AccueilDidactiques, métiers de l’humain, intelligence collective

Didactiques, métiers de l’humain, intelligence collective

Construction de savoirs et de dispositifs didactiques

*  *  *

Publié le mercredi 27 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

Les sciences de l’information et de la communication et les sciences de l’éducation croisent la préoccupation majeure centrée sur les communautés de pratiques vers des formes d’intelligence collective. Cette dernière peut désigner l’intelligence des groupes de travail ; les capacités cognitives d’une communauté résultant des interactions multiples entre les membres ; une démarche pouvant consister en une contribution à l’organisation de connaissances, la construction de savoirs et de compétences. Ce colloque a pour problématique : « Quelles constructions de savoirs, de situations d’apprentissages, de dispositifs d’éducation, de formation imaginer aujourd’hui en intelligence collective et/ou avec le numérique ? »

Annonce

Argumentaire

Ce colloque s’inscrit aux confluences de plusieurs disciplines et champs : Sciences de l’Information et de la Communication, Sciences de l’Éducation et Didactiques, Technologies numériques, Analyse du Travail, Champs professionnels. Il s’inscrit clairement dans une optique multi-référencée pluridisciplinaire, interdisciplinaire et décloisonnée. Il est organisé par le LISEC - Laboratoire interuniversitaire des sciences de l'éducation et de la communication Réseau IDEKI (Information-Didactiques-Education-Kultur-Innovation-Ingénierie)

Les Sciences de l’Information et de la Communication et les Sciences de l’Education croisent la préoccupation majeure centrée sur les communautés de pratiques vers des formes d’intelligence collective. Cette dernière peut désigner l’intelligence des groupes de travail ; les capacités cognitives d’une communauté résultant des interactions multiples entre les membres ; une démarche pouvant consister en une contribution à l’organisation de connaissances, la construction de savoirs et de compétences.

Avec le web social, le paradigme « centré usager » a amené au milieu des années 2000, les concepteurs à envisager des systèmes d’information basés sur le principe de la participation de l’individu (indexation collaborative, recherche partagée et collaborative…). « L’usager de cette façon a la possibilité d’exploiter ses connaissances dans un contexte collectif, c’est l’ère de l’interaction et de l’action et non plus celui de la consultation ».

 Il s’agit de penser les recherches en Didactiques en Sciences de l’Education et dans leur relation avec les métiers de l’humain. Des formes contemporaines de post humanité nous conduisent à penser la notion de « métiers de l’humain », notamment dans le prolongement de l’expression « les métiers impossibles » en acceptant les difficultés, les impensés liés à l’intersubjectivité comme constitutifs des métiers autant que les médias qui aident les usagers à s’engager dans la relation à l’objet (le savoir, le bien commun, le soin).

Il s’agit aussi, de les penser, en interaction avec des paradigmes d’autres disciplines scientifiques comme celui, par exemple, d’organisation des connaissances en science de l’Information-Communication. L’évolution des technologies numériques ont en effet un impact sur l’évolution des modèles d’indexation, l’organisation des contenus, des documents numériques, et, de leurs usages.

 Les transformations sociétales en lien avec les évolutions numériques, les réformes successives et les modifications législatives ont un impact important sur les secteurs professionnels et leurs pratiques. Se pose ainsi la question, pour les professionnels en charge des structures impliquées, de savoir comment envisager cette mutation. Les domaines de la recherche, de l’éducation, de la formation voient leur espace d’intervention s’élargir. Et dans le même temps la diversification des lieux et des modes de construction de savoirs créent une situation qui les contraint à concevoir de nouveaux dispositifs.

 Le colloque 2015 aura lieu dans la continuité de deux précédents colloques et peut se concevoir comme le moment d’un troisième mouvement, centré sur les constructions effectives. Il a pour problématique : "Quelles constructions de savoirs, de situations d’apprentissages, de dispositifs d’éducation, de formation imaginer aujourd’hui en intelligence collective et/ou avec le numérique ?"

Axes thématiques

Quatre axes sont proposés :

1. Efficacité/Appropriation. Quelles formes d’efficacité vise-t-on ? Quelles appropriations recherche-t-on ?

2. Le rapport Ecole/Société. Quel rapport au savoir à l’école ? Quel rapport au savoir de la société ? Quelles migrations des savoirs de l’Ecole vers la société ?

3. Les interconnexions à construire. Quelle place pour les interdisciplines, les sciences de l’éducation et de l’information-communication, dans la société ?

4. Les communautés et les pratiques interculturelles. Quelles communautés de pratiques partagées et partageables dans une dimension culturelle et interculturelle?

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Contact : Muriel Frisch, muriel.frisch@univ-lorraine.fr, Komi Degboe, komi.degboe@univ-lorraine.fr

Date limite de dépôt des propositions de communication : 6 juin 2015

Retour des expertises : 30 juin 2015 

La contribution doit comporter :

  • Le Nom, le Prénom, le courriel
  • Titre de la communication
  • Cinq mots clés
  • Un petit résumé en anglais
  • 6000 signes (maximum deux pages)
  • La thématique choisie 1, 2, 3, 4
  • Les intentions, une réflexion étayée.

Les communications retenues par le comité de lecture feront l’objet d’une publication avec comité scientifique. Les textes définitifs seront à envoyer après le colloque pour le 18 décembre 2015 date limite.

Comité scientifique 

  • Akakpo-Numado, Cyriaque Sena Yawo maître de conférences en sciences de l'éducation à l'Université de Lomé, Togo.
  • Chalmel, Loic professeur, en Sciences de l’Education. Directeur du laboratoire LISEC- Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l'Education et de la Communication. E.A. 2310.
  • El Hachani, Mabrouka maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication à l'Université Jean Moulin Lyon3, membre de l'équipe de recherche ELICO.
  • Frisch, Muriel maître de conférences en Sciences de l’Education, Université de Lorraine, ESPE, Laboratoire LISEC - Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l'Education et de la Communication. E.A. 2310. Responsable scientifique du projet IDEKI.
  • Galluzo-Dafflon Rosine maître de conférences, en Sciences de l’Education. ESPE de l’Université de Nantes, (site d'Angers). Qualification en 70 et 09 (Langue et littérature française). Laboratoire du CREN (Nantes, axe C : Problématisation, savoirs et apprentissages).
  • Gossin, Pascale maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Strasbourg, ESPE, LISEC EA 2310
  • Lebeaume Joël professeur en Sciences de l’Education à l’Université Paris Descartes, EDA.
  • Maury Yolande maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication, Université d'Artois, ESPE Lille Nord de France, laboratoire GERIICO EA 4073.
  • Perla, Loredana professeure à la faculté au département des Sciences de l’Education, Formation, Psychologie, Communication de l’université de Bari «Aldo Moro ».
  • Sahbi Sidhom, maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication CNU 71 ème et double qualification CNU 27ème. Laboratoire : LORIA (Campus Scientifique - BP 239 - 54506 Vandoeuvre-lès-Nancy Cedex)> Equipe de recherche : KIWI (Knowledge, Information and Web Intelligence).
  • Trestini, Marc maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication - Université de Strasbourg - Responsable de l’équipe Technologie et Communication du LISEC (EA-2310)
  • Wittorski Richard professeur en Sciences de l’Education, directeur de l’ESPE de Rouen. Laboratoire CIVIIC (Centre Interdisciplinaire de recherche sur les Valeurs, les Idées, les Identités et les Compétences en éducation et formation).
  • Zapata Antoine professeur des universités, en Sciences de l’Education. LISEC – Lorraine - EA 2310 - Laboratoire Interuniversitaire Sciences de l'Éducation et de la Communication. Epistémologie des pratiques et didactique professionnelle.

Lieux

  • ESPé site de Colmar - 12 rue de Messimy
    Colmar, France (68)

Dates

  • samedi 06 juin 2015

Mots-clés

  • intelligence collective, numérique, didactique des disciplines, idéki, communauté de pratiques, organisation des connaissances, interdiscipline, pratiques interculturelles

Contacts

  • Muriel Frisch
    courriel : muriel [dot] frisch [at] univ-lorraine [dot] fr

Source de l'information

  • Muriel Frisch
    courriel : muriel [dot] frisch [at] univ-lorraine [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Didactiques, métiers de l’humain, intelligence collective », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 27 mai 2015, http://calenda.org/319870