AccueilLes nouvelles approches quantitatives en histoire et en sciences sociales

*  *  *

Publié le lundi 02 mars 2015 par Céline Guilleux

Résumé

L’objectif de cet atelier doctoral est de discuter les méthodes et apport des approches quantitives en histoire et en sciences sociales sur le cadre Méditerranéan, dans une perspective comparatiste. Cette formation souhaite être une initiation à la diversité des techniques et des réflexions portés par l'analyse quantitative. Y seront abordées aussi bien son évolution historiographique que les questions de l'échantillonnage, du traitement des sources, de la fabrication de bases de données historiques, de l'analyse des trajectoires, des méthodes prosopographiques, de l’analyse de réseaux, ou encore des « big data ».

Annonce

Argumentaire

Longtemps présente dans l’historiographie française des Annales, l’histoire quantitative a été longtemps assimilée à une histoire sérielle et principalement économique. Critiquée et repensée par la micro-histoire, renouvelée par les transformations des outils, notamment informatiques, elle a connu une profonde évolution de ses objets et ses méthodes et s'offre aujourd'hui comme une approche fructueuse de la recherche en histoire, mais aussi, au-delà, en sciences sociales. En proposant un ensemble d’instruments épistémologiques et techniques concernant aussi bien l'histoire économique que l'histoire sociale, culturelle, politique ou encore démographique, elle n’a cessé de s'alimenter du dialogue fécond avec les sciences sociales en général, qu'il s'agisse de la sociologie, de l'anthropologie, de l'économie ou des sciences politiques.

L’objectif de cet atelier doctoral est de discuter la pluralité de ces approches, dans le cadre de l'espace méditerranéen à travers une perspective comparatiste et transdisciplinaire qui permette de mettre en parallèle cet espace et d'autres territoires, en faisant varier les échelles de l’analyse. Il entend mettre au cœur des séances les questions suivantes : quelles perspectives offrent les nouvelles méthodes quantitatives pour aborder l'histoire et le présent de la Méditerranée ? Comment ces approches infléchissent-elles les échelles et les catégories d'analyse ? Comment appréhender, traiter et penser les réseaux, les données statistiques ou encore les trajectoires, collectives et individuelles?

Cette formation souhaite être une initiation à la diversité des techniques et des réflexions portés par l'analyse quantitative. Y seront abordées aussi bien son évolution historiographique que les questions de l'échantillonnage, du traitement des sources, de la fabrication de bases de données historiques, de l'analyse des trajectoires, des méthodes prosopographiques, de l’analyse de réseaux, ou encore des « big data ».

Les cours et interventions pourront se dérouler en français, italien ou anglais. L'atelier est ouvert aux doctorants et étudiants à partir du M2 de toutes disciplines et de toutes nationalités. Des cours magistraux le matin seront suivis d'ateliers à partir de la présentation des travaux des étudiants l'après-midi. Il sera demandé à chaque participant de présenter à l'avance un document résumant, dans une autre langue que celle de la présentation orale, le contenu de l'intervention.

Modalités de candidature

Les candidatures doivent être adressées à l'adresse suivante : secrmod[a]efrome[.]it

avant le 30 mai 201.

Elles doivent comporter :

  • une lettre de motivation
  • un curriculum vitae (max. 3 pages) accompagné d'une présentation des recherches en cours et d'un programme de travail
  • un résumé (min. 4000 caractères) de l'intervention proposée
  • une lettre de recommandation.

Les candidats retenus sont tenus d'assister à l'ensemble des cours et ateliers qui auront lieu à Rome, à l'École française de Rome, les 6-9 octobre 2015.

Informations

Pour toute information, vous pouvez contacter Claire Challéat, secrétaire des études pour les époques moderne et contemporaine à l’École française de Rome, Piazza Farnese 67, 00186 Roma, tel. + 39 06 68601244, e-mail: secrmod[a]efrome[.]it

La formation, les déjeuners et le logement des participants seront assurés par l'Ecole française de Rome et l'Ecole des Hautes études en sciences sociales.

Comité scientifique

  • François Dumasy (EFR),
  • Michael Gasperoni (EFR),
  • Silvia Sebastiani (EHESS),
  • Claire Zalc (CNRS)

Lieux

  • École française de Rome - Piazza Navona 62
    Rome, Italie (00186)

Dates

  • samedi 30 mai 2015

Mots-clés

  • réseau, trajectoire, big data

Contacts

  • François Dumasy
    courriel : direction [at] efrome [dot] it
  • Claire Challéat
    courriel : secrmod [at] efrome [dot] it

URLS de référence

Source de l'information

  • François Dumasy
    courriel : direction [at] efrome [dot] it

Pour citer cette annonce

« Les nouvelles approches quantitatives en histoire et en sciences sociales », École d'été, Calenda, Publié le lundi 02 mars 2015, http://calenda.org/319315