AccueilLes religions face aux théories et aux politiques de la « race »

*  *  *

Publié le mercredi 25 février 2015 par Elsa Zotian

Résumé

Si l’esprit des grandes religions monothéistes rejette en théorie les distinctions autres que confessionnelles, dans la pratique, les réactions des autorités religieuses face à l’irruption de la « race » – dès le bas Moyen Âge en Espagne avec les statuts de pureté de sang et peut-être même en amont – sont mal connues que ce soit dans le détail des lectures, des discours ou des pratiques. Comment les religions en occident réagissent-elles face à l’irruption de l’idée de « race » et face à la biologisation de l’identité individuelle et collective et donc à la construction d’altérités autres que religieuses ? Quelle influence la « race » exerce-t-elle ensuite hors Europe dans les religions les plus diverses ?

Annonce

Argumentaire

Cette journée d’étude est conçue comme une journée préparatoire à la réunion d’un colloque sur le même thème au printemps 2016 ainsi qu’à la constitution d’un réseau de recherche autour de ces questions en vue du dépôt d’un projet anr à l’horizon 2017. Plutôt qu’une journée d’étude classique, cette rencontre est conçue comme un lieu d’échanges où chaque chercheur-se pourra, d’une part, faire l’état de ses travaux sur la question et, d’autre part, proposer les pistes qu’il/elle acceptera d’approfondir en vue du colloque et/ou du projet.

Si l’esprit des grandes religions monothéistes rejette en théorie les distinctions autres que confessionnelles, dans la pratique, les réactions des autorités religieuses face à l’irruption de la « race » – dès le bas Moyen Âge en Espagne avec les statuts de pureté de sang et peut-être même en amont – sont mal connues que ce soit dans le détail des lectures, des discours ou des pratiques. Comment les religions en occident réagissent-elles face à l’irruption de l’idée de « race » et face à la biologisation de l’identité individuelle et collective et donc à la construction d’altérités autres que religieuses ? Quelle influence la « race » exerce-t-elle ensuite hors Europe dans les religions les plus diverses ?

Plusieurs thèmes pourront être abordés :

  • La portée du racialisme sur les conversions et leur appréhension.
  • La racialisation des mythes religieux (Malédiction de Cham, tribus perdues…) et leur diffusion en particulier chez les religieux eux-mêmes.
  • Les minorités religieuses (juifs, arméniens, maronites) face à la racialisation, subie ou construite, de leur identité.
  • La diffusion et l’adaptation de l’idée de « race » hors Europe dans un contexte religieux différent (Japon, Inde, Afrique…)
  • La persistance du paradigme racial à travers les notions d’ethnie et de culture dans les religions aujourd’hui.

Conditions de soumission

Si vous souhaitez participer à cette journée d’étude, merci d’envoyer à l’une des adresses suivantes quelques lignes relatant vos travaux passés et en cours sur ces thématiques, accompagnées d’une bibliographie de vos principales publications à :

vincent.vilmain@gmail.com /vincent.vilmain@univ-lemans.fr

avant le 15 avril

La journée d’étude se tiendra le 28 mai 2015.

Responsable scientifique

  • Vincent Vilmain, MCF en Histoire contemporaine à l'université du Maine, chercheur au CERHIO (UMR6258), chercheur associé au GSRL (UMR8582)

Lieux

  • MSH (campus de Belle-Beille), Salle Frida Kahlo
    Angers, France (49)

Dates

  • jeudi 28 mai 2015

Mots-clés

  • races, religions, représentations, imaginaires

Contacts

  • Vincent Vilmain
    courriel : Vincent [dot] Vilmain [at] univ-lemans [dot] fr

Source de l'information

  • Vincent Vilmain
    courriel : Vincent [dot] Vilmain [at] univ-lemans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les religions face aux théories et aux politiques de la « race » », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 25 février 2015, http://calenda.org/319119