AccueilFocus sur la santé des étudiants

*  *  *

Publié le jeudi 19 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

L’objectif de ce colloque est d’offrir un espace d’échange et de cumul des savoirs sur la santé des étudiants. En partant d’une perspective pluridisciplinaire, « Focus sur la santé des étudiants » focalisera l’attention sur trois macrothématiques : la sédentarité en tant que mode de vie et ses déterminants ; les conduites à risque, et en particulier celles dopantes ; le mal-être.

Annonce

Argumentaire

Thème 1 : La sédentarité : mode de vie contraint,  choisi,  ou subi ? Quels en sont les déterminants ? Quelles conduites à tenir ?

Les recommandations de l’OMS en termes  de « pratiques physiques » ou de sport sont en général bien connues des étudiants. Cependant, le temps passé en cours ou en travail personnel est générateur de sédentarité contrainte. D’autre part,  certaines habitudes comme l’usage des réseaux sociaux, des media, sont à l’origine de temps de sédentarité choisis. Certaines périodes de cette sédentarité « choisie » sont accompagnées d’une pratique de snacking. Dans ce cas, les étudiants associent la sédentarité à des comportements alimentaires « à risque ».Les étudiants pensent parfois compenser, comme le proposent de nouvelles habitudes sociales, ces temps d’inactivités physiques par des pratiques sportives intenses itératives mais souvent trop brèves pour pallier aux heures de sédentarité contrainte. L’objet des communications proposées ici sera de tenter de quantifier cette sédentarité et les, habitus de mobilisation qui n’entrent pas dans le cadre des pratiques sportives, puis de les confronter aux récentes propositions de « vie active  » ou alternent plus régulièrement des phases de sédentarité et  des phases d’activité.

Thème 2 : Conduites dopantes chez les étudiants

Depuis la « recette » pour ne pas dormir la veille de l’examen à la prise chronique d’anxiolytiques en passant par les compléments alimentaires et boissons énergisantes, l’usage des produits « dopants » est fréquente, méconnue, parfois encouragée, soutenue par de multiples dogmes… L’objet de cette session sera de réaliser un état des lieux de ces comportements, de leurs motivations, de leur lien avec les conduites à risque (en particulier les conduites addictives) mais aussi et surtout de leurs conséquences pour la santé. On essayera de prendre en compte tant  l’aspect psychologique de l’individu que le contexte social et culturel, l’environnement et le cadre de vie quotidien, le rôle des institutions et les possibles éléments qui interviennent en jouant un rôle protecteur et/ou inhibiteur face à ces phénomènes. L’objectif de notre discussion sera d’aboutir à des propositions simples et opérationnelles en termes d’habitus de vie saine, qui puissent se substituer à ces pratiques dopantes.

Thème 3 : Le mal-être étudiant, mythe ou réalité?

Force est de constater une évolution de l’université, de ses publics, mais aussi de ses missions. Parmi celles-ci, nous notons l’apparition d’une préoccupation forte envers la santé des étudiants.   L’évaluation de la santé des étudiants laisse apparaître un mal-être important ayant des conséquences, notamment, sur leurs résultats académiques. Notre approche s’attardera sur la mise en évidence du mal-être à travers des marqueurs indirects comme le sommeil, les troubles du comportement alimentaire, les conduites à risque ou les addictions, mais aussi comme le stress ou les marqueurs socioéconomiques. Cette approche s’attachera ensuite à décrire des propositions simples et opérationnelles pouvant améliorer le bien-être des étudiants afin d’optimiser leur santé et leurs résultats académiques. Les différents professionnels qui approchent au quotidien les étudiants viendront enrichir cette réflexion.

Format des présentations du Jeudi

  1. Communications orales (15 minutes+5 de questions)
  2. Orales brèves (5minutes+2 de questions)
  3. Poster avec présentation lors des pauses (matin et après-midi)
  4. Ateliers pédagogiques (durant la pause du midi)

Format du workshop ESSUS du vendredi

Tables rondes par thèmes ;

Réunion de synthèse et de programmation: préparation d’un projet Européen Horizon 2020 « European Student HEalth and LIfestyle Direct Evaluation and Enhancement : ESHELIDEE »

Modalités de soumission

Elles sont à adresser en Français ou en  Anglais à denis.theunynck@univ-littoral.fr en précisant :

  • Titre complet
  • Liste et affiliation des auteurs dans l’ordre souhaité ;
  • Nom et adresse de courriel de l’auteur correspondant ;
  • Mots clés (6 au maximum) ;
  • Résumé (10 lignes, TNR 12) ;
  • Format de présentation souhaité.

avant le 2 avril 2015.

Comité scientifique

  • P. Blackburn,
  • M. Leone,
  • J. Plouffe (Chicoutimi, Québec) ;
  • R. El Hage (Balamand, Liban) ;
  • G. Di Francesco (Chieti, Italie) ;
  • G. Vanhal (Anvers, Belgique),
  • M. De Duve (Louvain, Belgique) ;
  • M.P. Talovacci, 
  • J. Ladner (Rouen, France) ;
  • L. Kern (Paris, France) ;
  • S. Berthoin,
  • E. Heyman,
  • V. Bougault,
  • F. Wille,
  • P. Masson (Lille, France) ;
  • S. Brachet (Grenoble, France) ;
  • D. Theunynck,
  • G. Zunquin,
  • A. Porrovecchio (Dunkerque, France)

Lieux

  • dunkerque, France (59)

Dates

  • jeudi 02 avril 2015

Mots-clés

  • santé, épidémiologie, santé Publique, sport, loisir, étudiant, conduite à risque, déterminant de santé, sédentarité, sommeil, activité physique

Contacts

  • Alessandro Porrovecchio
    courriel : alessandro [dot] porrovecchio [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Alessandro Porrovecchio
    courriel : alessandro [dot] porrovecchio [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Focus sur la santé des étudiants », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 19 février 2015, http://calenda.org/317095