AccueilLiaison

*  *  *

Publié le mardi 10 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Le séminaire sera consacré à la présentation de nouvelles approches dans le domaine de la liaison. La présence massive de grands corpus oraux constitue une importante source qui continue à nourrir la réflexion sur ce phénomène dans différents domaines de recherche (linguistique, sociologie, psycholinguistique, acquisition, apprentissage etc.). Ce séminaire se propose d’enrichir le débat autour de la liaison dans un cadre pluridisciplinaire. Des collègues issus de différentes disciplines et laboratoires (Modyco, Lidilem, LPNC, LLL) présenteront leurs travaux sous forme d’exposé visant à animer les échanges et les discussions.

Annonce

Présentation 

Nous avons le plaisir de vous inviter à la deuxième édition du séminaire sur la liaison. Comme pour l’édition précédente, les ateliers seront consacrés à la présentation de nouvelles approches dans le domaine de la liaison. La présence massive de grands corpus oraux constituent une importante source qui continue à nourrir la réflexion sur ce phénomène dans différents domaines de recherche (linguistique, sociologie, psycholinguistique, acquisition, apprentissage etc.)

Programme

 Vendredi 13 février

  • CHEVROT, Jean-Pierre
    LIDILEM, Université Stendhal- Grenoble 3; Institut universitaire de France
    Acquisition des liaisons, grammaire, usage

Résumé

Dans le domaine de la phonologie, la modélisation de la liaison a servi de test à la plupart des théories phonologiques. Dans le domaine du développement du langage, de nombreux travaux examinent l’acquisition des liaisons en L1 et L2 depuis une quinzaine d’années. En nous fondant sur les études de corpus et les expérimentations concernant la L1 (Chevrot et al., 2013 ; Wauquier, 2009, pour des vues d’ensemble),nous montrerons comment ces travaux contribuent à un débat plus général entre deux conceptions de la connaissance linguistique : une conception basée sur la grammaire et une conception basée sur l’usage(Ambridge &Lieven, 2011). Nous présenterons ensuite le modèle fondé sur l’usage de l’acquisition des liaisons obligatoires (Chevrot et al., 2009 ; Dugua et al., 2009). Nous le confronterons finalement à des travaux récents qui ont testé certaines hypothèses qui en découlent, soit en explorant les étapes précoces (Babineau&Shi, to appear ; Buerkin-Salgado et al., 2014), soit en examinant les relations entre les liaisons entendues par l’enfant et le processus d’acquisition (Liégeois, 2014).

  • RUVOLETTO, Samantha
    SFL, Université Paris 8
    Liaison, élision et enchaînement: lexique, phonologie et orthographe à l'école primaire

Résumé

Dans l'acquisition du français, l’enfant reçoit comme input une langue orale où les frontières entre les mots sont masquées par des phénomènes consonantiques comme la liaison (les ours [lezuʁs]), l’élision (l'avion [la.vjɔ̃]) et l’enchaînement (la grosse araignée [la ɡʁo.sa.ʁɛ.ɲe]). Les caractéristiques du français sont à l'origine de mauvaises segmentations chez les petits enfants comme de(s)[n]éléphants [de.ne.le.fɑ̃] pour des[z]éléphants [de.ze.le.fɑ̃] ou u(n)[Ø]avion [ɛ̃ a.vjɔ̃] pour un[n]avion [ɛ.na.vjɔ̃] (Wauquier 2013 ; Chevrot et al. 2001, 2005). Entre 4 et 5 ans ces erreurs de liaison diminuent et après 5 ans, seules les erreurs d'omission de la CL subsistent à l'oral (Chevrot et al. 2013). Deux explications ont été données pour expliquer ce pattern de développement : une explication lexicale (Chevrot & Fayol, 2001) reposant sur la fréquence des mots et une explication phonologique autosegmentale (Wauquier & Braud, 2005 ; Wauquier, 2009).

Est-ce que l'entrée à l'école et l'apprentissage de l'écriture influencent l'acquisition de la liaison ? Comment l'écriture peut trouver sa place entre les deux explications ? Les résultats de notre étude longitudinale cherchent à clarifier le panorama sur l'acquisition de la liaison et sur les deux approches qui ont guidées ses études précédentes.

20 mars 2015

14h-16h

  • Philippe Boula de Mareüil (LIMSI), Traitement de la liaison dans les corpus oraux

Distribution de la liaison: une analyse à base de traitement automatique de grands corpus de lecture et de parole spontanée

16 avril 2015

14h-16h

  • Isabelle Racine (ELCF, Université de Genève) et Sylvain Detey (SILS, Waseda), L’acquisition de la liaison en L2

Une approche sur corpus de la liaison en français L2: le projet « InterPhonologie du français Contemporain » (IPFC)

12 mai 2015

14h-16h

  • Céline Dugua (LLL , Université d’Orléans) et Marie Baclesse (Orthophoniste), L’acquisition de la liaison en L1

L’oreille ou l’œil ? ou comment expliquer la réalisation des liaisons dans une tâche de lecture par des enfants âgés entre 8 et 11 ans

26 mai 2015

14h-16h

  • Elsa Spinelli (LPNC, Université Pierre Mendès-France), Représentations cognitives de la liaison 

1er juin 2015

14h-16h

  • Marie-Helène Côté (Université Laval), La liaison dans l’espace francophone

Lieux

  • Laboratoire MoDyCo - Bât A - Salle 407 - Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 200 avenue de la République
    Nanterre, France (92)

Dates

  • vendredi 13 février 2015
  • vendredi 20 mars 2015
  • jeudi 16 avril 2015
  • mardi 12 mai 2015
  • mardi 26 mai 2015
  • lundi 01 juin 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • liaison, corpus oral, acquisition, pluridisciplinarité, développement, langage

Contacts

  • Myriam Djedi
    courriel : myriam [dot] djedi [at] u-paris10 [dot] fr
  • Bernard Laks
    courriel : laks [at] u-paris10 [dot] fr
  • Giulia Barreca
    courriel : giulia [dot] barreca [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Myriam Djedi
    courriel : myriam [dot] djedi [at] u-paris10 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Liaison », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 10 février 2015, http://calenda.org/317276