AccueilPost-doctorat au Centre de recherche interdisciplinaire en histoire, histoire de l’art et musicologie : environnement en Limousin

Post-doctorat au Centre de recherche interdisciplinaire en histoire, histoire de l’art et musicologie : environnement en Limousin

Post-doc position at the Centre de recherche interdisciplinaire en histoire, histoire de l’art et musicologie: the environment in the Limousin region

L’environnement au prisme de l’histoire

The environment through the prism of history

*  *  *

Publié le mercredi 04 mars 2015 par João Fernandes

Résumé

Le CRIHAM, faculté des lettres et des sciences humaines de Limoges recrutent un post-doctorant en septembre 2015 et pour un contrat de 1 an. Dans le cadre d’un appel à projet thématique consacré à l’histoire de l’environnement en Limousin, il s’agit d'examiner les circonstances et les modalités depuis le XVIIIe et jusqu’au XXIe siècle des préoccupations environnementales en Limousin.

Annonce

Le Projet Environnement en Limousin

L’environnement au prisme de l’histoire : dans le cadre d’un appel à projet thématique consacré à l’histoire de l’environnement en Limousin, il s’agit de tester l’hypothèse d’une apparition précoce et d’un renouvellement permanent depuis les XVIIIe et XIXe siècles et jusqu’au XXIe siècle des préoccupations environnementales en Limousin. Ce projet s’attachera à dégager les éléments de continuité, éventuellement de transmission, susceptibles de caractériser différentes phases ou cycles d’émergence, d’expression et de traductions (sociales, territoriales, politiques) de cette sensibilité aux questions environnementales.

L’approche locale permettra d'examiner la spécificité d'une région agricole et relativement préservée des principales menaces pesant sur l'environnement, de voir comment le développement des industries locales (porcelaine, ganterie, etc.) a joué ou non dans les premières mobilisations, d'interroger le rôle des acteurs (sociétés de pêche, de chasse, associations régionalistes et folkloristes)

Le repérage et l’analyse de sources variées (littérature, sources juridiques, factums, canards et presse, archives de police, administratives et d’association etc.) et du cadre législatif et juridique dans lesquelles elles ont été conçues permettront de circonscrire les conditions de l’éveil de ce souci de préservation d’un environnement bouleversé par le développement de l’industrie, de l’urbanisation et des communications (souci patrimonial et esthétique ou souci lié aux risques sanitaires ?).

Le projet est articulé sur trois axes

  1. Prises de consciences (des risques de pollution, des menaces sanitaires, des atteintes au patrimoine naturel ou à la biodiversité, etc.).
  2. Mobilisations, initiatives et innovations (individuelles, associatives, sociales)
  3. Engagements individuels et institutionnels et politiques publiques (en particulier les collectivités)

Un des intérêts de cette question est de l’aborder à partir de l’espace local et de ses terroirs, en partenariat avec le Parc Naturel Périgord-Limousin, le Conservatoire d’espaces naturels du Limousin, les associations (sociétés de chasse et de pêche, associations culturelles et patrimoniales, associations de protection de l’environnement), et la presse régionale en prenant en compte le cadre spécifique des cultures traditionnelles d’une part, celui de la culture politique spécifique au Limousin d’autre part et enfin celui de l’organisation pratique des activités locales (préservation des zones de pêche et de chasse, dynamisme du cadre associatif spécifique à l’environnement par exemple). 

L’emploi post-doctoral proposé

Les activités du post doc seront encadrées par un comité de pilotage réunissant des enseignants chercheurs, des membres du service ingénierie-recherche de la FLSH ainsi que le cas échéant des représentants des partenaires extérieurs.

Sa mission sera triple :

1- assurer le lancement du  projet. 

  • Faire un état des lieux des recherches universitaires en histoire, sur l’environnement en Limousin (publications, thèses, mémoires de master).
  • Recenser les fonds présents dans les différents fonds d'archives, particulièrement à partir de 1900.
  • Recenser les sources de presse susceptibles d’alimenter le projet.
  • Participer à la définition des thématiques prioritaires pour la publication.
  • Participer à la mise en place d'un site web de valorisation du projet. 

2- Définir en accord avec le comité de pilotage un thème lui permettant de valoriser sa recherche. Il peut concerner, à titre indicatif : 

  • La presse et la question environnementale depuis le XVIIIe siècle.
  • Les implantations industrielles (porcelaine, mégisserie, tannerie), l’exploitation des carrières, conséquences, problèmes et résistances.
  • La mise en service des usines d’extraction et de concentration d’uranium (Bessines, 1948 ; Jouac/le Bernardan, 1977), conséquences, problèmes et résistances.
  • L’histoire du congrès « l’arbre et l’eau » de la société Gay Lussac qui s’est tenu annuellement à Limoges entre 1907 et 1938.
  • La louvèterie et la destruction des « nuisibles ».
  • Les aménagements touristiques.
  • Sinistres et calamités.
  • L’histoire  du Parc Naturel Périgord-Limousin. 

3- Participer à l’organisation d’un colloque clôturant cette année post-doctorale autour du thème retenu et traité.

Durée du post-doctorat

1 an, de septembre 2015 à septembre 2016.

 Rémunération : 2 135 € brut / mois

Profil des candidats

Docteurs en histoire ayant, par leurs travaux, montré une sensibilité à l’histoire de l’environnement, du paysage, de la protection de la nature, de l’écologie, de l’hygiénisme, des risques industriels… ou à l’histoire rurale régionale. 

Conditions de recevabilité des candidats

- N’avoir pas été doctorant financé à l’Université de Limoges

- Pouvoir faire valoir un excellent niveau scientifique 

Dossier de candidature

  • CV en français détaillé incluant notamment : 
    • État-civil (nom, prénom, âge, lieu de naissance, nationalité, situation familiale)
    • Formation universitaire (détail du parcours académique avec intitulé des diplômes obtenus, établissement et année d’obtention, mentions)
    • Titre et résumé de la thèse, doit être obligatoirement cité : date, lieu et mention de la soutenance
    • Liste de publications
    • Stages post-doctoraux éventuellement déjà réalisés et emplois précédemment occupés
    • Expérience d’enseignement
    • Situation du candidat entre la soutenance et la date prévue du recrutement 
  • Rapport de soutenance 
  • Lettre de recommandation 
  • Copie de la pièce d’identité 

Les dossiers de candidature  sont à adresser,

jusqu’au 4 juin 2015,

sous forme numérique exclusivement (fichier PDF) à : acambre@orange.fr 

Localisation

EA 4270 CRIHAM - Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Limoges - 39E rue Camille Guérin 87036 LIMOGES Cedex

http://recherche.flsh.unilim.fr/criham/ 

Modalités pratiques d’évaluation des candidats

Les dossiers seront examinés par un comité scientifique composé des membres permanents du CRIHAM et présidé par Albrecht Burkardt (professeur d’histoire moderne) et Anne-Claude Ambroise-Rendu.

Contacts

  • Anne-Claude AMBROISE-RENDU (Responsable du projet) - acambre@orange.fr
  • Corinne SYLVESTRE (Responsable du service financier FLSH) - corinne.sylvestre@unilim.fr

Lieux

  • 39E rue Camille Guérin
    Limoges, France (87036)

Dates

  • jeudi 04 juin 2015

Mots-clés

  • environnement, du paysage, protection de la nature, écologie, hygiénisme, risque industriel, histoire rurale, histoire régionale

Contacts

  • Anne-Claude Ambroise-Rendu
    courriel : anne-claude [dot] ambroise-rendu [at] unilim [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Anne-Claude Ambroise-Rendu
    courriel : anne-claude [dot] ambroise-rendu [at] unilim [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Post-doctorat au Centre de recherche interdisciplinaire en histoire, histoire de l’art et musicologie : environnement en Limousin », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le mercredi 04 mars 2015, http://calenda.org/320438