AccueilL'humour, (dé)former le sens ?

*  *  *

Publié le mardi 17 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

L’humour, proche du comique absolu dont a parlé Baudelaire, use de la satire et de l’ironie pour devenir un outil de (dé)formation de sens et une arme de (dé)construction des valeurs et des représentations de la société. De là, apparaissent aussi les enjeux socio-psychothérapeutiques que recèlerait l’humour mis en scène pour aguerrir à la vie ou bousculer les convictions et les préjugés, et démystifier des notions ou des personnages.

Annonce

Argumentaire

Constamment confronté aux maux et aux vicissitudes de la vie, l’homme a toujours cherché à changer son environnement en créant des situations d’équilibre à travers l’humour. Ainsi, dans toutes les sociétés et les civilisations, l’humour a accompagné l’homme pour alterner avec d’autres formes d’expression. Autrefois, les rois de France disposaient de bouffons de cour pour rire et se divertir, des poètes ont usé de l’humour et de la satire dans leurs poèmes, contes drolatiques, fables et fabliaux étaient aussi du type plaisant et humoristique. De nos jours, l’humour a évolué pour toucher d’autres domaines, la blague, le dessin animé, le sketch, la caricature, la publicité, entre autres.

Plaisant, tendre, froid, débridé, noir, sarcastique, tels sont les qualificatifs attribués à l’humour et qui l’ont animé à travers les réalisations de l’homme. L’humour se répand et forge vraisemblablement des images souvent allégoriques et popularisées, distinguant ainsi une nation ou une communauté à d’autres. Comme disait Victor Hugo dans Les misérables, les Français se reconnaissent dans leur entrain qui se manifeste dans les sarcasmes, les saillies et les quolibets, tandis que les Anglais sont réputés pour leur humour.

En littérature, l’humour est investi dans tous ses états, touchant tous les genres littéraires, nouvelle, poésie, roman ainsi que les genres de composition littéraire comme la description, le portrait, la narration, la dissertation, le discours, etc. L’humour s’épanche sans contrainte à travers le langage. Les mots se délient, renversent les automatises figés, libèrent leurs valeurs stylistiques et dégagent leurs saveurs expressives avec délectation jouissive. Les phrases s’enchaînent et accentuent l’effet en flirtant avec les affects et les sensibilités. De là, prolifèrent les jeux de mots, les calembours, les contrepèteries, les anagrammes et d’autres qui cristalliseront pleinement l’humour.

L’image elle-aussi ne manque pas d’ingrédients utiles à l’expression de l’humour, lequel dépeint ingénieusement la réalité politique, sociale, économique, culturel, etc. pour en relever les particularités plaisantes, drôles et même absurdes ou grotesques. L’humour peut devenir une arme de (dé)construction des valeurs et des représentations de la société. De là, apparaissent aussi les enjeux socio-psychothérapeutiques que recèlerait l’humour mis en scène pour aguerrir à la vie ou bousculer les convictions et les préjugés, et démystifier des notions ou des personnages.

L’humour, proche du comique absolu dont a parlé Baudelaire, use de la satire et de l’ironie pour devenir un outil de (dé)formation de sens. En effet, le sens est au cœur de la création humoristique. Il prend tous les sens ; il peut être allégorique, figuré, polysémique, obscur, caché, moral, absurde ou à la limite du non-sens. Comprendre le rôle et les mécanismes de fonctionnement du sens dans l’humour pourrait contribuer à l’appréhension et à une meilleure (re)définition de ce dernier.

  • Quelles sont donc les différentes représentations et caractérisations de l’humour ?
  • Comment l’humour parvient-il à configurer et à (dé)former le sens ?
  • Quelle est la part de l’humour dans les différents genres littéraires ?
  • Quelles sont les stratégies discursives et les fonctions explicites et/ou implicites de l’humour ?
  • Quels sont les outils et les techniques investis dans l’expression de l’humour ?
  • Quelles sont les spécificités socioculturelles de l’humour ?
  • Peut-on parler d’une logique sémantico-cognitive de l’humour ?

Ce sont quelques questions, ainsi que d’autres, qui animeront le Colloque international qui sera organisé le 19 novembre 2015 par le Laboratoire de Narratologie, de discours et des études comparées et le Laboratoire du Maroc et Mondes Occidentaux, Histoire, Sciences Humaines et Sociales, autour du thème : l’humour, (dé)former le sens ?

Modalités de participation

Les propositions de communication sont à envoyer sous forme de résumé de 300 mots à l’adresse suivante : colloque.humour@gmail.com

avant le 30 juillet 2015.

Le résumé devra contenir le titre de la communication, le nom et le prénom du chercheur, l’organisme de rattachement et les mots-clés.

Le comité d’organisation insiste fortement sur le caractère original et récent du travail proposé ainsi que sur la nature de l’approche censée être scientifique et analytique.

Calendrier

  • 30 juillet 2015 : Date limite d’envoi des propositions de communication.
  • 30 août 2015 : Notification des chercheurs de l’acceptation ou du refus de leurs propositions.
  • 30 octobre 2015 : Remise du texte de la communication pour la publication.
  • 19 novembre 2015 : Tenue du colloque à Casablanca.

Langues de communication

Arabe et Français.

Comité scientifique

  • Abdelmajid JAHFA (Linguistique, FLSH Ben M'sik),
  • Samira DOUIDER (Littérature, FLSH Ben M'sik),
  • Nadia OUACHENE (Linguistique, FLSH Ben M'sik),
  • Latifa IDRISSI (Communication, FLSH Ben M'sik),
  • Abdessamad DIALMY (Sociologie, FLSH Rabat)
  • Chouaib HALIFI (Littérature, FLSH Ben M'sik),
  • Hayat ZIRARI (Anthropologie, FLSH Ben M'sik),
  • Lahcen OUASMI (Linguistique, FLSH Ben M'sik),
  • Soumaya NAAMANE GUESSOUS (Sociologie, FLSH Ben M'sik),
  • Abdelali SABIA (Linguistique, FLSH Oujda),
  • Fatiha BENNANI (Littérature, FLSH Ben M'sik),
  • Mustapha SAMADI (Théologie, FLSH Ben M'sik).

Comité d’organisation

  • Lahcen OUASMI,
  • Latifa IDRISSI,
  • Nadia OUACHENE,
  • Youssef SEFRI.

Lieux

  • Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben M'sik
    Casablanca, Maroc (20000)

Dates

  • jeudi 30 juillet 2015

Mots-clés

  • humour, culture, ironie, satire

Contacts

  • Lahcen OUASMI
    courriel : l [dot] ouasmi [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Lahcen OUASMI
    courriel : l [dot] ouasmi [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L'humour, (dé)former le sens ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 17 février 2015, http://calenda.org/318855