AccueilL’information géographique en sciences humaines et sociales : gestion et modélisation des données

L’information géographique en sciences humaines et sociales : gestion et modélisation des données

École d'été 2015 du laboratoire d'excellence « Dynamiques territoriales et spatiales »

*  *  *

Publié le jeudi 19 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Cette formation vise à faire connaître les potentialités et les principaux usages de la géomatique appliqués à la recherche. Il s’agit de développer les savoir-faire qui permettent de structurer les bases de données pour répondre à un questionnement scientifique. Seront ainsi traitées les problématiques de l’acquisition des données, de leur modélisation, et enfin de leur gestion par la pratique effective de procédures particulières (GPS, géoréférencement, géocodage, géostastistique, etc.).

 

Annonce

Présentation

L’École d’Été 2015 du LabEx DynamiTe se déroulera du lundi 21 au vendredi 25 septembre 2015, au Château de la Pioline, à Aix-en-Provence.

Elle aura pour thème cette année : « L’information géographique en SHS : gestion et modélisation des données »

Cette formation vise à faire connaître les potentialités et les principaux usages de la géomatique appliqués à la recherche. Il s’agit de développer les savoir-faire qui permettent de structurer les bases de données pour répondre à un questionnement scientifique.

Seront ainsi traitées les problématiques de l’acquisition des données, de leur modélisation, et enfin de leur gestion par la pratique effective de procédures particulières (GPS, géoréférencement, géocodage, géostatistique, etc.)

Modalités d'inscription

Le nombre de place étant limité, une sélection sera effectuée par ce Comité d'Organisation.

Les inscriptions se font en ligne, jusqu'au 17 mai (minuit), en remplissant le formulaire à cette adresse.

Niveau minimum : Master 2.

Il vous sera demandé dans ce formulaire de décrire en quelques mots vos attentes (compétences, thématiques, méthodes, échanges) concernant cette École d’Été, vos connaissances en géomatique ainsi que  les logiciels que vous connaissez, ainsi qu’une brève description des données dont vous disposez éventuellement.

Tarifs

  • Académique : 500 euros ;
  • Hors académique (extérieur) : 750 euros ;
  • Membres du LabEx DynamiTe (doctorants compris) : 250 euros ;
  • Préférentiel (sur demande) : 250 euros.

Comité d’organisation

  • Laurent AUBRY  (Trajectoires - UMR 8215)

Spécialisé en prospection géophysique et géomatique appliquée à l’archéologie, Laurent AUBRY est recruté au CNRS en 2003 en tant qu’ingénieur. Il est actuellement membre de l’UMR 8215 Trajectoires où, au sein des programmes de recherche liés aux phénomènes de sédentarisation et d’émergences des premiers états, ses compétences s’exercent de l’acquisition de données sur le terrain (prospection géophysique par méthode de résistivité électrique, topographie, GPS) à la modélisation de celles-ci (SGBDR, estimation numérique), jusqu’à leur analyse et représentation cartographique (Analyse spatiale, cartographie). Actuellement, il s’intéresse plus particulièrement à la photogrammétrie et à ses potentialités en archéologie dans les pratiques de recherche dans les domaines de son laboratoire.

  • Daniel BRUNSTEIN (LGP : Laboratoire de Géographie Physique - UMR 8591)

Daniel BRUNSTEIN a commencé sa carrière de géomaticien en 1992 au Cemagref en participant au développement d’un outil d’aide à la décision en matière de défrichements à vocation agricole. Il a ensuite effectué son doctorat sur les hydrosystèmes et les systèmes d’échelles dans le cadre du PIREN-Seine. En 1999, il est recruté au Laboratoire de Géographie Physique du CNRS où il développe les SIG des différentes équipes du laboratoire. Il est impliqué dans les programmes de recherche consacrés à l’étude des hydrosystèmes (Loire, Amazonie, Niger et en Sibérie), dans les programmes sur les risques (telluriques et montagnards) ainsi que dans des programmes de paléoenvironnement (Déglaciation holocène, Evolution des plaines alluviales, Diffusion de l’obsidienne en Mésopotamie).

  • Hélène NOIZET (LAMOP : LAboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris - UMR 8589)

Depuis 2005, Hélène NOIZET est Maître de Conférences en histoire médiévale à l’université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne et membre du LAMOP (LAboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris). Après avoir travaillé sur la place des communautés ecclésiastiques à Tours et leur influence sur la structuration de l’espace urbain, elle travaille depuis 2006 sur la ville de Paris au Moyen âge. Coordonnant le projet ALPAGE (AnaLyse diachronique de l’espace urbain parisien : Approche GEomatique), elle met en œuvre les apports de la géomatique pour analyser, à partir des plans parcellaires, la morphologie urbaine en interaction avec les pratiques sociales : comment les pratiques et les représentations sociales, propres au Moyen Âge, se traduisent-elles par des dispositifs formels (réseau viaire, parcellaire, bâti), transmis dans les cadastres des 19e-20e siècles ?

Programme prévisionnel

Lundi 21 septembre 2015 

  • 10h – 13h : Accueil des participants
  • 14h – 15h30 : Conférence sur les notions de base de la géomatique, les ressources données et les logiciels (L. AUBRY)
  • 16h – 18h : Différents ateliers de découverte ou mise en place des notions de base et de prise en main
    1. Installation des logiciels
    2. Manipulation et recherche des données
  • 21h – 22h30 : Atelier du soir – Présentation des notions de base pour les néophytes

Mardi 22 septembre 2015

  • 9h – 12h : Conférence sur l’acquisition de données. Les systèmes GNSS et les référentiels géographiques, altimétriques et les projections cartographiques (D. BRUNSTEIN)
  • 14h – 18h : Deux ateliers
    1. GPS : manipulation du GPS à main au DGPS topographique (C. VIRMOUX, D. BRUNSTEIN)
    2. Géoréférencement-géocodage (H. NOIZET, L. AUBRY)
  • 18h – 19h : Présentation des « Mini PPT » demandés aux participants (5 minutes chacun)
  • 21h – 22h : Conférence invitée n°1

Mercredi 23 septembre 2015

  • 9h – 12h : Conférence « Du questionnement scientifique au Système d’Information Géographique »
    1. Le rapport espace/paysage en Grèce antique (F. DE POLIGNAC)
    2. L’histoire urbaine de Paris renouvelée grâce au SIG (projet Alpage) (H. NOIZET)
    3. Un SIG pour étudier la dissémination des obsidiennes depuis les gisements volcaniques jusqu’aux sites archéologiques en Anatolie orientale (ANR GéObs coord. D. MOURALIS) (D. BRUNSTEIN)
    4. L’intégration du temps dans les SIG (L. AUBRY)
  • 14h – 17h30 : « Mini ateliers » consacrés à la modélisation des données des projets des participants
  • 18h – 19h : Présentation des « Mini PPT » demandés aux participants (5 minutes chacun)
  • 21h – 22h : Conférence invitée n°2

Jeudi 24 septembre 2015

  • 9h – 12h : Conférence sur la gestion des échelles dans un SIG. Comment gérer la représentation cartographique et le devenir des données attributaires dans un système d’échelles, ou comment passer de la grande à la petite échelle ? (D. BRUNSTEIN)
  • 14h – 17h30 : « Mini ateliers » consacrés à la modélisation des données des projets des participants
  • 18h – 19h : Présentation des « Mini PPT » demandés aux participants (5 minutes chacun)
  • 21h – 22h : Conférence invitée n°3

Vendredi 25 septembre 2015

  • 9h – 12h : Conférence sur la géostatistique
  • 14h – 15h : Débriefing au moins entre organisateurs, et avec les participants qui le souhaitent

Lieux

  • Château de la Pioline - 260 Rue Guillaume Du Vair Pole
    Aix-en-Provence, France (13290)

Dates

  • dimanche 17 mai 2015

Mots-clés

  • géomatique, géoréférencement, géocodage, géostastistique

Contacts

  • Farouk TEMIME
    courriel : farouk [dot] temime [at] hesam [dot] eu

Source de l'information

  • Temime Farouk
    courriel : farouk [dot] temime [at] hesam [dot] eu

Pour citer cette annonce

« L’information géographique en sciences humaines et sociales : gestion et modélisation des données », École d'été, Calenda, Publié le jeudi 19 février 2015, http://calenda.org/318011