AccueilCanada, Québec, Caraïbe : connexions transaméricaines

Canada, Québec, Caraïbe : connexions transaméricaines

Canada, Quebec, Caribbean: transamerican connections

*  *  *

Publié le mardi 03 mars 2015 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque transdisciplinaire et international a pour objectif de mettre en lumière les enjeux des relations « entre » la Caraïbe, le Québec et le Canada. Ces connexions transaméricaines, bien que souvent méconnues, s’inscrivent dans le temps long et sont diversifiées. Tourisme, coopérations scientifiques et techniques, extractions de ressources, migrations sont autant de déclinaisons des ponts tracés entre le centre géographique des Amériques et son extrémité septentrionale que nous souhaitons aborder au cours de cette rencontre. L'idée est alors de donner à voir et à comprendre les assemblages pluriels et originaux, qui naissent de ces connexions transaméricaines en passant « outre » l’hégémonie des États-Unis dans la région, et permettre d’aborder les Amériques au-delà des oppositions binaires entre Nord et Sud.

Annonce

Argumentaire

Le pôle Canada de l’Institut des Amériques organise un colloque du 8 au 10 octobre 2015 à Montréal, en partenariat avec le CÉRIUM (Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal) et la Faculté des arts et des sciences de l’UdeM sur le thème « Canada-Québec-Caraïbe : connexions transaméricaines ».

Les liens entre la région Caraïbe, la province de Québec et plus largement le Canada sont anciens et diversifiés. Tourisme, coopérations scientifiques et techniques, extractions de ressources, migrations sont autant de déclinaisons des ponts tracés entre le centre géographique des Amériques et son extrémité septentrionale.

Ces connexions transaméricaines, bien que souvent méconnues, s’inscrivent dans le temps long, comme en témoignent les précoces allées et venues des missions jésuites puis des universitaires, ou encore la création d’un Centre de recherche sur la Caraïbe à l’Université de Montréal dès 1967. Plus récemment, c’est dans les secteurs de la préservation de l’environnement, de la participation aux projets régionaux de développement, des migrations transnationales et de l’étude des mémoires partagées que ces relations transcontinentales opèrent leurs mutations afin de se présenter comme de éléments essentiels à la compréhension de « notre Amérique ».

Ces relations donnent ainsi à voir des assemblages pluriels et originaux, passant « outre » l’hégémonie des États-Unis dans la région,  pour permettre d’aborder les Amériques avec un éclairage nouveau, dans une volonté actuelle, partout de décloisonner les disciplines,  les productions et de cesser d’aborder l’hémisphère à travers les oppositions binaires entre Nord et Sud.

Ce colloque a donc pour objectif de mettre en lumière les enjeux contemporains de ces liens en donnant la parole à des chercheurs, des créateurs et des passeurs qui se situent « entre » la Caraïbe, le Québec et le Canada, ou bien qui observent ces liens depuis l’une de ces zones.

Transdisciplinaire, cet événement fournira l’occasion de se retrouver en vue d’explorer et de définir les interactions entre ces espaces afin de mieux analyser les ancrages et les routes qui forment ces connexions transaméricaines.

Enfin, la Caraïbe, si elle est ici présentée au singulier, est comprise comme un espace pluriel, dans un sens géographique élargi aux provinces situées sur le littoral caribéen de l’isthme centre-américain.

Axes thématiques

Les six axes transversaux suivants ont été retenus

  • Mobilités et transnationalisme
  • Intégrations et coopérations régionales
  • Environnement et ressources naturelles
  • Relations diplomatiques
  • Histoires et mémoires
  • Arts et littératures

La teneur de ces axes est détaillée dans le fichier joint qui contient l'ensemble de l'appel à communication

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les communications seront organisées selon ces 6 axes thématiques sur l’ensemble du colloque. Les communicants potentiels sont invités à envoyer un résumé de leur proposition de communication d’un volume de 500 mots maximum, avec leur affiliation, la mention de cinq mots-clés ainsi que de l’axe dans lequel s’inscrit leur communication

avant le 10 avril 2015

à l’adresse suivante : caraibecanada@gmail.com.

Trois langues sont acceptées : Anglais, Espagnol et Français, mais le français sera la langue d'échange principale.

Désireux de faire dialoguer les travaux universitaires et les manifestations culturelles, le comité d’organisation encourage les propositions d’ordre artistique (arts graphiques et visuels, littérature, musique, etc). Ces dernières seront évaluées selon le même échéancier que les communications scientifiques et soumises à l’appréciation conjointe du comité scientifique et du comité d’organisation.

Échéancier

  • 10 avril 2015 : date limite pour l’envoi d’un résumé de 500 mots maximum, accompagné de cinq mots-clés et l'axe dans lequel s'inscrit la proposition
  • Fin mai 2015 : avis d’acceptation ou de refus de leur proposition aux auteurs.
  • 1er septembre 2015 : date limite d’envoi d’un article d’environ 40 000 signes.
  • 8, 9, 10  octobre 2015 : colloque « Canada-Québec-Caraïbe : connexions transaméricaines » Carrefour des arts et des sciences de l’Université de Montréal

Comité d’organisation

  • Marie-Noëlle Carré, post-doctorante en géographie à l’Université de Montréal et au CRE.
  • Violaine Jolivet, professeure au département de géographie de l'Université de Montréal.
  • Robin Médard, coordinateur du pôle Canada de l’Institut des Amériques.

Composition du comité scientifique

  • Fred Constant, Ambassadeur de France délégué à la coopération régionale dans la zone Antilles-Guyane et professeur (détaché), Université Antilles-Guyane.
  • Sabrina Doyon, professeure au département d’anthropologie, Université Laval.
  • Catherine C. LeGrand, professeure au département d’histoire, Université McGill.
  • Stéphane Martelly, Artiste et chercheuse (recherche-création) département de littérature de langue française, Université de Montréal.
  • Frédéric Mérand, Directeur du Cérium, Université de Montréal.
  • Fred Réno, professeur de science politique, Université Antilles-Guyane.
  • Sébastien Velut, directeur de l’Institut des Hautes Etudes d’Amérique latine (IHEAL) et du Centre de Recherche et de Documentation des Amériques (CREDA)
  • Luisa Veronis, professeure en géographie, Université

Dates

  • vendredi 10 avril 2015

Mots-clés

  • Canada, Caraïbe, Quebec, relation, Amérique, connexion transaméricaine

Contacts

  • comité d'organisation
    courriel : alarecherchedumusee [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Violaine Jolivet
    courriel : caraibecanada [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Canada, Québec, Caraïbe : connexions transaméricaines », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 03 mars 2015, http://calenda.org/319719