AccueilRéseaux et société

Réseaux et société

CXLe congrès annuel du comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS)

*  *  *

Publié le mercredi 11 février 2015 par Elsa Zotian

Résumé

Le thème retenu pour le CXLe congrès national des sociétés historiques et scientifiques « Réseaux et société », est à la fois un hommage à notre institution, le comité des travaux historiques et scientifiques soucieux de regrouper un savoir en réseaux, et une plongée dans les recherches les plus novatrices que viennent conforter les techniques modernes d’internet. Les rencontres de Reims devront donc s’attacher à identifier les réseaux qui constituent les infrastructures des sociétés et à cerner leur évolution. L’importance de la conjonction de coordination « et », qui unit réseaux et société dans le titre du congrès de 2015, doit être soulignée. Elle oblige à nous interroger sur le lien entre nos pratiques et le tout abstrait qui nous unit, et finalement sur nos manières de vivre ensemble.

Annonce

Argumentaire

Le thème retenu pour le 140e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques qui se tiendra à Reims du 27 avril au 2 mai 2015, « Réseaux et Société », est à la fois un hommage à notre institution, le Comité des travaux historiques et scientifiques soucieux de regrouper un savoir en réseaux, et une plongée dans les recherches les plus novatrices que viennent conforter les techniques modernes d’Internet.

Le mot « réseau », du latin retis, qui a donné « rets » et « réticulaire », est d’un usage ancien : il apparaît dès le XIIe siècle sous la forme de « resel » et désigne un petit filet pour la chasse ou la pêche. C’est encore en ce sens qu’il est utilisé au XVIIe siècle, tandis qu’il sert aussi à nommer une partie de la coiffe des femmes, la résille. Au siècle suivant, le mot est adopté par les tisserands pour qualifier l’entrecroisement des fibres. Il passe en même temps de la métaphore textile à la métaphore médicale pour désigner l’appareil sanguin et le système nerveux. S’ajoute, au milieu du XIXe siècle, un certain nombre de définitions topographiques qui s’appliquent aux routes et aux chemins de fer, à l’eau, aux égouts, au téléphone, à l’information, etc. Le réseau devient une affaire de tracés et de cartes, théorisé par des graphes, modélisé par des formes. Entrelacement, contrôle, circulation, topologie entrent donc dans la définition des réseaux auxquels ces usages métaphoriques attribuent un grand pouvoir de suggestion. Mais il revient aux sciences sociales de les avoir transformés en un usage analytique et d’avoir élaboré une définition opératoire de la notion de réseau, avec principes méthodologiques et indicateurs spécifiques. 

Utilisé par les historiens, le concept doit être adapté à des problématiques qui sont propres à une évolution de la société dans le temps et dans l’espace. Il a l’avantage de placer l’individu comme un acteur au sein de la société et de ne pas définir sa place de façon seulement monolithique, par son sexe, sa naissance, son âge, sa profession, sa fortune, son éducation, sa religion, etc. Le même individu peut en effet se situer au sein de plusieurs relations sociales. Il en possède dès sa naissance et il les enrichit au cours de son existence, si bien qu’on peut parler de « réseaux donnés » et de « réseaux acquis ». Il peut aussi appartenir à des réseaux entrecroisés où il ne joue pas le même rôle. De ce fait, les notions d’exclusion et d’inclusion se trouvent brouillées car elles ne peuvent qu’être relatives à un réseau donné.

Dans l’espace géographique, l’inscription des réseaux sociaux se fait selon des modalités spécifiques : lieux qui sont « têtes de réseaux », axes qui forment des réseaux matériels de liaison entre les pôles précédents et les lieux qui constituent des relais de la circulation sociale, « portes » d’accès à de nouveaux réseaux sociaux et économiques, par exemple dans les circuits des migrations nationales et internationales qui lient sociétés d’origine et sociétés d’accueil.

Les rencontres de Reims devront donc s’attacher à identifier les réseaux qui constituent les infrastructures des sociétés et à cerner leur évolution. L’importance de la conjonction de coordination « et », qui unit réseaux et société dans le titre du Congrès de 2015, doit être soulignée. Elle oblige à nous interroger sur le lien entre nos pratiques et le tout abstrait qui nous unit, et finalement sur nos manières de vivre ensemble.

Projet ambitieux donc, que nous aborderons avec le regard croisé des sciences humaines.

Programme

Lundi 27 avril 2015

10h

Séance d’ouverture

  • Conférence inaugurale
    Mme Claude GAUVARD, professeur émérite d'histoire du Moyen Âge à l'université Panthéon-Sorbonne

14h

Thème 1. Les signes d’appartenance

1.A. Rituels et réseaux

  • Les nations universitaires au Moyen Âge, des réseaux de « compatriotes » en milieu estudiantin ? L’exemple de la nation de Champagne en l’université d’Orléans
    M. Charles VULLIEZ, professeur émérite de l'université de Reims
  • L’universitas comme réseau juré : pratiques du serment et liens réticulaires à l’Université de Paris (XIIIe-XVe siècle)
    M. Antoine DESTEMBERG, maître de conférences en histoire médiévale à l'université d'Artois, Lille Nord de France, membre du Centre de recherche et d'études - Histoire et sociétés, EA 4027
  • S’intégrer dans la République des Lettres. Intermédiaires et « rites de passages » dans la constitution de la figure du « savant » européen. Le cas de Nicolas Fatio de Duillier (1664-1753)
    Mme Noémie RECOUS, doctorante en histoire à l'université Jean-Moulin Lyon 3
  • Les nouveaux chevaliers de la science : soutenances de thèses et accès à la corporation en sciences physiques, en France de 1945 à 1968
    M. Pierre VERSCHUEREN, doctorant contractuel en histoire contemporaine à l'université Panthéon-Sorbonne, membre de l'IHMC (Institut d'histoire moderne et contemporaine), CNRS-ENC
  • Réseau et rituels : récit d’une pratique identitaire autour de la production typographique
    Mme Virginie VIGNON, docteur en histoire de l'art et doctorante en sciences de l'information et de la communication, membre du GRIPIC (Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d'information et de communication) du CELSA (Centre d’études littéraires et scientifiques appliquées), rattaché à l'université Paris-Sorbonne

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.A. Les réseaux religieux et spirituels

4.A.1. Abbayes, couvents et confraternités

  • Un réseau privilégié : les confraternités de l'abbaye Saint-Évroul aux XIIe-XIIIe siècles
    M. Jean-Loup LEMAITRE, directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études, IVe section, membre de la Henry Bradshaw Society, Londres
  • Le réseau de confraternité de l'abbaye de la Trinité de Fécamp (XIe-XVe siècles)
    M. Stéphane LECOUTEUX, doctorant contractuel de l'université de Caen Basse-Normandie, CRAHAM (Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales), UMR 6273
  • D'une île-monastère à un État quasi autonome : l'exemple de Patmos et de ses réseaux (XIe-XVIe siècle)
    Mme Marie-Myriam CARYTSIOTIS, doctorante en histoire à l'université Aix-Marseille, membre de l'UMR 7298 LA3M (Laboratoire d'archéologie médiévale et moderne en Méditerranée), CNRS
  • Les confraternités des ordres mendiants au Moyen Âge : des réseaux sociaux ?
    Mme Marie-Madeleine de CEVINS, professeur des universités en histoire médiévale à l'université Rennes 2, membre du CERHIO (Centre de recherches historiques de l'Ouest), UMR 6258, CNRS

Thème 6. Pratiques des réseaux

6.A. Dans l'espace et dans le temps

6.A.1. Réseaux et gestion de l’espace géographique

  • Les AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) franciliennes en évolution : logiques réticulaires versus proximité spatiale
    Mme Monique POULOT-MOREAU, professeur des universités en géographie, directrice du département de géographie de l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
  • Les jardins collectifs constitutifs de réseaux alternatifs au service des urbains. Étude de cas de l’Île-de-France et de Kazan (Russie)
    Mme Camille ROBERT-BOEUF, doctorante allocataire en géographie à l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, membre du laboratoire Mosaïques-LAVUE (Architecture, ville, urbanisme, environnement)
  • Gestion et stratégie pour une gestion durable d'un écosystème méditerranéen : cas de la zone humide la Macta dans le littoral ouest algérien
    M. Khelifa  AMOKRANE, chargé de cours au département de géographie de l'université Es-Senia, Oran, Algérie
  • Réseau migratoire et ancrage territorial de la minorité mozabite dans le nord algérien – Exemple de la ville d'El-Eulma
    Mme Kaouther ABDERREZEK, doctorante en géographie, laboratoire CERAMAC, (Centre d'études et de recherches appliquées au massif central), université Blaise-Pascal, Clermont Ferrand
  • Réseaux confrériques et mobilité religieuse dans l’Ouest du Sahara algérien. Ruptures et continuités
    M. Badreddine YOUSFI, maître de conférences en géographie et aménagement du territoire à l'université d’Oran 2, Algérie, membre du laboratoire LEGEAT (Laboratoire des espaces géographiques et d'aménagement du territoire), chercheur associé au CRASC (Centre national de recherche anthropologique sociale et culturelle)

Thème 6. Pratiques des réseaux

6.B. Parcours individuels

6.B.b. Parcours individuels 2

  • Le yachting au XIXe siècle, un outil au service du libéralisme économique
    M. Denis JALLAT, maître de conférences à l'université Marc-Bloch, Strasbourg, chercheur au sein de l’EA en sciences du sport, membre du Comité européen d'histoire du sport

14:00

  • Un cycliste à la charnière des XIXe et XXe siècles
    M. Marc SCHREVEL, professeur agrégé honoraire d'histoire et géographie
  • L’ascension politique du Comte Armand, dans le département de l’Aube
    M. Clément CHEVALLIER, doctorant en droit public à l'université de Reims, membre du CRDT (Centre de recherche sur la décentralisation territoriale), EA 3312
  • Un historien dans l’action : Gabriel Hanotaux et le Comité du Secours national de l’Aisne
    Mme Martine PLOUVIER, conservateur en chef honoraire du patrimoine, membre du CIHA (Comité international d'histoire de l'art)

Thème 7. Réseaux, clandestinité, subversion

7.A. Réseaux et clandestinité

  • Les réseaux clandestins cathares
    Mme Annie CAZENAVE, ingénieur émérite au CNRS
  • La révolution de 1411 à Iôannina : les réseaux de Carlo Tocco
    M. Brendan OSSWALD, attaché temporaire d'enseignement à l'université Toulouse - Jean Jaurès
  • Réseaux jansénistes et antijansénistes dans le Nord et l’Est du royaume de France de la bulle Unigenitus à 1730
    M. Philippe MOULIS, docteur en histoire moderne, chercheur associé au CRESC (Centre de recherche espaces, sociétés, culture), université Paris 13
  • Un réseau de curés délinquants ? La sociabilité de la déviance ecclésiastique dans le diocèse de Beauvais au XVIIe siècle
    M. Kevin SAULE

Mardi 28 avril 2015

9h

Thème 1. Les signes d’appartenance

1.B. Codes et réseaux

  • Des logiques du prestige aux réseaux (in)formels dans les paratextes
    Mme Maria Inês NEMÉSIO, doctorante en histoire à l'université de Porto, Portugal
  • L'art mobilier au Paléolithique supérieur : un geste individuel ou une norme collective ? Complexité de l'identité des réseaux de Cro-Magnon
    Mme Pascaline GAUSSEIN, doctorante en préhistoire et technologie à l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
  • La société des princes en réseau : l'exemple du livre de fête illustré dans l'espace germanique durant la Première modernité
    M. Arnaud RUSCH, doctorant en histoire à l'université de Liège, Belgique, professeur agrégé de l'enseignement secondaire
  • L’appartenance italienne à la bourgeoisie et au fascisme et ses rituels chez Alberto Moravia
    Mme Jennifer PETITJEAN, doctorante italianiste à l'école doctorale Stanislas de Nancy
  • Le drapeau français et le Sacré-Cœur, se reconnaître dans le tricolore sans partager la République
    M. Cédric de FOUGEROLLE, Société française de vexillologie: Secrétaire général

Thème 3. La forme des réseaux

3.B. Alliances et réseaux

  • La visualisation des réseaux d’alliance au travers des logiciels Puck et Pajek
    M. Cyril GRANGE, directeur de recherche au CNRS
  • Société de démographie historique: Membre du bureau
    Pascal CRISTOFOLI, ingénieur de recherche à l'École des hautes études en sciences sociales
    M. Michael GASPERONI, membre de l'École française de Rome
  • Familles aristocratiques dans la cité antique de Nîmes : un exemple de mise en réseaux des individus par les monuments épigraphiques (Ier siècle avant notre ère - IIIe siècle)
    M. Thomas HUET, ingénieur contractuel, chercheur associé au CEPAM (Cultures et environnements, Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge), UMR 7264, CNRS, université de Nice Sophia Antipolis
    Mme Marie-Jeanne OURIACHI, maître de conférences en histoire et archéologie antiques à l'université de Nice Sophia Antipolis, membre du CEPAM (Cultures, environnements, Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge), UMR 7264, CNRS
  • Réseaux de l'écrit : les notaires de Toulouse (1190-1260)
    M. Gabriel POISSON, doctorant contractuel en histoire médiévale à l'université Panthéon-Sorbonne, membre du LAMOP (Laboratoire de médiévistique occidentale), UMR 8589
  • De la constitution des réseaux des notaires-secrétaires royaux sous les premiers Valois (1328-1380). Famille, viviers et institutions
    Mme Emmanuelle PORTUGAL, doctorante en histoire médiévale à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
  • L’ancienne noblesse d’Île-de-France dans les partis et factions aux XIVe et XVe siècles
    M. Laurent NABIAS, doctorant en histoire à l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.A. Les réseaux religieux et spirituels

4.A.2.a. Structurer et réformer

  • Le réseau épiscopal au service du duc Jean de Berry
    M. Jean-Vincent JOURD'HEUIL, professeur d'histoire en lycée
  • Le haut clergé séculier dans les réseaux structurant la société urbaine du bas Moyen Âge : chanoines, liens familiaux et vie publique à Barcelone la fin du XVe siècle
    Mme Julia CONESA SORIANO, doctorante en histoire à l'université Panthéon-Sorbonne et à l'université Lumière-Lyon 2, membre de la Casa de Velasquez
  • « Cor unum et anima una » : les mulieres religiosae et les réseaux d’affections spirituelles dans les Pays-Bas méridionaux du XIIIe siècle
    Mme Anne-Laure MÉRIL-BELLINI DELLE STELLE, docteure en histoire médiévale, professeure d'histoire et géographie
  • Le réseau, un modèle opérant pour étudier réformateurs et spirituels de la seconde moitié du XIVe siècle ? L’abbaye de Subiaco dans la décennie 1370, épicentre et observatoire de la réforme
    Mme Camille ROUXPETEL, docteur en histoire, membre de l'École française de Rome
  • Les réseaux rédacteurs des topographies mariales : une arme de la reconstruction catholique aux XVIIe et XIXe siècles
    M. Bruno MAES, maître de conférences habilité à diriger des recherches en histoire moderne à l'université de Lorraine, Nancy, membre du CRULH (Centre universitaire lorrain d'histoire), EA 3945

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.C. Les réseaux économiques

4.C.2. Réseaux et formes des échanges

  • Le phénomène des lames cananéennes en Mésopotamie du Nord : un essai d'histoire économique (Ve-IIIe millénaire avant J.-C.)
    M. Raphaël ANGEVIN, conservateur du patrimoine au service régional de l'archéologie DRAC Centre, membre de l'UMR 7041 ArScAn (Archéologie et sciences de l'Antiquité)
  • Réseaux commerciaux et financement de la carrière des Indes dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle
    M. Robert CHAMBOREDON, professeur agrégé, docteur en histoire moderne
  • La Banque de France à la conquête des départements
    M. Matthieu DE OLIVEIRA, maître de conférences en histoire à l'université Charles-de-Gaulle-Lille 3
  • Les « structures inférieures du crédit » de la librairie à Paris au XIXe siècle. Cercles, réseaux et chaînes ou les dynamiques financières d'un corps renouvelé
    Mme Viera REBOLLEDO-DHUIN, enseignante
  • Un réseau économique et spirituel : l’Association des vins d’abbayes
    Mme Michèle PALLIER, Académie de Nîmes: Ancien président

Thème 6. Pratiques des réseaux

6.A. Dans l'espace et dans le temps

6.A.3. Réseaux et domination de l’espace

  • Le rôle des liens personnels dans la structuration des réseaux monastiques : le monachisme iro-franc (VIIe-VIIIe siècles)
    Mme Mathilde JOURDAN, doctorante contractuelle en histoire à l'université Panthéon-Sorbonne
  • Le réseau des municipalités bretonnes au XVIe siècle : prédation institutionnelle, intermédiaires et cadeaux
    M. Mathieu PICHARD-RIVALAN, professeur agrégé, doctorant en histoire moderne à l'université Rennes 2, membre du CERHIO (Centre de recherches historiques de l'Ouest), UMR 6258
  • La maison Goupil et la globalisation du marché de l’art au XIXe siècle
    Mme Agnès PENOT, chercheur indépendant
  • Réseaux économiques et paradoxes du capitalisme contemporain
    M. Armand SAHALI, doctorant en co-tutelle à l'université de Bouake (Côte d'Ivoire) et de Poitiers en philosophie politique et sociale, métaphysique allemande et philosophie pratique

Thème 7. Réseaux, clandestinité, subversion

7.B. Réseaux et subversion

  • Rumeurs sur le Rouergue. L'affaite Fualdès et l'imaginaire du complot, 1817-1818
    M. Philippe NIETO, conservateur, chef de service de la bibliothèque, direction des publics aux Archives nationales
  • La Société des saisons : un réseau républicain sous la monarchie de Juillet
    M. Jérôme LOUIS, docteur en histoire contemporaine, professeur contractuel
  • Un réseau meurtrier itinérant dans le réseau idéologique et politique : la dernière opération de l’Aktion Reinhardt dans le national-socialisme
    Mme Taja KRAMBERGER, professeur d'histoire et d'anthropologie à l'université de Koper, Slovénie, membre de l'Association des historiens slovènes
  • Connaissance des réseaux de rebelles clandestins en Algérie (1930-1958)
    Mme Isabelle CHIAVASSA, conservateur en chef du patrimoine aux Archives nationales d'outre-mer, Aix-en-Provence

Colloque « La France savante (du XVIe siècle à nos jours) »

1. La France savante : tradition et culture, XVIe-XXe siècle

colloque 1.a.

  • L’Académie nationale de Reims, une institution de mémoire
    M. Patrick DEMOUY, professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Reims Champagne-Ardenne
  • La Société d’agriculture, commerce, sciences et arts du département de la Marne : deux siècles de vie d’une société savante (1798-1998)
    M. François LEFÈVRE, professeur d'histoire
  • L'Académie de Stanislas après la Révolution française (1802-1830) : rupture ou continuité ?
    M. Jean-Claude BONNEFONT, professeur émérite de l'université de Lorraine, Nancy
  • Les réseaux d'une société savante : la société d'émulation du Jura (1818-1939)
    Mme Claude-Isabelle BRELOT, professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université Lumière-Lyon 2
  • De la Société d’émulation des Vosges à la Fédération des sociétés savantes des Vosges : d’une société émanant du pouvoir à une myriade de sociétés agissant pour le patrimoine
    M. Jean-Paul ROTHIOT, maître de conférences en histoire à l'université de Lorraine, Nancy
  • La création de la Société Linéenne du nord de la France et le premier demi-siècle de son existence (1865-1914)
    M. Jean-Roger WATTEZ, professeur honoraire de l'université de Picardie Jules-Verne

Colloque « La France savante (du XVIe siècle à nos jours) »

2. Sciences et techniques en réseau dans la société

colloque 2.a

  • Le réseau à l’origine de la guerre ?
    M. Jean-Claude FAVIN LÉVÊQUE, chercheur associé à l'UMR 7194 Histoire naturelle de l'homme préhistorique
  • Quand les réseaux se croisent. Les recherches préhistoriques en Chine dans le premier tiers du XXe siècle
    Mme Amélie VIALET, maître de conférencse paléoanthropologue au Muséum national d'Histoire naturelle, UMR 7194, université de Perpignan-Via Domitia, CERP (Centre européen de recherches préhistoriques) de Tautavel
  • Du musée d’Ethnographie du Trocadéro au musée de l’Homme (1878-1940) : configurations, espaces muséaux et réseaux spécifiques
    Mme Anne LOYAU, doctorante en histoire des sciences à l'université Panthéon-Sorbonne
  • Le réseau européen de Joseph Déchelette au cœur d’une archéologie pré- et protohistorique
    Mme Sandra PÉRÉ-NOGUÈS, maître de conférences en histoire à l'université de Toulouse - Jean Jaurès, membre de l'UMR 5608 TRACES (Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés)
  • Le réseau épistolaire d’Émile Espérandieu dans la controverse de Glozel
    Mme Marianne ALTIT-MORVILLEZ, docteur en archéologie
  • Émile Cartailhac, de la Province à l’International. Impact des congrès internationaux d’archéologie sur le développement des réseaux savants
    M. Sébastien DUBOIS, docteur en préhistoire, membre du laboratoire TRACES (Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés), université de Toulouse - Jean Jaurès, UMR 5608

14h

Thème 1. Les signes d’appartenance

1.C. Inclusion et exclusion

  • Le Far-West aux portes de Paris. Codes de reconnaissance d'un réseau informel : les apaches
    M. Philippe NIETO, conservateur, chef de service de la bibliothèque, direction des publics aux Archives nationales
  • Les signes d’appartenance religieuse : le cas des kurusu-mon en héraldique japonaise, 1582-1639
    M. Michel RATEAU, historien, onomasticien, correspondant de la Commission nationale de toponymie
  • La correspondance comme signe d’appartenance à un réseau : sur la fonction symbolique de l’échange épistolaire (Saint-Empire romain germanique – XVIIIe siècle)
    M. Sébastien SCHICK, doctorant en histoire à l'université Panthéon-Sorbonne et à la Ludwig-Maximilians Universität de Munich, boursier de la fondation Thiers
  • Les sergents de la mairie de Dijon : signes d’appartenance d’un réseau judiciaire pour encadrer la société
    M. Rudi BEAULANT, doctorant contractuel en histoire médiévale à l'université de Bourgogne, membre du laboratoire ArTeHiS (Archéologie, terre, histoire, sociétés) UMR 6298
  • Excommunication et bannissement
    Mme Véronique BEAULANDE-BARRAUD, maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Reims, membre du CERHIC (Centre d'études et de recherche en histoire culturelle), EA 2616

Thème 3. La forme des réseaux

3.A. Lignées et réseaux

  • La Gender History à l’épreuve du quantitatif. La reine robertienne Emma en ses réseaux (vers 890-934)
    Mme Isabelle ROSÉ, professeur agrégé d'histoire, maître de conférences en histoire à l'université Rennes 2, membre du CERHIO (Centre de recherches historiques de l'Ouest), UMR 6258
  • Réseau familial, patrimoine et héritage en Alsace
    Mme Marie-Noële DENIS, ethnologue, chargée de recherche honoraire au CNRS
  • Les lignées de transmission au Tibet : exemple d'une lignée familiale
    Mme Cécile DUCHER, doctorante contractuelle en histoire à l'EPHE (École pratique des hautes études), Paris
  • Liens privés et régulation institutionnelle
    M. Gabriel GARROTE, doctorant en histoire contemporaine à l'université Lumière-Lyon 2, membre du LER-SEREC (Laboratoire d'études rurales - Sociétés et espaces ruraux de l'Europe contemporaine)
  • Solidarités familiale et confessionnelle et positions de pouvoirs : le réseau des protestants lyonnais au milieu du XIXe siècle
    Mme Justine TENTONI, doctorante en histoire contemporaine à l'université Lumière-Lyon 2, membre du LER (Laboratoire d'études rurales)

Thème 3. La forme des réseaux

3.C. Réseaux multiformes

  • Les relations entre les notables de Tours et Louis XI (1461-1483)
    M. Pascal CHAREILLE, maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Tours François-Rabelais
    M. Didier BOISSEUIL, maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Tours François-Rabelais, membre du CESR (Centre d'études supérieures de la Renaissance), UMR 7323
    M. Stanley THÉRY, doctorant en histoire à l'université de Tours François-Rabelais
  • La noblesse militaire une société en réseaux ?
    Mme Aude MAYELLE, doctorante en histoire moderne à l'université Panthéon-Sorbonne
  • Construction et analyse de réseaux sociaux au service de l’étude du personnel politique sous la Troisième République française (1871-1940) : le cas du département de la Marne
    M. Alexandre NIESS, professeur agrégé d'histoire, docteur en histoire contemporaine

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.A. Les réseaux religieux et spirituels

4.A.2.b. Structurer et réformer

  • Organisations et réseaux catholiques de l’après première-guerre mondiale : le prêtre ancien-combattant au cœur de la réorganisation des diocèses (Agen-Bordeaux, 1919-1939)
    M. Frédéric KNERR, doctorant en histoire contemporaine à l'université de Poitiers, membre du CRIHAM (Centre de recherche interdisciplinaire en histoire, histoire de l'art et musicologie)
  • L'Union professionnelle catholique de la boucherie (1930-1980) : un réseau professionnel pris au piège de son idéologie conservatrice ?
    M. Sylvain LETEUX, professeur agrégé d'histoire, chercheur associé à l'UMR 8529 IRHIS (Institut de recherches historiques du septentrion), CNRS, université Charles-de-Gaulle -  Lille 3
  • Mémorandums et convertis : les réseaux des acteurs juifs au concile Vatican II
    Mme Claire MALIGOT, professeur agrégé d'histoire
  • Les confréries de pénitents
    M. Henri VEYRADIER, recteur des Pénitents noirs, archiviste des Confréries de Valréas
  • Les « chrétiens des derniers temps »
    Mme Pamela Laureine MILLET-MOUITY, doctorante en sociologie à l'EHESS (École des hautes études en sciences sociales), Paris, membre du CEIFR (Centre d'études interdisciplinaires des faits religieux)

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.C. Les réseaux économiques

4.C.3. Réseaux et dominations

  • Réseaux commerciaux au XVIIIe siècle : des données aux modèles
    M. Laurent BEAUGUITTE, chargé de recherche
    M. Pierre GERVAIS, professeur d'université à l'université Sorbonne-Nouvelle, membre du CRAN-CREW (Centre de recherche sur l'Amérique du Nord-Center for Research on the English-Speaking Worl), EA 4399
  • Le patronat et l’analyse réseau : découvrir les mondes de production
    M. Lionel DUMOND, maître de conférence en histoire contemporaine à l'université Paul Valéry-Montpellier 3
  • Réseaux sociaux et catégories sociales blanches martiniquaises au XIXe siècle
    Mme Marie HARDY, chargée de recherche
  • Réseaux marchands et industriels russes au XIXe : le cas de la dynastie sibérienne des Basnine
    Mme Solange BAUDOUIN, doctorante à l'INALCO (Institut international des langues et civilisations orientales), Paris 

Thème 6. Pratiques des réseaux

6.A. Dans l'espace et dans le temps

6.A.2. Réseaux et structuration de l’espace

  • Le rôle des réseaux ecclésiastiques dans la diffusion de la pratique du rachat des captifs entre Lérins, Milan et Carthage aux Ve et VIe siècles
    M. Hervé HUNTZINGER, maître de conférences d'histoire ancienne à l'université de Lorraine, membre du laboratoire HISCANT-MA (Histoire et cultures de l'Antiquité et du Moyen Âge), Nancy
  • Les gribanniers de la Somme : difficultés de navigation, monopole et embargo sur le transport fluvial durant les XVIIe et XVIIIe siècles
    M. Christophe  CLOQUIER, conservateur des bibliothèques
  • Réseaux et voyage : l’exemple de la voyageuse autrichienne Ida Pfeiffer (1797-1858)
    Mme Annie LAGARDE-FOUQUET, ingénieur en retraite, spécialiste en information scientifique et technique
  • Évolution diachronique et changements de fonction des carrières et aires d’extraction de matériaux de construction à Reims et dans sa périphérie
    M. Gilles FRONTEAU, maître de conférences en géologie à l'université de Reims Champagne-Ardenne
  • Jean Nötzli, un éditeur zurichois au centre d'un réseau européen à la fin du XIXe siècle
    Mme Laurence DANGUY, docteur en histoire et histoire de l'art, chercheuse senior au Fonds national suisse de la recherche scientifique et chargée de cours à l'université de Lausanne

Thème 7. Réseaux, clandestinité, subversion

7.C. Réseaux et liberté

  • El conocimiento en el nuevo reino de Granada : una frustracion
    Mme Sandra Yaneth PAEZ LEAL, avocate, coordinatrice de recherches à la faculté de droit et sciences politiques de l'université de Santander, Colombie
  • Mesurer l'efficacité d'un réseau de sauvetage d'enfants juifs : l'exemple du circuit Garel (Lyon, 1942-1944)
    M. Laurent BEAUGUITTE, chargé de recherche
    Mme Cindy BANSE-BIESSE, doctorante en histoire à l'université Jean Moulin Lyon 3, membre du LAHRA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes), UMR5190
  • Les réseaux de l'ésotérisme contemporain : l'exemple des personnalités, des sociétés secrètes et des sectes dans l’ombre du Réalisme fantastique (1960-1980)
    M. Damien KARBOVNIK, doctorant en sociologie à l'université Paul-Valéry Montpellier 3
  • Les radios libres en réseaux
    M. Thierry LEFEBVRE, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université Paris-Diderot, membre du CERILAC (Centre d'étude et de recherche interdisciplinaire lettres, arts et cinéma), directeur de la Revue d'histoire de la pharmacie

Colloque « La France savante (du XVIe siècle à nos jours) »

1. La France savante : tradition et culture, XVIe-XXe siècle

colloque 1.b.

  • Écrire l’histoire de Paris en réseau : les liens entre la Société de l’histoire de Paris et de l’Île de France et les autres sociétés d’histoire parisiennes
    Mme Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE, conservateur général du patrimoine honoraire, chercheur associé au Centre Alexandre Koyré
  • Les auteurs des revues de patrimoine (1900-1930) : réseau pionnier ou circonstanciel ?
    M. Arnaud DHERMY, coordinateur scientifique pour <i>Gallica</i>, responsable du programme de numérisation des publications des sociétés savantes à la BnF
  • La Société nouvelle Gorini (1903-2014). D’une critique de l’histoire à une critique de sa mission
    M. Joël LAMBERT
  • La Société d’histoire de la pharmacie d’un siècle à l’autre
    M. Thierry LEFEBVRE, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université Paris-Diderot, membre du CERILAC (Centre d'étude et de recherche interdisciplinaire lettres, arts et cinéma), directeur de la Revue d'histoire de la pharmacie
  • Le torque gaulois en Champagne septentrionale au XIXe siècle : un objet d'échanges
    Mme Caroline NIESS-GUERLET, médiatrice culturelle au Musée de Châlons-en-Champagne

Colloque « La France savante (du XVIe siècle à nos jours) »

2. Sciences et techniques en réseau dans la société

colloque 2.b.

  • Parasites et pathologies : actions et incidences sur la société du Moyen Âge
    Mme Françoise BOUCHET, professeur honoraire des universités
  • Les réseaux au coeur de la méthodologie de Théodore de Mayerne
    Mme Cécile PARMENTIER, doctorante à l'université Panthéon-Sorbonne, HiCSA (Histoire culturelle et sociale de l'art)- CRPBC (Centre de recherche en préservation des biens culturels)
  • Par amour pour l'antique : les monuments antiques, pratiques et enjeux dans le Midi de la France au milieu du XVIIIe siècle
    Mme Véronique KRINGS, maître de conférences en histoire romaine à l'université de Toulouse - Jean Jaurès
  • Les réseaux naturalistes et savants à Zurich entre XVIIe et XVIIIe siècles
    Mme Simona BOSCANI LEONI, professeure d'histoire à l'université de Berne, Suisse
  • Le commerce matériel du savoir mis en œuvre par le naturaliste Jean Hermann au XVIIIe siècle : mobiliser et mettre en interaction des réseaux européens aux logiques sociales différenciées
    Mme Dorothée RUSQUE, doctorante en histoire à l'université de Strasbourg, membre de l'équipe ARCHE (Arts, civilisation et l'histoire de l'Europe)

18h

Conférence 1.

  • François Guizot (1787-1874)
    Mme Simone MAZAURIC, professeur émérite des universités

Mercredi 29 avril 2015

9h

Thème 2. Les acteurs de développement des réseaux

2.A. Les intermédiaires

  • La transmission de la science agronomique dans l’Italie des XIVe –XVIe siècles : le rôle des traducteurs
    M. Moreno CAMPETELLA, maître de conférences à l'Université catholique de Lyon, membre du CRTT (Centre de recherche en terminologie et traduction), EA 4162, université Lumière-Lyon 2
  • Les revues juridiques aux XIXe et XXe siècles : clé de voute de la structuration des réseaux
    Mme Fatiha CHERFOUH, maître de conférences en histoire du droit à l'université Paris-Descartes
  • Des réseaux féminins de la faveur ? Dames galantes et favorites à la cour de France au XVIe siècle
    Mme Véronique GARRIGUES, professeur agrégé d'histoire et géographie, membre du laboratoire FRAMESPA (France méridionale et Espagne : histoire des sociétés du Moyen Âge à l'époque contemporaine), UMR 5136, université Toulouse - Jean Jaurès
  • Les notables issus d'une union mixte
    M. Alex TREMBLAY LAMARCHE, doctorant en histoire à l'université Laval, Canada et à l'université libre de Bruxelles, Belgique
  • Les fêtes urbaines, portails éphémères d’histoires connectées
    Mme Rosa DE MARCO, docteur en histoire de l'art moderne

Thème 3. La forme des réseaux

3.D. Réseaux diffus et expression artistique

  • Les réseaux d'enquêtes linguistiques : du maillage au réseau polygonal. Quelques réflexions sur la représentation cartographique des faits linguistiques
    Mme Guylaine BRUN-TRIGAUD, ingénieur d'études du CNRS
  • Quand des scientifiques communiquent en espéranto
    M. Jacques  BOROWCZYK, maître de conférences en mathématiques à l'université de Tours François-Rabelais
  • Les sculpteurs parisiens sous Henri IV et Louis XIII : réseaux sociaux et choix artistiques
    Mme Geneviève  BRESC-BAUTIER, conservateur général honoraire du patrimoine, département des sculptures
  • Les réunions polymathiques à l'origine de réseaux formels et informels. De l'Italie des Accademie du quattrocento et du seicento à l'Europe de la redécouverte de la musique « ancienne » au XXe siècle
    Mme Cinzia ZOTTI, docteur ès lettres et philosophie de l'université de Gênes, Italie, docteur en musicologie de l'université Toulouse - Jean Jaurès, diplômée en viole de gambe de La Scuola di Fiesole, Florence, membre associé du Royal College of Music, Londres

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.A. Les réseaux religieux et spirituels

4.A.3. Études de cas

  • Existe-t-il un réseau dévot ? Étude du cas toulousain au XVIIe siècle
    Mme Estelle MARTINAZZO, agrégée d'histoire, enseignante en histoire-géographie dans l'académie de Toulouse et docteur en histoire moderne
  • Le troisième département de l'Oratoire de Jésus (XVIIe-XVIIIe siècles), un réseau congréganiste dans la France du Midi
    M. François-Xavier CARLOTTI, docteur en histoire religieuse, chercheur associé au LARHRA (Laboratoire de recherches historiques Rhône-Alpes), UMR 5190
  • « Ce n’était pas une société de paresseuses et de poseuses » : le cercle de Schoppenwihr des demoiselles de Berckheim
    Mme Laure HENNEQUIN-LECOMTE, professeur agrégé d'histoire et docteur en histoire
  • Les testaments d'artisans et marchands napolitains au XVIIIe siècle, un objet d'étude des différents réseaux sociaux en concurrence dans la Citadelle sacrée
    Mme Isabelle BLAHA, enseignante en histoire et géographie en lycée, doctorante en histoire à l'université Lumière-Lyon 2
  • La forme d'un réseau religieux et spirituel : le mouvement Hizmet
    M. Yafes UYARCI, docteur en sociologie, responsable d'une plateforme de réflexion

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.B. Les réseaux politiques

4.B.2. Réseaux politiques et concurrences

  • Quand les réseaux personnels entrent en contradiction : aspects tardifs de la vie d’Henri de Carinthie, évêque de Troyes (1145-1169)
    M. Patrick CORBET, professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Lorraine, Nancy
  • Côté ville et côté cour : concurrence ou complémentarité des réseaux en Italie XIVe-XVe siècles
    M. Philippe JANSEN, professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Nice Sophia Antipolis
  • Affrontements politiques et réseaux sous la régence de Marie de Médicis au prisme des Mémoires du Maréchal d’Estrées
    M. Jean DUMA, professeur émérite des universités, président de la commission des publications du CTHS
  • Henri de La Tour et les Grands sous la régence de Marie de Médicis
    M. Romain MARCHAND, professeur agrégé d'histoire
  • Le réseau des échevins dans le paysage institutionnel lyonnais (1700-1750)
    Mme Rosemonde LETRICOT, doctorante en histoire à l'université Jean Moulin Lyon 3, membre du LARHA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes)

Thème 5. Réseaux, identités, mémoire

5.A. Les diasporas

  • Concurrence et complémentarité : l'essor des missions lazaristes et jésuites au Liban (1831-1861)
    M. Yann BOUYRAT, professeur agrégé et docteur en histoire, diplômé en sciences politiques, chargé de cours à l'UCO (université catholique de l'Ouest) d'Angers
  • Identités hongroises en France au XVIIIe siècle : les diasporas hongroises dans la société française de l’Ancien Régime
    M. Ferenc TOTH, directeur de recherche, membre du conseil d'administration de la Société scientifique du département de Vas, Hongrie et de l'Académie hongroise des sciences
  • « Anciens » et « nouveaux » Grecs de Bordeaux : nouvelles techniques de communication et conservation de la langue grecque en migration
    M. Antoine PASCAUD, chercheur post-doctorant
  • Le programme « Colombia Nos Une » et sa mise en place au Consulat de la Colombie à Paris
    Mme María Isabel QUINTANA MARIN, historienne de l'art
  • Les Peuls : un peuple en réseau
    Mme Yassine KERVELLA-MANSARÉ, doctorante en ethnologie, chargée de cours à l'université de Bretagne occidentale, Brest

Colloque « La France savante (du XVIe siècle à nos jours) »

2. Sciences et techniques en réseau dans la société

colloque 2.c.

  • Un réseau newtonien et une école de mathématiques pratiques
    M. Bernard DELAUNAY, ingénieur retraité, docteur en histoire, chercheur associé à l'équipe d'histoire des techniques de l'Institut d'histoire moderne et contemporaine de l'université Panthéon-Sorbonne
  • Le réseau du marbre à travers le Nord de la France du XVIe au XVIIIe siècle
    M. Francis TOURNEUR, géologue, secrétaire général de l'association <i>Pierres et marbres de Wallonie</i>
  • L'insertion sociale des réseaux des sociétés d'agriculture et des comices (France, XIXe siècle)
    Mme Nadine VIVIER, professeur émérite des universités de l'université du Maine en histoire contemporaine, présidente de l'université libre de Saint-Germain-en-Laye et ses environs
  • Un collecteur et diffuseur de savoirs à la fin du XIXe siècle, l'archéologue breton Paul Du Chatelier
    M. Gilbert-Robert DELAHAYE, journaliste retraité
  • Développement agricole et réseaux agronomiques européens au XIXe siècle
    M. Fabien KNITTEL, maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Franche-Comté

14:30

Table ronde des sociétés savantes (programme provisoire, à compléter)

  • La Société d'agriculture, commerce, sciences et arts de la Marne
    M. François LEFÈVRE, professeur d'histoire
  • La fédération de sociétés savantes bourguignonnes : un réseau régional
    M. Daniel-Henri VINCENT, trésorier-payeur général honoraire
  • Réseaux et sociétés savantes : l'exemple de la Meuse
    Mme Noëlle CAZIN, conservateur en chef de la bibliothèque départementale de la Meuse
  • Réseaux et sociétés savantes : l'exemple des Ardennes
    M. Sébastien HAGUETTE, contrôleur des finances publiques

Jeudi 30 avril 2015

9h

Thème 2. Les acteurs de développement des réseaux

2.B. L'information

  • Des « valets à pied » aux « messagers de la ville » : l’institutionnalisation des messageries rémoises à la fin du Moyen Âge
    M. Julien BRIAND, professeur agrégé et docteur en histoire, chargé de cours à l'université Panthéon-Sorbonne et à l'université de Reims
  • Le réseau de renseignement mâconnais au service de la Bourgogne (1407-1435)
    M. Benoît LÉTHENET, enseignant du second degré, chargé de cours en histoire à l'université de Strasbourg, membre du Centre européen d'études bourguignonnes
  • L’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid : clef de voûte d’un réseau d’information marchande en Espagne au XVIIIe siècle
    M. Sylvain LLORET, doctorant en histoire moderne à l'université Paris-Sorbonne
  • Quand les collectionneurs prennent la plume : de la correspondance à l’écriture de l’histoire des arts décoratifs au XIXe siècle
    Mme Élodie BAILLOT, doctorante contractuelle en l'histoire de l'art à l'université Panthéon-Sorbonne, membre de l'HICSA (Histoire culturelle et sociale de l'art), EA 4100
  • Les réseaux d’un musée au début du XIXe siècle : le cas d’Alexandre Lenoir
    M. Dominique POULOT, professeur d'histoire à l'université Panthéon-Sorbonne

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.B. Les réseaux politiques

4.B.1. Réseaux politiques et pouvoirs en Orient

  • Pouvoirs locaux et réseaux à la fin de l’Ancien Empire égyptien
    Mme Émilie MARTINET, docteur en égyptologie, post-doctorante rattachée à l'UMR 8167 Orient et Méditerrané
  • Constantin IX Monomaque : un empereur byzantin ou un homme de réseau ?
    M. Éric LIMOUSIN, maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Bretagne-Sud, Lorient, membre du Centre d'histoire et de civilisation de Byzance, UMR 8167 Orient et Méditerranée
  • L'impératrice byzantine au coeur des réseaux aristocratiques : l'exemple de Marie d'Alanie et d'Irène Doukaina Comnène
    Mme Bénédicte BRUN, doctorante en histoire byzantine à l'université de Provence, membre du LA3M (Laboratoire d'archéologie médiévale et moderne en Méditerranée), Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
  • Devenir évêque à Byzance au XIIe siècle : une nécessaire intégration dans des réseaux de pouvoir ?
    Mme Lucile HERMAY, attachée temporaire à l’enseignement et à la recherche à l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, doctorante à l’université Paris-Sorbonne en histoire byzantine
    M. Jack ROSKILLY, doctorant contractuel en histoire byzantine à l'université Panthéon-Sorbonne 

Thème 5. Réseaux, identités, mémoire

5.B. La mémoire

5.B.1. Mémoire et historiographie

  • Les réseaux épistolaires des Anglo-Saxons et des Irlandais sur le continent au haut Moyen Âge
    M. Julian FÜHRER, enseignant chercheur en histoire à l'université de Zurich, Suisse
  • Réseaux fossilisés, réseaux fantasmés : les collections épistolaires du haut Moyen Âge
    M. Bruno DUMÉZIL, maître de conférences en histoire médiévale à l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
  • La reconnaissance sociale par l’écriture de l’Histoire au XVe siècle : une voie étroite et incertaine
    M. Serge BOUCHET, professeur agrégé d'histoire à l'université de La Réunion, docteur en histoire médiévale
  • Les mythes de fondation des villes d'Île-de-France (XVe-XVIe siècles)
    Mme Judith FÖRSTEL, conservateur en chef du patrimoine au service de l'Inventaire d'ÎIe-de-France

Thème 6. Pratiques des réseaux

6.B. Parcours individuels

6.B.a. Parcours individuels 1.

  • Au croisement des réseaux scolastique et ecclésiastique : le rôle de passeur d'Albert le Grand (1200-1280)
    M. Alexis FONTBONNE, professeur agrégé d'histoire, doctorant en histoire médiévale à l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

09:00

  • Charles d'Albret (1368-1415), un homme et ses réseaux
    M. Pierre COURROUX, attaché temporaire à l’enseignement et à la recherche en histoire médiévale à l'université d'Amiens
  • Les multiples réseaux formels et informels d'un apothicaire parisien du XVIIe siècle, l’échevin Matthieu François Geoffroy
    M. Olivier LAFONT, professeur de pharmacie à l'université de Rouen
  • Les réseaux d’André
    Mme Françoise BAYARD, professeur émérite d'histoire moderne à l'université Lumière-Lyon 2

Colloque « La France savante (du XVIe siècle à nos jours) »

2. Sciences et techniques en réseau dans la société

colloque 2.d.

  • Astronomes : « professionnels » et « amateurs », du XVIIIe siècle à nos jours
    Mme Monique GROS, astronome adjoint honoraire de l'Observatoire de Paris
  • Le réseau des professeurs scientifiques des classes préparatoires au XIXe siècle
    Mme Évelyne BARBIN, professeur émérite des universités, en histoire des sciences et des techniques, membre du laboratoire de mathématique Jean Leray, université de Nantes
  • Positivistes et sociétés positivistes : réseaux et divisions (1830-1939)
    M. Bruno DELMAS, professeur émérite de l’École nationale des chartes
    Mme Diane DOSSO, docteur en philosophie, étudiante en Master à l'École des chartes
  • La Société de chimie industrielle (1917-1939) : un acteur au croisement de réseaux scientifiques et industriels
    Mme Danielle FAUQUE, chercheur associée au GHDSO (Groupe d'histoire et de diffusion des sciences d'Orsay), présidente du Club d'histoire de la chimie
  • La Société française des urbanistes et l’Institut d’urbanisme : deux usages du réseau pour une même cause ?
    M. Jean-François GUILLOT, doctorant en histoire de l'art à l'université de Picardie Jules-Verne, Amiens, membre du Centre de recherche en art et en esthétique

Colloque « La France savante (du XVIe siècle à nos jours) »

3. Les érudits et leurs réseaux au XXIe siècle

colloque 3.a.

  • Tradition et modernité : le réseau de la CNA (Conférence nationale des académies des sciences, lettres et arts)
    Mme Jeanne-Marie DEMAROLLE, professeur d'histoire antique émérite à l'université de Lorraine, Metz
  • Le Conservatoire national des pierres et marbres, réseau interdisciplinaire d'érudits du XXIe siècle
    M. Yanick LASICA, consultant, secrétaire du Conservatoire national des pierres et marbres
    M. Dominique TRITENNE, géologue, président du Conservatoire national des pierres et marbres
  • Un réseau qui doit s'organiser : les 160 musées de l'école en France
    M. Michel MIEUSSENS, professeur de sciences et techniques industrielles
    M. Claude BOUHIER, inspecteur principal de l'enseignement technique retraité
  • La genèse des réseaux informatiques de communication en France
    Mme Camille PALOQUE-BERGES, ingénieure de recherche au laboratoire HT2S (Histoire des technosciences en société), chercheuse associée au laboratoire DICEN-ÎDF (Dispositifs d'information et de communication à l'ère numérique – Paris, Île-de-France), CNAM (Conservatoire national des arts et métiers)
  • L'inlassable quête aux chansons des associations de musiques et danses traditionnelles : une érudition en roue libre et à perdre haleine
    M. François GASNAULT, conservateur général du patrimoine, chercheur au du IIAC-LAHIC (institut interdisciplinaire d'anthropologie du monde contemporain-Laboratoire d'anthropologie et d'histoire de l'institution de la culture), EHESS-CNRS

Thème 2. Les acteurs de développement des réseaux

2.C. La technologie

2.C.1. Technologie et réseaux sociaux

  • Les acteurs pionniers du développement d’Internet en France : une collaboration récursive et ouverte portée par des usagers professionnels (1983-1988)
    Mme Camille PALOQUE-BERGES, ingénieure de recherche au laboratoire HT2S (Histoire des technosciences en société), chercheuse associée au laboratoire DICEN-ÎDF (Dispositifs d'information et de communication à l'ère numérique – Paris, Île-de-France), CNAM (Conservatoire national des arts et métiers)
  • Les médias sociaux : un paradigme de re-détermination de la communication interpersonnelle
    Mme Salima MENAD-BOUCHEFRA, maître de conférences au département des sciences d'information et de communication de l'université de Mostaganem, Algérie
  • L'instrumentation de gestion des réseaux sociaux : pratiques et logiques. Cas de médias sociaux numériques universitaires
    Mme Audrey MORGAND, doctorante en gestion à l'université de Picardie Jules-Verne, membre du CRIISEA (Centre de recherche sur les institutions, l'industrie et les systèmes économiques d'Amiens)
  • Productions écrites des acteurs de la psychiatrie sur le Net : de multiples réseaux pour l’expression d’une expertise profane
    Mme Nausica ZABALLOS-DEY, doctorante en histoire de la médecine à l'EHESS Paris - Centre Alexandre Koiré-IRIS (Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux), docteur en langues, littératures et civilisations anglophones de l'université Paris-Sorbonne 

Thème 3. La forme des réseaux

3.E. La forme des réseaux en Islam (atelier)

1. Le système relationnel, ciment de la société

1.1 La construction d’une nouvelle société ou l’élaboration du rapport conquérants-conquis

1. Les musulmans et les peuples conquis : les différents formes de pacte

  • Mme Sylvie DENOIX, directrice de recherche au CNRS, directrice adjointe du laboratoire Orient et Méditerranée, UMR 8167, directrice de l'équipe Islam médiéval, directrice de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée

2. Ancrer le rapport de domination dans le territoire : l’exemple de Fustât au lendemain de la conquête arabe

  • Mme Audrey DRIDI, doctorante en histoire à l'université Panthéon-Sorbonne, membre de l'UMR 8167 Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval, CNRS

1.2  Factionnalisme, interaction et clientélisme au sein d’une société constituée

3. Templiers, hospitaliers : intérêts économiques et rivalités

  • Mme Anika KNIESTEDT

4. Les milieux juridiques, mystiques et philosophiques d’Alexandrie à la fin de l’époque ayyoubide et au début de l’époque mamlouke (xXIIe- XIIIe siècles)

  • M. Giuseppe CECERE, professeur de langue et littérature arabes à l'université de Bologne, Italie

5. Réseaux endogènes : de l'entre soi à la lutte de faction chez les Mamlouks

  • Mme Agnès CARAYON, docteur en histoire de l'Orient médiéval, commissaire adjoint de l'exposition Orient-express à l'Institut du monde arabe en 2014

6. Liens personnels et relations clientélistes dans la société mamelouke

  • M. Mathieu EYCHENNE, docteur en histoire, chercheur associé à l'IFP (Institut français du Proche-Orient), membre de l'UMR 8167, Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval, CNRS

1.3 Une alternative au schéma social dominant : de la déviance à la solidarité

7. Organisation des groupes et réseaux inter-groupes: le vol et le brigandage sous les Abbassides

  • Mme Eugénie RÉBILLARD, doctorante en histoire à l'université Panthéon-Sorbonne, membre de l'UMR 8167 Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval

8. Entraide et assistance à Alexandrie aux XIIe et XIIIe siècles

  • Mme Anika KNIESTEDT

2. Groupes et sous-groupes : de la distinction à l’interaction

2.1 Appartenances fantasmées, distinction revendiquée, pratiques stigmatisantes 

9. Des Coptes en quête d’arabité : l’exemple des habitants d’al-Haras au IXe siècle

  • Mme Audrey DRIDI, doctorante en histoire à l'université Panthéon-Sorbonne, membre de l'UMR 8167 Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval, CNRS

10. Sentiments d’appartenance aristocratique et pratiques de distinction : les Mamlouks

  • Mme Agnès CARAYON, docteur en histoire de l'Orient médiéval, commissaire adjoint de l'exposition Orient-express à l'Institut du monde arabe en 2014

11. Circulations contrariées : sauf-conduits et lettres de protection dans l’Égypte du VIIIe siècle

  • Mme Audrey DRIDI, doctorante en histoire à l'université Panthéon-Sorbonne, membre de l'UMR 8167 Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval, CNRS

2.2  De la porosité des frontières entre les groupes

12. Sultans, émirs et oulémas : de l’intercommunication à l'interconnexion

  • M. Mathieu EYCHENNE, docteur en histoire, chercheur associé à l'IFP (Institut français du Proche-Orient), membre de l'UMR 8167, Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval, CNRS

13. Les ‘ayyârûn, la shur?a et l'armée : entre confrontation et coopération

  • Mme Eugénie RÉBILLARD, doctorante en histoire à l'université Panthéon-Sorbonne, membre de l'UMR 8167 Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval

14. Soufis et mamelouks : influences spirituelles et réseaux de pouvoir

  • M. Giuseppe CECERE, professeur de langue et littérature arabes à l'université de Bologne, Italie

2.3  Expression et modalités de la constitution du lien social intergroupes

15. Devenir donateur : une mobilité sociale relative dans la communauté juive d'Alexandrie médiévale

  • Mme Anika KNIESTEDT

16. La monumentalité des fondations pieuses ou l’expression d’un lien social dans le Caire mamlouk

  • Mme Sylvie DENOIX, directrice de recherche au CNRS, directrice adjointe du laboratoire Orient et Méditerranée, UMR 8167, directrice de l'équipe Islam médiéval, directrice de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée

17. Cérémonial de cour, adhésions factionnelles et manifestations publiques chez les Mamlouks

  • M. Mathieu EYCHENNE, docteur en histoire, chercheur associé à l'IFP (Institut français du Proche-Orient), membre de l'UMR 8167, Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval, CNRS

3. Les réseaux au long cours

3.1 Réseaux et échanges internationaux au sein du monde savant et religieux

18. Marchands en réseaux inter-urbains : des commerçants entre Alexandrie et Fus?â? selon la Geniza

  • Mme Anika KNIESTEDT

19. De la Syrie à l'Éthiopie : les Coptes au cœur de réseaux chrétiens du VIIIe au Xe siècle

  • Mme Audrey DRIDI, doctorante en histoire à l'université Panthéon-Sorbonne, membre de l'UMR 8167 Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval, CNRS

20. Kairouan, une ville au cœur des réseaux savants andalous (Iee-Xe siècles)

  • M. Aurélien MONTEL, doctorant en histoire médiévale à l'université Lumière-Lyon 2

3.1 Les échanges des savants

21. Les réseaux soufis d’Alexandrie : filiations et influences

  • M. Giuseppe CECERE, professeur de langue et littérature arabes à l'université de Bologne, Italie

22. Patronage et internationalisation du milieu des oulémas en Égypte

  • M. Mathieu EYCHENNE, docteur en histoire, chercheur associé à l'IFP (Institut français du Proche-Orient), membre de l'UMR 8167, Orient et Méditerranée, équipe Islam médiéval, CNRS 

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.B. Les réseaux politiques

4.B.3. Réseaux et action politique

  • Les « factieux » de Lodève : développement et déclin d’un réseau jacobin héraultais
    Mme Nathalie ALZAS, docteur et professeur agrégé en histoire, membre de l'UMR TELEMME (Temps, espaces, langage, Europe méridionale, Méditerranée), Aix-en-Provence
  • Les réseaux d'un conventionnel noir à travers les lettres de Joseph Boisson
    M. Bernard GAINOT, maître de conférences honoraire à l'Institut d’histoire de la Révolution française, université Panthéon-Sorbonne
  • Mutations et permanences des réseaux politiques à Mayotte
    Mme Isabelle DENIS, professeur d'histoire-géographie dans l'enseignement secondaire, docteur en histoire contemporaine de l'université Paris-Sorbonne
  • Un réseau politique d’opposition dans le département de la Meuse (1820-1830)
    M. Jean-Paul STREIFF, docteur en histoire moderne et en histoire contemporaine
  • La droite populiste allemande, un réseau politique mal défini
    M. Lionel PICARD, professeur agrégé d'allemand, docteur en études germaniques

Thème 5. Réseaux, identités, mémoire

5.B. La mémoire

5.B.2. Mémoire et identité

  • Les seigneurs de Labarthe et les grands du Midi médiéval : des liens et des conséquences
    Mme Magali BAUDOIN, chercheur en histoire et archéologie médiévale, laboratoire FRAMESPA (France méridionale et Espagne : histoire des sociétés du Moyen Âge à l'époque contemporaine), université Toulouse - Jean Jaurès
  • À l'ombre de l'Ordre de Malte : pratiques et dynamiques de fabrication des liens sociaux dans l'espace euro-méditerranéen. Le cas de Messine au XVIIe siècle
    M. Salvatore LO PICCOLO, doctorant en histoire moderne à l'université Toulouse - Jean Jaurès, membre du laboratoire FRAMESPA  (France méridionale et Espagne, histoire des sociétés du Moyen Âge à l'époque contemporaine), UMR 5136
  • Une naissance pervertie des réseaux nationaux dans l’Europe centrale
    M. Drago ROTAR, professeur universitaire en retraite, membre de l'Association de sociologie de Slovénie
  • Mémoire pastorale d’Ossau (Pyrénées béarnaises) : éléments de toponymie orale des bergers
    Mme Geneviève MARSAN, conservatrice du patrimoine, directrice du musée d'Arudy-Maison d'Ossau, Pyrénées
  • Le corps mort comme objet et symbole de pouvoir en Occident
    M. Philippe CHARLIER, maître de conférences et praticien hospitalier habilité à diriger des recherches, Assistance publique des hôpitaux de Paris, université Versailles-Saint-Quentin en Yvelines

Thème 6. Pratiques des réseaux

6.B. Parcours individuels

6.B.c. Parcours individuels 3.

  • Un artiste et ses collaborateurs : François-Alexandre Pernot (1793-1865) et son réseau
    M. Samuel MOURIN, attaché de conservation responsable du pôle conservation-animation aux Archives départementales de la Haute-Marne, directeur de publication des Cahiers haut-marnais
  • Solidarités familiales, réseaux professionnels. Société des plans régulateurs de villes : Danger frères et fils
    Mme Nadia REDJEL BENSAÂD, enseignante-chercheur en urbanisme et architecture à l'université d'Annaba, Algérie, doctorante en co-tutelle avec le LADYSS (Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces) à l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
  • De la poésie à l’urbanisme : Robert de Souza et ses réseaux
    Mme Coline ZELLAL, doctorante contractuelle en histoire de l'art à l'université Panthéon-Sorbonne

Colloque « La France savante (du XVIe siècle à nos jours) »

2. Sciences et techniques en réseau dans la société

colloque 2.e.

  • Les réseaux scientifiques du roi en Belgique
    M. Pascal PIROT, étudiant, aspirant FRS (Fond de recherche scientifique) - FNRS (Fond national de recherche scientifique), université de Liège
  • Les moulins de l'Orne
    M. Patrick BIRÉE, enseignant d'histoire et géographie, doctorant en histoire moderne à l'université de Caen Basse-Normandie, CRHQ (Centre de recherche et d'histoire quantitatives), UMR 6583, Pôle Rural – Maison de la recherche en sciences humaines de Caen
  • Recherche en réseaux : bâtir des ponts entre la science et la société au XIXe siècle
    M. Yanick LASICA, consultant, secrétaire du Conservatoire national des pierres et marbres
    Mme Sylvie BLANGY, chercheur
    Mme Jennifer CARRÉ, chargée de mission
  • Naissance, vie et disparition d’un réseau de recherches géologiques en Algérie indépendante
    M. Alain COUTELLE, professeur émérite des universités
  • Le bref enseignement d’Yvette Cauchois au CNAM au lendemain de la deuxième guerre mondiale : forces en présence
    Mme Ginette GABLOT, retraitée du CNRS, présidente de « Parcours des sciences »

Colloque « La France savante (du XVIe siècle à nos jours) »

3. Les érudits et leurs réseaux au XXIe siècle

colloque 3.b.

  • Au nom du patrimoine : savoirs et militance in et ex situ
    Mme Sylvie SAGNES, chargée de recherche au CNRS, membre du IIAC (Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain), équipe LAHIC (Laboratoire d’anthropologie et d’histoire sur l’institution de la culture), membre de l'Association internationale d'études québécoises
  • L'histoire naturelle à la croisée des chemins
    Mme Vanessa MANCERON, ethnologue, chargée de recherche au laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative, CNRS - UMR 7206
  • Les adhérents de la Société des Antiquaires de Picardie : évolution des profils et des réseaux
    Mme Falilath ADEDOKUN
  • « Vous devriez rencontrer Untel » : le patrimoine, l’érudit et l’ethnologue
    Mme Véronique MOULINIÉ, ethnologue, chargée de recherche au CNRS, membre du IIAC (Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain), équipe LAHIC (Laboratoire d'anthropologie sur l'histoire et l'institution de la culture)
  • L'érudition historique et ethnographique
    Mme Claudie VOISENAT, chargée de mission pour la recherche au ministère de la Culture, mise à disposition du CNRS au IIAC (Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain), équipe LAHIC (Laboratoire d’anthropologie et d’histoire sur l’institution de la culture
  • Entre académisme et tourisme : des chercheurs amateurs en quête de légitimité. L’exemple de la Picardie
    Mme Tiphaine BARTHÉLÉMY, professeur en anthropologie et sociologie à l'université de Picardie Jules-Verne

18h

Conférence 2.

  • Maîtres et étudiants au Moyen Âge, un réseau européen ?
    M. Jacques VERGER, professeur émérite des universités

Vendredi 1 mai 2015

9h

Thème 2. Les acteurs de développement des réseaux

2.C. La technologie

2.C.2. Technologie et création de sites

  • Les technologies numériques, instruments de création d’un réseau savoisien
    Mme Francine BRACHET, archiviste, en charge du lancement d'un club de recherche, ancien directeur de recherche
    M. Jean-Paul AJACQUES, chef de projet logiciel documentaire KARVI
  • Le site internet « Histoire de l'Europe »
    M. Joël BEUCHER, informaticien retraité et historien, créateur du site Internet « Histoire de l'Europe et de la Méditerranée »
  • Ménestrel, médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne
    M. Sébastien BARRET, archiviste paléographe et docteur en histoire, chargé de recherche à l'IRHT (Institut de recherche et d'histoire des textes), équipe de diplomatique GDR 3177, CNRS

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.B. Les réseaux politiques

4.B.4. Atelier Révolution

  • Un réseau de sociabilité politique sous la Révolution française, clubs et sociétés politiques ; intérêt de la publication de leurs délibérations
    M. Serge BIANCHI, professeur émérite d'histoire de l'université Rennes 2
    M. Jacques BERNET, maître de conférences honoraire en histoire moderne
    Mme Danièle PINGUÉ, maître de conférences honoraire
  • Les procès-verbaux de Crépy-en-Valois, Compiègne et Reims
    M. Jacques BERNET, maître de conférences honoraire en histoire moderne
    M. Fabrice PERRON, docteur en histoire, enseignant
  • Les procès verbaux de Montivilliers
    M. Éric SAUNIER, maître de conférences en histoire moderne à l'université du Havre
    M. Éric WAUTERS
  • Les procès-verbaux de Gray
    Mme Danièle PINGUÉ, maître de conférences honoraire
  • Les procès-verbaux de Paray-le-Monial et les cercles constitutionnels du Second Directoire
    M. Bernard GAINOT, maître de conférences honoraire à l'Institut d’histoire de la Révolution française, université Panthéon-Sorbonne
  • La société populaire de Grasse entre le réseau local et le réseau national des sociétés politiques
    Mme Marie-Hélène FROESCHLÉ-CHOPARD, directeur de recherche honoraire du CNRS
    M. Michel FROESCHLÉ, astronome à l'Observatoire de la Côte d’Azur (Grasse), président de l'association « Les amis du docteur Belletrud »
  • Les procès-verbaux de Bernay
    M. Bernard BODINIER, professeur émérite d'histoire de l'université de Rouen, membre associé au CRHQ (Centre de recherche d'histoire quantitative)
    M. André GOUDEAU

Thème 4. Réseaux formels et informels

4.C. Les réseaux économiques

4.C.1. Réseaux marchands médiévaux

  • De la circulation de la grâce à la République de l'argent
    M. Henri BRESC, professeur émérite d'histoire médiévale de l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
  • Le réseau des foires de Champagne (XIIe – XIVe siècles). Émergence et structuration
    M. Jean-Marie YANTE, professeur d'histoire à l'Université catholique de Louvain, Belgique
  • Le réseau des consulats marchands de Florence au XIVe siècle : les nouveaux apports du tribunal de la Mercanzia
    M. Cédric QUERTIER, membre de l'École française de Rome
  • Livres de comptes et réseaux d’affaires : les fonds Datini et Salviati (XIVe-XVIe siècles)
    Mme Ingrid HOUSSAYE MICHIENZI, chercheur à l'université Paris-Diderot

Thème 5. Réseaux, identités, mémoire

5.C. Réseaux et diffusion des formes artistiques

  • « Forma monasterii ». L’architecture comme expression de l’appartenance au réseau monastique en Occident à l’époque romane
    M. Nicolas REVEYRON, professeur d'histoire de l'art et archéologie du Moyen Âge à l'université Lumière-Lyon 2, membre du laboratoire Archéométrie et archéologie, UMR 5138
  • Le réseau des cathédrales gothiques de la fin du Moyen Âge et le financement royal du XVIe siècle
    M. Florian MEUNIER, conservateur en charge du département du Moyen Âge et de la Renaissance au musée Carnavalet
  • Le réseau des Piaristes dans l’Europe d’ancien régime : un exemple de médiation culturelle
    Mme Sandra COSTA, professeur-associé à l'Alma Mater Studiorum, université de Bologne, Italie
  • Les réseaux de l'art sacré : les églises de la reconstruction dans l'Aisne
    M. Florian CORBIER, doctorant en histoire de l'art à l'université de Reims Champagne-Ardenne
  • Vincent d'Indy et la fondation de la Schola cantorum : un réseau musical dans la société de la Troisième République
    M. Yves FERRATON, professeur des universités, professeur de musicologie à la faculté des lettres de Nancy

Lieux

  • Reims, France (51)

Dates

  • lundi 27 avril 2015
  • mardi 28 avril 2015
  • mercredi 29 avril 2015
  • jeudi 30 avril 2015
  • vendredi 01 mai 2015

Mots-clés

  • réseaux, société, pluridisciplinaire, sociétés savantes

Contacts

  • Francine Fourmaux
    courriel : congres [at] cths [dot] fr
  • Michèle Absalon
    courriel : deleguee [dot] generale [at] cths [dot] fr
  • Mathilde Tassel
    courriel : tassel [dot] mathilde [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Francine Fourmaux
    courriel : congres [at] cths [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Réseaux et société », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 11 février 2015, http://calenda.org/317538