AccueilChristophe Honoré ou l'invention d'une écriture

*  *  *

Publié le mardi 10 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Christophe Honoré est l’auteur de plusieurs romans et de plus d’une dizaine de livres pour la jeunesse, il écrit aussi des scénarios et des pièces de théâtre que pour la plupart il met en scène, réalisant ainsi une dizaine de long-métrages. Pluridisciplinarité qui fait la richesse et la singularité de son parcours, que nous avons choisi d’interroger dans ses processus formels mêmes. Ainsi, on interrogera comment en dépit de la singularité du médium choisi (le livre, le film ou la pièce de théâtre), chaque œuvre fait la preuve d’une écriture où se déploie la multiplicité des gestes artistiques.

Annonce

Argumentaire

Christophe Honoré est l’auteur de plusieurs romans et de plus d’une dizaine de livres pour la jeunesse, il écrit aussi des scénarios et des pièces de théâtre que pour la plupart il met en scène, réalisant ainsi une dizaine de long-métrages. Pluridisciplinarité qui fait la richesse et la singularité de son parcours, que nous avons choisi d’interroger dans ses processus formels mêmes. Ainsi, on interrogera comment en dépit de la singularité du médium choisi (le livre, le film ou la pièce de théâtre), chaque œuvre fait la preuve d’une écriture où se déploie la multiplicité des gestes artistiques. Multiplicité également à l’œuvre par le recours à la citation, qu’elle soit littérale ou référentielle, au sens où l’œuvre est alors démultipliée par l’intromission d’une historicité et/ou d’une filiation. On s’intéressera ainsi à la façon dont chaque projet artistique porte en soi une interrogation sur les arts, qu’il s’agisse de la littérature, du cinéma, du théâtre ou de la musique. On observera par exemple la musicalité des formes filmiques ; mais aussi la façon dont les dispositifs filmiques signalent des prémisses littéraires avec l’adaptation de la Princesse de Clèves ou de Ma Mère ; ou encore la « cinématographicité » des mises en scène théâtrales et/ou de la littérature jeunesse ; ou ce que produisent les multiples effets citationnels cinéphiliques présents dans les films.

Programme

  • 10h ouverture par Catherine Douzou et Valérie Vignaux
  • 10h15- Joël July - Université d’Aix-Marseille, La chanson en clausule chez Christophe Honoré
  • 10h45- Rémi Lecompte - Université de Tours, La représentation de l’écoute dans le cinéma de Christophe Honoré
  • 11h30- Catherine Douzou - Université de Tours, Christophe Honoré dramaturge
  • 12h - discussion
  • 14h30 - David A. Gerstner - Université de New York, La Caméra-stylo et l’Histoire de l’Art dans La Belle personne
  • 15h- Valérie Vignaux - Université de Tours, Christophe Honoré et le cinéma ou l’invention d’une écriture
  • 15h30 - Stéphane Bouquet - Artiste en résidence Université de Tours, Le sens du décor dans l’oeuvre de Christophe Honoré
  • 16h - Bertrand Ferrier - Université de Rennes 2, Ecrire, filmer, toucher, l’ultra-texte dans les oeuvres pour la jeunesse de Christophe Honoré
  • 16h30 Cécile Boulaire - Université de Tours, Les livres pour la jeunesse de Christophe Honoré

Lieux

  • Université François-Rabelais, salle des Actes (203) - 3 rue des Tanneurs
    Tours, France (37)

Dates

  • vendredi 20 février 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • cinéma, théâtre, jeunesse

Contacts

  • Valérie Vignaux
    courriel : valerie [dot] vignaux [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Valérie Vignaux
    courriel : valerie [dot] vignaux [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Christophe Honoré ou l'invention d'une écriture », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 10 février 2015, http://calenda.org/317696