AccueilReligion(s) et intégration des immigrés dans les sociétés européennes

*  *  *

Publié le lundi 23 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

La question de l’intégration des immigrés continue à occuper les débats publics et académiques dans les sociétés européennes. Une vaste littérature traite, dans une perspective comparative, des régimes de citoyenneté, des politiques d’immigration et d’intégration, de la reproduction des inégalités sociales et de la pluralisation des identités collectives. Quant au rôle du religieux dans l’intégration, après avoir été longtemps ignoré, il a récemment suscité un nouvel intérêt. Ce cycle de conférences propose de développer un cadre conceptuel pour mieux comprendre les dynamiques religieuses issues des migrations dans les sociétés européennes. S’appuyant sur les données quantitatives, qualitatives et comparatives, les conférences offriront un parcours compréhensif relatant l’expérience de diverses sociétés européennes (Allemagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas…) avec la diversification religieuse issue des migrations.

Annonce

Argumentaire

La question de l’intégration des immigrés continue à occuper les débats publics et académiques dans les sociétés européennes. Une vaste littérature traite, dans une perspective comparative, des régimes de citoyenneté, des politiques d’immigration et d’intégration, de la reproduction des inégalités sociales et de la pluralisation des identités collectives. Quant au rôle du religieux dans l’intégration, après avoir été longtemps ignoré, il a récemment suscité un nouvel intérêt. Alors que l’on a longtemps conceptualisé le religieux comme une forme d’ethnicité et qu’on l’a catégorisé comme vecteur d’identification et source de mobilisation collective, on a récemment commencé à mieux comprendre les spécificités du religieux - univers symbolique, institution d’autorité, modalité de transmission culturelle -, ce qui explique la persistance d’une diversité profonde dans les sociétés d’immigration. Dans le contexte américain, en prenant appui sur les débats classiques relatifs à l’assimilation, on met souvent l’accent sur les ressources fournies par les communautés religieuses pour le processus d’intégration, tandis que, dans le contexte européen, on perçoit plutôt le religieux, surtout l’Islam, comme un obstacle à l’intégration.

Ce cycle de conférences propose de développer un cadre conceptuel pour mieux comprendre les dynamiques religieuses issues des migrations dans les sociétés européennes. S’appuyant sur les données quantitatives, qualitatives et comparatives, les conférences offriront un parcours compréhensif relatant l’expérience de diverses sociétés européennes (Allemagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas…) avec la diversification religieuse issue des migrations. Dans une première étape, on reprendra les éléments majeurs de l’histoire récente de la migration dans ses aspects religieux, on montrera les spécificités institutionnelles et symboliques du contexte européen et on discutera quelques problèmes des théories classiques de l’assimilation et de l’intégration. Dans une deuxième étape, on analysera les changements religieux parmi les immigrés et leurs enfants (sécularisation, religiosité réactive, religiosité symbolique…), tout en respectant les contextes historiques et les diverses origines religieuses, le but étant comprendre l’émergence de nouvelles frontières symboliques. Dans une troisième étape, pour mieux comprendre le facteur religieux dans la reproduction des inégalités sociales, on analysera les relations de l’affiliation, de l’identification et de la pratique religieuses avec l’intégration socio-économique et politique des immigrés, toujours en comparant les populations musulmanes, chrétiennes et autres. Enfin, dans une quatrième étape, on abordera la question de savoir comment la diversité religieuse, sa présence publique et ses relations transnationales, transforment les sociétés européennes, en reconfigurant les codes symbolique de l’identité collective, en restructurant les relations entre religions et Etats-nations, et en produisant de nouvelles lignes de conflits.

Conférencier

  • Matthias Koenig, (Université de Göttingen & Institut Max Planck pour l’étude des sociétés multi-religieuses et multiethniques), Directeur d’études invité par Philippe Portier et Jean-Paul Willaime

Programme

Les conférences auront lieu de 14h à 16h

Mardi 10 mars 2015 

Migrations et religions : comparaisons transatlantiques et théories sociologiques

Mardi 17 mars 2015 

Religiosités des immigrés et reconstructions des frontières symboliques en Europe

Mardi 24 mars 2015 

Religiosités des immigrés et reproductions des inégalités sociales en Europe

Mardi 31 mars 2015 

Diversité religieuse, conflits politiques et transformations des sociétés européennes

Bibliographie

  • Alba, Richard, Albert J. Raboteau, and Josh DeWind (Eds.). 2009. Immigration and Religion in America. Comparative and Historical Perspectives. New York: New York University Press.
  • Bramadat, Paul & Matthias Koenig (eds.). 2009. International Migration and the Governance of Religious Diversity (Queen’s Policy Studies Series). Montreal: McGill-Queen’s University Press.
  • Breton, Raymond. 2012. Different Gods. Integrating Non-Christian Minorities into a Primarily Christian Society. Montreal: McGill-Queen's University Press.
  • Brubaker, Rogers. 2013. "Language, religion and the politics of difference." Nations and Nationalism 19(1):1-20.
  • Connor, Phillip, and Matthias Koenig. 2013. “Bridge and barrier - religion and immigrant occupational attainment across integration contexts”, International Migration Review 47/1: 3-38.
  • Connor, Philipp, and Matthias Koenig. 2015. “The Muslim employment gap in Western Europe. Individual-level effects or ethno-religious penalties?”, Social Science Research 49: 191-201
  • Diehl, Claudia and Matthias Koenig. 2009. „Religiosität türkischer Migranten im Generationen­verlauf – ein Befund und einige Erklärungsversuche“. Zeitschrift für Soziologie 38/4: 300-319.
  • Diehl, Claudia, and Matthias Koenig. 2013. “God can Wait. Polish and Turkish new immigrants in Germany between early adaptation and religious reorganization”, International Migration 51/3: 8-22.
  • Foner, Nancy, and Richard Alba. 2008. "Immigrant religion in the U.S. and Western Europe: Bridge or Barrier to Inclusion?" International Migration Review 42(2):360-92.
  • Joppke, Christian, and John Torpey. 2013. Legal Integration of Islam: A Transatlantic Comparison. Cambridge: Harvard University Press.
  • Kivisto, Peter. 2014. Religion and Immigration. Migrant Faiths in North America and Western Europe. Oxford: Polity Press.
  • Koenig, Matthias. 2005. „Incorporating Muslim migrants in Western Nation States – A comparison of the United Kingdom, France, and Germany“. Journal of International Migration and Integration 6/2: 219-234.
  • Koenig, Matthias. 2007. „Europeanising the governance of religious diversity? An institutionalist account of Muslim struggles for public recognition“. Journal of Ethnic and Migration Studies 33/6: 911-932.
  • Phalet, Karen, Merove Gijsberts, and Louk Hagendoorn. 2008. "Migration and Religion: Testing the Limits of Secularisation Among Turkish and Moroccan Muslims in the Netherlands 1998-2005." Kölner Zeitschrift für Soziologie und Sozialpsychologie. Sonderheft 48:412-36.
  • Voas, David, and Fenella Fleischmann. 2012. "Islam moves West: religious change in the first and second generations." Annual Review of Sociology 38.

Catégories

Lieux

  • 1er étage, salle 116 - EPHE, bâtiment France, 190 avenue de France
    Paris, France (75013)

Dates

  • mardi 10 mars 2015
  • mardi 17 mars 2015
  • mardi 24 mars 2015
  • mardi 31 mars 2015

Mots-clés

  • religion, intégration, immigration

Contacts

  • Documentation du GSRL
    courriel : documentation [at] gsrl [dot] cnrs [dot] fr

Source de l'information

  • Documentation GSRL
    courriel : documentation [at] gsrl [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Religion(s) et intégration des immigrés dans les sociétés européennes », Cycle de conférences, Calenda, Publié le lundi 23 février 2015, http://calenda.org/318614