Dans la lignée des précédentes, la 13ème édition de la conférence H2PTM'2015 se tiendra les 14 et 15 octobre 2015 à l’université de Paris VIII, elle réunira les chercheurs français et internationaux pour rendre compte des derniers avancements de la recherche et du développement des hypertextes et hypermédias dans des domaines variés. En effet, l’évolution actuelle des hypermédias pose des questions qui croisent différentes approches (parfois en interaction) :

  • techniques : développement des applications nomades et composites, environnements virtuels ambiants ;
  • sociales : hypertextualisation croissante des pratiques communicationnelles (publication, échanges en ligne…), nouvelles sociabilités ;
  • informationnelles : écritures collaboratives et hypertextuelles, recherche d’information (via le web social, le web participatif, le web sémantique…), documentarisation participative, indexation collaborative ;
  • culturelles : mutations du jeu (jeux sérieux, jeux pervasifs…), logiques de patrimonialisation, transformations esthétiques (webdesign, interfaces 3D…), interculturalité ;
  • épistémologiques : comment penser le numérique aujourd’hui ? selon quels nouveaux cadres théoriques (notamment en sciences humaines et sociales) ?

Outre les thèmes récurrents, qui constituent la trame des conférences H2PTM – Hypertextes, Hypermédias, méthodes et modèles de conception, expérimentations, etc. -, cette treizième édition propose un éclairage plus approfondi sur l'Internet des objets, quelque soit la nature de ces derniers, et s’interroge essentiellement sur (quant à) leurs enjeux communicationnels et informationnels. En affirmant avec force sa pluridisciplinarité, H2PTM reste ouverte aux multiples facettes du numérique et de ses évolutions. L'édition 2015 se fixe pour objectif de valoriser les recherches sur les hypertextes et hypermédias qui pourront répondre aux multiples défis posés par le développement actuel des technologies numériques et de leurs usages, en particulier dans les domaines du web intelligent, web des objets, objets connectés, open data, big data, cloud computing, crouwdsourcing... Internet en général et le web en particulier n'ont cessé d'évoluer : des premiers hypertextes et hypermédias reliés par de simples liens, au web collaboratif et social via des "architectures participatives", en passant par la phase du web sémantique, et récemment avec l'arrivée du web des objets ; Cette évolution du web des informations au web des objets  engendre davantage de champs à explorer par les sciences de l'information et de la communication, et renouvelle les enjeux de ces nouveaux bouleversements technologiques et numériques, qui passent notamment par la densification, dans un monde « hyperconnecté » ; Avec les prémisses d'un web plus individualisé, via divers objets connectés, auxquels la miniaturisation technologique confère une double capacité : être connecté et communicant à la fois, tout en attendant d’eux qu’ils répondent à des besoins d'usagers de plus en plus exigeants en matière de services, de communication et d'information.

La manifestation H2PTM 2015 comportera deux types de sessions en parallèle :

  • Conférences scientifiques ;
  • Expositions d’œuvres, applications et expérimentations interactives et atelier de démonstrations.

Thématiques

Les thématiques de la conférences (non exhaustives) sont :


Approches théoriques

  • Modèles formels d'hypertextes
  • Architecture hypermédias
  • Traitements des interfaces
  • Traitements des images
  • Modélisation des usagers
  • Processus cognitifs et hypermédias
  • Génération automatique de liens hypertextuels
  • Navigation, interrogation d'hypertextes
  • Approches historiques des hypertextes
  • Approches critiques des hypertextes
  • Éthique du numérique

Applications et usages du multimédia et des hypermédias

  • Pratiques, appropriation et détournements des hypermédias
  • Enseignement à distance
  • Jeux numériques
  • Applications mobiles et nomades
  • Collaboration en ligne (écriture, conception, outils, pratiques)
  • Communication interculturelle
  • Mémoire et héritage culturel
  • Public et acteurs des TIC
  • Hypermédia et pratiques artistiques ou culturelles
  • Applications 3D
  • Applications composites
  • Recherche d'informations en ligne
  • Réseaux sociaux, gestion de communautés
  • Hypermédias et handicap
  • Web participatif et pratiques amateurs
  • Webjournalisme

Nouvelles écritures, nouveaux langages

  • Environnements auteurs
  • Scénarisation interactive
  • Écriture collaborative
  • Écriture hypertextuelle
  • Analyse des processus créatifs
  • Webdesign
  • Édition scientifique numérique
  • Marquage coopératif de documents
  • Représentation du collectif
  • Systèmes immersifs
  • Sémiotique cognitive
  • Narratologie cognitive
  • Hypermédias et création artistique
  • Intentionnalité dans la construction hypermédiatique
  • Formalisation des gestes créatifs
  • Hypermédias et intelligence artificielle
  • Systèmes et interfaces adaptatifs

Qualité de l'information et maîtrise de la qualité

  • Ergonomie des hypermédias
  • Méthodes de conduite de projets
  • Normalisation et standards
  • Web sémantique
  • Indexation

Internet et Société

  • Les frontières d'internet
  • Internet et frontières classiques
  • Les frontières invisibles d'internet
  • Réalité et Virtualité, quelle frontière
  • Réseaux sociaux et frontières
  • Identité numérique
  • Traçabilité numérique
  • Art et frontières numériques
  • Marketing et réseaux sociaux
  • Interactions des réseaux
  • Analyse sociologique des réseaux sociaux
  • Outils d'analyse des réseaux sociaux

Internet et Innovation technologique

  • Innovation et usages technologiques
  • Environnements communicants et augmentés
  • Objets connectés, communicants
  • Réseau d'objets numérique et physique
  • Interactions sociales
  • Nouveaux usages et nouveaux services
  • Data mining et Big-data

Langues

Les langues officielles sont le français et l'anglais, pour les articles et les présentations.

Calendrier

  • 25 février 2015 déclaration d'intérêt sous forme de résumé, minimum 400 mots (recommandée, non obligatoire)

  • 30 avril 2015 date limite de réception des propositions (textes complets)
  • 31 mai 2015 début des notifications (acceptation ou refus) et retour des expertises en double aveugle à tous les auteurs.
  • 25 juin 2015 date limite de réception des versions corrigées et définitives
  • 15 juillet 2015 date limite d'inscription à la conférence pour au moins l'un des auteurs

Guide à la soumission des articles

25 février 2015

Les auteurs qui ont l'intention de proposer une communication sont invités à soumettre leur déclaration d'intérêt, en indiquant : nom/prénom, email de contact, intitulé complet, mots-clés, résumé de la proposition (minimum 400 mots environ), à l'adresse suivante :

http://h2ptm.univ-paris8.fr/declaration/

30 avril 2015

Les auteurs soumettront leurs propositions de communication sous forme d'un texte complet à l'adresse suivante :

http://h2ptm.univ-paris8.fr/

Les auteurs peuvent soumettre trois types de communications :

  • Les communications longues : la  longueur des textes ne doit pas excéder 4100 mots, chaque illustration occupant une demi-page réduira la longueur du texte de 230 mots environ, le nombre de pages maximum ne devra en aucun cas dépasser 12 pages en utilisant uniquement la police de caractères Times 12.
  • Les communications courtes : la  longueur de vs textes ne doit pas excéder 1600 mots, chaque illustration occupant une demi-page réduira la longueur du texte de 230 mots environ, le nombre de pages maximum ne devra en aucun cas dépasser 4 pages en utilisant uniquement la police de caractères Times 12.
  • Les communications affichées (posters) : la  longueur des textes ne doit pas excéder 550 mots, chaque illustration occupant une demi-page réduira la longueur du texte de 230 mots environ, le nombre de pages maximum ne devra en aucun cas dépasser 2 pages en utilisant uniquement la police de caractères Times 12.

31 mai 2015

La notification d'acceptation ou de refus sera envoyée, accompagnée des spécifications techniques pour la publication. Celles-ci seront à respecter impérativement en vue de la publication de l'ouvrage "H2PTM 2015" aux éditions Hermès-Lavoisier.

25 juin 2015

Le texte de la communication devra parvenir au comité de programme sous sa forme corrigée et définitive. Le non-respect de cette contrainte peut entraîner l'éviction pour cause de délai d'édition.

15 juillet 2015

Date limite pour l'inscription officielle de l'un des auteurs. L'inscription sera suivie obligatoirement par le paiement des frais de participation à la conférence. Les tarifs selon les différents profils seront disponibles au courant du mois de mars 2015. (PS : Si au moins l'un des auteurs n'est pas inscrit et non suivie du paiement des frais de participation, la communication sera retirée du programme et de la préparation des actes H2PTM 2015).

Evaluation des propositions

Chaque proposition sera examinée par au moins deux évaluateurs en double aveugle, qui estimeront sa pertinence, sa validité scientifique, son originalité et la clarté de sa présentation.

Exposition et atelier

Les contributions pour l'exposition et l’atelier peuvent se présenter sous forme de présentation publique commentée avec démonstration, ou d'œuvre à exposer. Les langues officielles sont le français et l'anglais. Les propositions se feront directement à l'adresse de la conférence, selon le calendrier suivant :

  • 15 juin 2015 Limite de réception des propositions pour l'exposition et l'atelier
  • 30 juin 2015 Notification d'acceptation ou de refus
  • 31 septembre 2015 Limite de réception des œuvres ou produits

Publication des actes

Les actes de la conférence feront l'objet d'un ouvrage collectif dans la collection H2PTM aux éditions Hermès Lavoisier qui sera distribué lors de la conférence.

Co-présidents de la conférence h2ptm 2015

  • Imad SALEH, Université Paris 8
  • Valérie CARAYOL, Université Bordeaux-Montaigne
  • Sylvie LELEU-Merviel, Université de Valenciennes
  • Luc MASSOU, Université de Lorraine
  • Ioan ROXIN, Université de Franche-Comté
  • François SOULAGES, Université Paris 8
  • Adeline WRONA, CELSA-Paris Sorbonne
  • Manuel ZACKLAD, CNAM, Paris

Comite du programme et de la coordination

  • Nasreddine BOUHAÏ, Université Paris 8 (Responsable)
  • Étienne CANDEL, CELSA-Paris Sorbonne
  • Marie CHAGNOUX, Université de Lorraine
  • David PUCHEU, Université Bordeaux-Montaigne
  • Everardo REYES, Université de Paris 13
  • Samuel SZONIECKY, Université de Paris 8

Comité scientifique

  • Serge AGOSTINELLI, Université Aix-Marseille (France)
  • Esma AIMEUR, Université de Montreal (Canada)
  • Ghislaine AZEMARD, Université Paris 8 (France)
  • Serge BOUCHARDON, Université de Compiègne (France)
  • Tristan CAZENAVE, Université Paris Dauphine (France)
  • Ghislaine CHARTRON, CNAM-Paris (France)
  • Stéphane CHAUDIRON, Université de Lille 3 (France)
  • Richard CHBEIR, Université de Pau et des Pays de l'Adour (France)
  • Giovanni DE PAOLI, Université de Montréal (Canada)
  • Abderrezak DOURARI, Université Alger2 (Algérie)
  • Jacques DUCLOY, DRRT Lorraine (France)
  • Pierre HUMBERT, Université de Lorraine (France)
  • Mohamed Mohsen GAMMOUDI, ISAM Manouba (Tunisie)
  • Pierre GÉDÉON, Université de Notre Dame (Liban)
  • Gino GRAMACCIA, Université Bordeaux 1 (France)
  • Jacques IBANEZ BUENO, Université de Savoie (France)
  • Madjid IHADJADENE, Université Paris 8 (France)
  • Christian JACQUEMIN, CNRS-LIMSI Orsay (France)
  • Valérie JEANNE-PERRIER, CELSA-Paris Sorbonne (France)
  • Khaled KHEDIRA, ISG-Tunis (Tunisie)
  • Christophe KOLSKI, Université de Valenciennes (France)
  • Michel LABOUR, Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis (France)
  • Patricia LAUDATI, Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis (France)
  • Pascal MARTIN, Ecole nationale supérieure Louis-Lumière (France)
  • Charles MAX, Université de Luxembourg (Luxembourg)
  • khalid MEKOUAR, ESISA (Maroc)
  • Abderrazek MKADMI, Université de la Manouba (Tunisie)
  • Pierre MORELLI, Université de Lorraine (France)
  • Stéphane NATKIN, CNAM (France)
  • Claire NOY, Université Paul Valéry Montpellier III (France)
  • Sophie PÈNE, Université Paris-Descartes (France)
  • Luc Quoniam, Université de Toulons (France)
  • Gilles ROUET, Institut Français (Bulgarie)
  • Sahbi SIDHOM, Université de Lorraine (France)
  • Mohammed SIDIR, Université d'Amiens (France)
  • Brigitte SIMONNOT, Université de Lorraine (France)
  • Chantal SOULLE-DUPY, Université Toulouse 1 (France)
  • Richard SPITERI, Université de Malte (Malte)
  • Federico TAJARIOL, Université de Franche-Comté (France)
  • Abdelkamel TARI, Université de Béjaia (Algérie)
  • Brigitte TROUSSE, INRIA (France)
  • Christoph VATTER, Université de la Sarre (Allemagne)
  • Suzete VENTURELLI, Universidade de Brasília (Brésil)
  • Gilles VENTURINI, Ecole Polytechnique de l'Université de Tours (France)
  • Geneviève VIDAL, Université Paris 13 (France)
  • Thilo VON PAPE, Université de Hohenheim (Allemagne)
  • Antonio Carlos XAVIER, Universidade Federal de Pernambuco (Brésil)
  • Youssef ZAZ, MSTI (Maroc)
  • Djamel Abdelkader ZIGHED, ISH-LYON (France)
  • Khaldoun ZREIK, Université Paris 8 (France)

Comité d’organisation local

  • Laboratoire Paragraphe

Contact

Laboratoire Paragraphe
Université Paris 8
2, rue de la Liberté - 93526 Saint-Denis Cedex 02
Tél. : (33) + (0)1 49 40 73 43
h2ptm2015@univ-paris8.fr

Places

  • Paris, France (75)

Date(s)

  • Wednesday, February 25, 2015
  • Thursday, April 30, 2015

Keywords

  • hypertexte, numérique, internet, hyper-objet,

Contact(s)

  • Laboratoire Paragraphe
    courriel : h2ptm2015 [at] univ-paris8 [dot] fr

Information source

  • Samuel Szoniecky
    courriel : samuel [dot] szoniecky [at] univ-paris8 [dot] fr

To cite this announcement

« The digital in the era of internet objects: from hypertext to hyper-object », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, February 04, 2015, http://calenda.org/317060