AccueilSources écrites et supports matériels

Sources écrites et supports matériels

Written sources and materials

Méthodologie des sciences auxiliaires pour l’histoire du monde arabo-musulman médiéval

The methodology of the auxiliary sciences for the history of the medieval Arab-Muslim world

*  *  *

Publié le jeudi 19 février 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Deux ans après le premier séminaire « Histoire des écritures : statuts de l'écrit et de la forme », le groupe de travail autour de l'épigraphie, de la codicologie et de la paléographie du monde arabo-musulman médiéval – groupe formé de doctorants et d'enseignants-chercheurs de l’université d’Aix-Marseille et de l'Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman d'Aix-en-Provence – propose de poursuivre la réflexion sous l'angle des sciences dites « auxiliaires », de leur méthodologie et de leurs apports pour l'étude des sources qui se situent à la croisée de l'écriture et de la matérialité de la documentation.

Annonce

Présentation

La multiplication des types de sources historiques (matérielles, figuratives et écrites) place le chercheur face à la nécessité d’aborder son domaine au travers d’approches diverses. Ces approches, déjà constituées en sciences autonomes, traditionnellement appelées auxiliaires, nourrissent l’histoire et reposent sur une interaction indispensable.

L’objectif de ce séminaire est de proposer une réflexion sur les sources qui se situent à la croisée de l’écriture et de la matérialité de la documentation. Qu’il s’agisse d’inscriptions, de manuscrits ou de papyri, de monnaies, de sceaux ou de cartes, etc., il conviendra d’interroger les méthodes sur lesquelles s’appuie le processus d’élaboration de la connaissance historique.

En même temps, les évolutions technologiques récentes permettent de donner une nouvelle vie à ces traces de l’histoire, caractérisées par la disparité de leur nature, leur nombre, leur dispersion géographique et leur périodisation. Ces sources matérielles se trouvent, de plus en plus, dématérialisées sur des nouveaux supports, notamment numériques, ce qui permet une plus large diffusion au-delà de leur vie physique. Ainsi, les catalogues et les bases de données constituent des instruments essentiels dans nos nouvelles pratiques de recherche.

Ce séminaire pluridisciplinaire offre l’occasion aux étudiants de Master, aux doctorants, aux chercheurs et enseignants travaillant sur des champs disciplinaires souvent cloisonnés de partager et de confronter leurs outils et leurs expériences au contact de la matérialité des sources.

Le séminaire se propose de réunir les acteurs travaillant sur le domaine du monde arabo- musulman à l’époque médiéval en épigraphie, paléographie et papyrologie, codicologie, numismatique et, dans une conception plus élargie, en histoire de l’art et archéologie.

Programme

19/02/2015

  • Roland-Pierre Gayraud (Chercheur associé LA3M), Écrire l’arabe : quelques données archéologiques

05/03/2015

  • Philippe Cassuto (AMU/IREMAM), Disposition du texte et calligrammes dans les manuscrits médiévaux de la Bible hébraïque
  • Francesca Gorgoni (doctorante INALCO/CERMOM), Les manuscrits orientaux du Commentaire d'Ibn Rošd à la Poétique. Leur structure, leur comparaison avec d'autres sources manuscrites et l'identification d'un projet intellectuel

26/03/2015

  • Ludwig Ruault (doctorant AMU/IREMAM), Individus et communauté au premiers siècles de l’Islam, le témoignage des graffiti

09/04/2015

  • Manuel Sartori (IEP/IREMAM), Des sources manuscrites arabes et médiévales à leur exposition et diffusion scientifiques : l’innovation d’outils pour la codicologie
  • Marie Legendre (post-doctorante LabexMed/IREMAM), Outils et approches en papyrologie pour l’étude des premiers siècles de l’Islam

23/04/2015

  • Frédéric Imbert (AMU/IREMAM), Traces épigraphiques d'une communauté chrétienne en Arabie du sud au IVe siècle

07/05/2015

  • Francisco Maimani-Fuentes (étudiant Master 2 Université Paris 7-Paris Diderot), La problématique de l'indétermination du genre dans l'art seldjoukide (XIe-XIIIe siècle). Esquisses iconographiques pour son identification
  • Can Yapıcıoǧlu (chercheur associé IREMAM), L'écriture Karamanli

21/05/2015

  • Brigitte Marino (CNRS/IREMAM), Une source ottomane dans une province arabe : les registres des tribunaux (maḥâkim šar‘iyya) de Damas
  • Anne Mailloux (AMU/LA3M), Méthode d'approche en codicologie : l'exemple des registres médiévaux en Occident (XIVe s.)

28/05/2015

  • Viola Allegranzi (doctorante Sorbonne Nouvelle-Paris 3/Università degli Studi di Napoli “L’Orientale”), Les écritures de l’histoire : données textuelles et matérielles pour une reconstitution des architectures médiévales de Ghazni (XIe-XIIe s.)

03/06/2015

  • Martina Massullo (doctorante AMU/IREMAM/Università degli Studi di Napoli “L’Orientale”), Traces de la domination Timouride et Moghul à Ghazni (Afghanistan) : sources littéraires et données épigraphiques
  • Francesco Chiabotti (ATER AMU), L'écriture d'une histoire familiale au Moyen-Âge islamique. Marginalia textuels à l’épreuve du numérique

Lieux

  • Salle A219 - Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme, 5 rue du Château de l'Horloge
    Aix-en-Provence, France (13)

Dates

  • jeudi 19 février 2015
  • jeudi 05 mars 2015
  • jeudi 26 mars 2015
  • jeudi 09 avril 2015
  • jeudi 23 avril 2015
  • jeudi 07 mai 2015
  • jeudi 21 mai 2015
  • jeudi 28 mai 2015
  • mercredi 03 juin 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • source, épigraphie, codicologie, graffiti, inscription, manuscrit, archive, arabe

Contacts

  • Francesco Binaghi
    courriel : fbinaghi [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

Source de l'information

  • Francesco Binaghi
    courriel : fbinaghi [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sources écrites et supports matériels », Séminaire, Calenda, Publié le jeudi 19 février 2015, http://calenda.org/319382