AccueilEspaces de violence d’une région transfrontalière : la Lorraine entre 1870 et 1962

Espaces de violence d’une région transfrontalière : la Lorraine entre 1870 et 1962

Gewalträume einer Grenzregion – Lothringen 1870 – 1962

*  *  *

Publié le mercredi 11 février 2015 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque s'inscrit dans les recherches historiques et sociologiques qui s'attachent à produire une « description dense » des pratiques de la violence physique. L'objectif principal de cette entreprise est de dévoiler les logiques, les effets structurants de la violence et les formes de communications qui lui sont propres. Nous concentrant sur les différents espaces marqués par la violence en Lorraine entre 1870 et 1962 ainsi que sur les discours qui leur sont liés, nous traiterons notamment la question des ruptures et des continuités d'exercice de la violence physique dans cette région.

Annonce

Présentation 

L’intérêt que portent les sciences humaines et sociales à la thématique de la violence  est sans relâche. Ceci est apparu d’autant plus évident au cours de l’année passée, année de commémoration de la Première Guerre Mondiale. Dans ce contexte particulier, nombre de débats abondants sur les causes historiques, les formes et les conséquences de la violence ont rappelé les défis majeurs que doit relever la science de l’histoire en cette matière. A cet égard, les travaux du sociologue allemand Trutz von Trotha (1946-2013) se sont révélés être particulièrement innovateurs pour la recherche sur la violence. Lui faisant suite, de plus en plus d’historiens s’intéressent à une analyse fixée sur les pratiques de violence physique. Cette approche implique notamment l’exigence de ne pas considérer a priori la violence comme une déviance ou un contexte exceptionnel par rapport à un certain ordre mais de l’envisager comme faisant partie intégrante de celui-ci. La dimension spatiale joue un rôle croissant dans ces recherches.  

Le colloque organisé au Centre Marc Bloch reprend ces nouvelles impulsions en se concentrant sur la Lorraine, région qui fut le théâtre de nombreux et violents conflits pendant les IXᵉ et XXᵉ siècles. Dans une perspective régionale, les interventions prévues à ce colloque se pencheront sur des questions aussi diverses comme les conséquences de la guerre  franco-allemande de 1870/71 et les impacts des différents rapports avec l’Algérie coloniale jusqu’en 1962. En dépassant les césures historiques usuelles, nous nous proposons d’étudier non seulement des différents phénomènes de violence dans une perspective comparée. Au-delà, des questions par rapport aux continuités de la violence et de ses rapports à l’espace seront également abordées. En conséquence, le concept d’espace de violence figure en tant que point de repère central du colloque. En référence à Jörg Baberowski et à Felix Schnell, ce concept se définit comme un espace social limité dans le temps au sein duquel l’usage ou la menace d’usage de la violence représente un moyen d’action privilégié.[1] Les langues employées lors de ce colloque seront l’allemand, le français et l’anglais. Nous prions les personnes intéressées de bien vouloir  réserver leurs places auparavant.  

Organisé dans le cadre du projet « Saisir l’Europe – Europa als Herausforderung » en coopération avec le Frankreich Zentrum de la Freie Universität Berlin et la Maison des Sciences de l’Homme Lorraine.

Lieu: Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin.

Dates: 5 – 6 mars 2015.

Réservation: Dorothee Hillig (Centre Marc Bloch) - Hillig@cmb.hu-berlin.de

Organisation: Lucas Hardt (Centre Marc Bloch) - Hardt@cmb.hu-berlin.de 

Programme

5 mars

9h00 : Allocution de Bienvenue et Introduction

  • Teresa Koloma Beck, Centre Marc Bloch, Einführung: "Gewalträume" - ein Konzept für die sozialwissenschaftliche Gewaltforschung? 

9h30 – 12h30 : Imaginaires et Pratiques de Violence en Lorraine 1870-1914

  • Dominik Rigoll, Friedrich- Schiller-Universität Jena, Moderation 
  • Karine Varley, University of Strathclyde, War commemoration and the legitimization of violence: Remembering the Franco-Prussian War in Lorraine
  • Pierre-Louis Buzzi, Université de Strasbourg, Violences sur les immigrés italiens dans l’espace lorrain (1870-1914)
  • Andrei Bodrov, Saint Petersburg State University, Refugees or hostages? Alsatians and Lorrainians in French vision of future war with Germany in late 1880s
  • Jakob Vogel, Science Po Paris, Commentaire

Discussion

14h00 – 16h00 : Une violence libératrice ? La Grande Guerre et la Lorraine

N.N., Moderation

  • Gérald Sawicki, Université de Lorraine, Les villes et villages martyrs de Lorraine pendant la Première Guerre mondiale
  • Chantal Metzger, Université de Lorraine, L'image de l'ennemi en Lorraine aux lendemains des deux Guerres mondiales
  • Malte König, Goethe Universität Frankfurt am Main, Commentaire

Discussion

16h15 – 19h30 : De l’occupation au traumatisme régional - Impacts de la deuxième guerre mondiale en Lorraine

  • Emmanuel Droit, Centre Marc Bloch, Moderation
  • Elisabeth Hoffmann, Université du Luxembourg / Université de Strasbourg, La Résistance en Lorraine sous l’occupation nazie. Expériences et discours mémoriels
  • Tanja von Fransecky, Gedenkstätte Deutscher Widerstand, Transitraum, Kulminations- und Wendepunkt: Fluchten jüdischer Waggoninsassen aus Deportationszügen in Lothringen
  • Nadège Mougel, Université du Luxembourg, Perceptions et expériences de la violence en Lorraine occupée: la politique allemande de terre brûlée appliquée au front est de la France à l'automne 1944
  • Eva Maria Klos, Université du Luxemburg, „Malgré-nous“ in deutscher Uniform (1942-1944): Eine Gewalterfahrung in Erinnerungskulturen Lothringens
  • Frank Reichherzer, Zentrum für Militärgeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr, Commentaire

Discussion

6 mars 

9h30 – 13h00 : Dimensions coloniales de la violence en Lorraine 1870 - 1962

  • Anne Kwaschik, Freie Universität Berlin, Moderation 
  • Avner Ofrath, Universität Oxford, „Assistierte Auswanderung“ nach Algerien und die außereuropäischen Übertragungen der Gewalt in Lothringen 1870-1871
  • Piero-D. Galloro, Université de Lorraine, Le discours colonial en Lorraine. Entre “ratonnades” et violence symbolique. L’exemple des Nord-africains entre 1930 et 1962
  • Lucas Hardt, Centre Marc Bloch, Arrivée des guerriers d’Algérie en Lorraine. Le 1er R.C.P. et les Algériens à Metz 1961 
  • Raphaёlle Branche, Université de Rouen, Commentaire
  • Daniel Schönpflug, Centre Marc Bloch, Conclusion

Discussion finale

Organisiert im Rahmen des Verbundprojekt « Saisir l’Europe – Europa als Herausforderung » in Kooperation mit dem Frankreich Zentrum der Freien Universität Berlin und der Maison des Sciences de l’Homme Lorraine.

[1] Cf. Jörg Baberowski, introduction : Ermöglichungsräume exzessiver Gewalt, Jörg Baberowski et Gabriel Metzler (directeurs de la publication), Gewalträume. Soziale Ordnungen im Ausnahmezustand (Eigene und fremde Welten, vol. 20), Francfort sur le Main 2010, p. 7 – 27, ici p. 25; Felix Schnell, Ukraine 1918: Besatzer und Besetzte im Gewaltraum, Ebd. p. 135 – 168.  

Lieux

  • 3ème étage - 191 Friedrichstraße
    Berlin, Allemagne (10117)

Dates

  • jeudi 05 mars 2015
  • vendredi 06 mars 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • recherche sur la violence, espace de violence, guerre mondiale, guerre franco-allemande, guerre d’algérie, lorraine

Contacts

  • Lucas Hardt
    courriel : HARDT [at] cmb [dot] hu-berlin [dot] de
  • Dorothee Hillig
    courriel : hillig [at] cmb [dot] hu-berlin [dot] de

URLS de référence

Source de l'information

  • Lucas Hardt
    courriel : HARDT [at] cmb [dot] hu-berlin [dot] de

Pour citer cette annonce

« Espaces de violence d’une région transfrontalière : la Lorraine entre 1870 et 1962 », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 11 février 2015, http://calenda.org/317167