AccueilHandicap et technologies de l’information et de la communication (TIC) : une approche par les sciences sociales

*  *  *

Publié le mercredi 25 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Depuis quelques années se développent les savoirs faisant état de progrès permis par la montée de l’application des technologies de I’information et de la communication (TIC) au champ du handicap. Ces écrits venant surtout du champ des recherches en sciences techniques, mettent l’accent sur l’interaction homme-machine et ce que les outils techniques peuvent apporter pratiquementen termes d’amélioration de la vie des personnes en situation de handicap. Alors même que se multiplient ces applications, il reste peu de travaux en sciences humaines permettant une approche critique de ces outils. C’est à ce questionnement que va s’intéresser cette journée d’étude. Qu’ont à dire les sciences sociales sur la question des TIC en lien avec le handicap ?

Annonce

Argumentaire

Le Groupe Handicap(s) et Sociétés du Programme Handicaps et Sociétés (PHS) de l’EHESS, lance un appel à communications pour sa prochaine journée d’études "Handicap et TIC : une approche par les sciences sociales”.

Depuis quelques années se développent les savoirs faisant état de progrès permis par la montée de l’application des Technologies de I’Information et de la Communication (TIC) au champ du handicap. Ces écrits venant surtout du champ des recherches en sciences techniques, mettent l’accent sur l’interaction homme-machine et ce que les outils techniques peuvent apporter pratiquement en termes d’amélioration de la vie des personnes en situation de handicap. Alors même que se multiplient ces applications, il reste peu de travaux en sciences humaines permettant une approche critique de ces outils. C’est à ce questionnement que va s’intéresser cette journée d’étude. Qu’ont à dire les sciences sociales sur la question des TIC en lien avec le handicap ?

Dans cette perspective, les jeunes chercheur.e.s sont invité.e.s à proposer une communication s’inscrivant dans l’un des trois thèmes suivants.

Le premier axe de cette journée s'intéressera à la question des représentations et de l’imaginaire social. La question du corps hybride en est un bon exemple. La théorie Cyborg développée par Donna Haraway (2007) selon laquelle « un paraplégique, ou tout autre personne lourdement handicapée doit avoir (et a quelquefois) une expérience intense de l’hybridation complexe qui existe entre elle et les autres outils de communication » pourrait y être discutée. Assiste-t-on à la création d’un « nouveau corps » et  d’un imaginaire qui lui en est associé ? D’autres thèmes (non exhaustifs) comme la communication autour des pratiques de la performance ou l’utilisation des prothèses « intelligentes » pourraient y être abordés.

Un deuxième axe s'intéressera aux pratiques de la vie courante. Comment les personnes en situation de handicap apprennent, s’habituent aux nouvelles technologies qui font partie de leur vie ? La question de la socialisation corporelle et des agents socialisateurs pourrait ainsi y être abordée. Le thème de la communauté et du collectif y trouveront toutes leurs places : communautés numériques de personnes en situation de handicap ; communauté dans l'apprentissage de l’outil, etc. La question des TIC dans le domaine de l’éducation fera aussi l’objet d’une attention toute particulière.

Enfin un troisième axe abordera la question du coût économique et de l’égalité d’accès à ces technologies. Les propositions rejoindront en ce sens tout un ensemble de questionnements contemporains autour de la « fracture » et de l’accessibilité numériques. Le rôle des institutions sur ces questions pourra être interrogé, par exemple en s’intéressant aux manières dont elles gèrent l’organisation, l’accès logistique, l’initiation et la formation à des TIC conçues ou dérivées pour des personnes en situation de handicap. L’étude des conditions de possibilité de l’innovation technico-numérique dans le domaine du handicap pourra également être traitée.

Bibliographie indicative

  • Daniela Cerqui, « La société de l’information entre technologies de la communication et technologies du vivant : l’immortalité par la maîtrise du code », Revue européenne des sciences sociales, 2002, pp.169-180.
  • Joël Gaillard, Bernard Andrieu (dir.), Vers la fin du handicap ? Pratiques sportives, nouveaux enjeux, nouveaux territoires, PUN, 2010.
  • Donna Haraway, Manifeste cyborg et autres essais, Éditions Exils, 2007.
  • Alison Kafer, Feminist, Queer, Crip, Indiana University Press, 2013.
  • Edouard Kleinpeter (dir.), L’humain augmenté, Paris, Les Editions CNRS, “Les essentiels d’Hermés”, 2013.
  • Françoise Le Borgne Uguen, Simone Pennec, L’adaptation de l’habitat chez des personnes (de plus de 60 ans) souffrant de handicaps et / ou de maladies et vivant à domicile, Mire, 2000.
  • Marina Maestrutti, « Cyborg Identity and Contemporary Techno-utopias: Adaptations and Transformation of the Body in the Age of Nanotechnology », dans B. M. Pirani, I. Varga (dir.), Acting Bodies and Social Networks. A Bridge between Technology and Working, University Press of America, 2009, pp. 225-240.
  • Hélène Mialet, À la recherche de Stephen Hawking, Odile Jacob, 2014.
  • Pols Jeanette, Care at a Distance. On the Closeness of Technology, Amsterdam University Press, 2012.

Modalités de soumission

Les propositions de communication, de 2000 signes environ, devront préciser l’objet de la réflexion ou de la recherche (avec le(s) corpus et la ou les méthodes utilisées), et contenir les informations suivantes sur la/le chercheur(e) en sciences humaines et sociales :

  • nom, prénom,
  • statut,
  • discipline,
  • affiliation,
  • adresse e-mail
  • numéro de téléphone.

La journée est organisée à destination des jeunes chercheur-e-s. Il est entendu par jeunes chercheur-e-s des personnes en Master 2, doctorat, docteur-e ayant récemment soutenu, ou post-doctorant-e.

Les propositions sont à envoyer à gthandicaps@gmail.com

avant le 30 mars 2015.

Les communications seront sélectionnées et les auteur-e-s prévenu-e-s à partir de 15 avril.

La journée d’étude aura lieu le 8 juin 2015 à la Maison des Sciences Sociales du Handicap de Paris. Pour tout renseignement : gthandicaps@gmail.com

Comité scientifique et d’organisation

  • Aurélien Berthou (CERLIS, Université Paris Descartes),
  • Pierre Brasseur (Clersé/CeRIES, Université Lille 1)
  • Cristina Popescu (GRHAPES, INS HEA).

Lieux

  • Maison des sciences sociales du handicap - 236, bis rue de Tolbiac
    Paris, France (75)

Dates

  • lundi 30 mars 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • TIC, handicap

Contacts

  • Cristina Popescu
    courriel : c [dot] popescu [at] yahoo [dot] com

Source de l'information

  • Cristina Popescu
    courriel : c [dot] popescu [at] yahoo [dot] com

Pour citer cette annonce

« Handicap et technologies de l’information et de la communication (TIC) : une approche par les sciences sociales », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 25 février 2015, http://calenda.org/318973