AccueilReliques politiques I

Reliques politiques I

Political relics I

Corps saints d'ancien régime

Holy bodies in the Ancien Regime

*  *  *

Publié le mardi 10 mars 2015 par João Fernandes

Résumé

À toutes les époques et dans les sociétés les plus diverses, les hommes ont conservé des « restes » du passé, qui sont la trace de personnages ou de moments dont ils veulent conserver le souvenir. En Occident, la conservation et la vénération des reliques ont connu leur manifestation la plus évidente dans le domaine religieux, favorisée par la certitude qu’il existe un lien mystique entre les vivants et les morts. Ces objets peuvent prendre des significations et des usages politiques variés. Cette première rencontre se consacre à l’usage politique des reliques religieuses à l’époque moderne. Les chercheurs s’interrogeront notamment sur les contextes particuliers qui font émerger un tel usage et sur modalités selon lesquelles les pouvoirs publics et les autorités religieuses ont agi pour protéger, capter ou détruire des reliques, voire établir des anti-reliques.

Annonce

Argumentaire

À toutes les époques et dans les sociétés les plus diverses, les hommes ont conservé des « restes » du passé, qui sont la trace de personnages ou de moments dont ils veulent conserver le souvenir. Ces reliques, parties d’un tout désormais disparu, connaissent différents sorts : les unes sont vénérées avec continuité, d’autres sont oubliées, voire effacées mais peuvent ressurgir ultérieurement. En Occident, la conservation et la vénération des reliques ont connu leur manifestation la plus évidente dans le domaine religieux, favorisée par la certitude qu’il existe un lien mystique entre les vivants et les morts. Ces objets peuvent prendre des significations et des usages politiques variés. Les pouvoirs civils notamment ont à cœur de légitimer leur pouvoir en l’enracinant dans un passé dont ils conservent les restes. Le monde profane a ainsi pu créer ses propres reliques, impliquant des processus de transfert de sacralité. Intentions religieuses et politiques s’entremêlent alors. Cette première rencontre se consacre à l’usage politique des reliques religieuses à l’époque moderne. Les chercheurs s’interrogeront notamment sur les contextes particuliers qui font émerger un tel  usage et sur modalités selon lesquelles les pouvoirs publics et les autorités religieuses ont agi pour protéger, capter ou détruire des reliques, voire établir des anti-reliques. 

En todas la épocas y en las sociedades más diversas, los hombres han conservado “restos” del pasado que son la huella de personajes o de momentos de los cuales quieren conservar el recuerdo. Estas reliquias, partes de un todo ahora desaparecido, corren diferente suerte: unas son veneradas de continuo, otras son olvidadas, incluso borradas pero pueden resurgir posteriormente. En Occidente, la conservación y la veneración de las reliquias han conocido su culminación más evidente en el campo religioso, favorecida por la certeza de que existe un vínculo místico entre los vivos y los muertos. Estos objetos pueden tener significados y usos políticos diversos. Los poderes civiles especialmente ponen sumo interés en legitimar su poder basándose en un pasado del que conservan los restos. El mundo profano ha podido así crear sus propias reliquias, que implicaba procesos de transferencias de sacralidad. Se entremezclan pues propuestas religiosas y políticas. Este primer encuentro está consagrado al uso político de las reliquias religiosas en la Época Moderna. Los investigadores se interrogarán especialmente sobre los contextos que dan lugar a tal uso y sobre las modalidades según las cuales los poderes públicos y las autoridades religiosas han actuado para proteger, captar o destruir reliquias, o incluso crear anti-reliquias. 

Programme

Jeudi 19 MARS 2015

9h30-10h OUVERTURE, Michel BERTRAND, Directeur de la Casa de Velázquez

INTRODUCTION, Jérôme GREVY, Directeur du CRIHAM, Université de Poitiers, Lecture politique du religieux et lecture religieuse du politique

10h-14h RELIQUES ET IDENTITÉS TERRITORIALES

Présidence : Sylvène ÉDOUARD, Université Lyon 3

  • Robert DESCIMON, Nicolas LYON-CAEN, École des hautes études en sciences sociales (Paris), Camper sur ses reliques. Les trésors des paroisses parisiennes (fin du XVIe – début du XVIIe siècle)
  • Giampaolo SALICE , Università di Cagliari, In the Name of the Stolen Saint. Ritual Spaces, Jurisdictional Layers and Social Change in a Mediterranean Border (18th-19th Century).

Pause

  • María Amparo LÓPEZ ARANDIA, Universidad de Extremadura, Defining the Collective Imagery about the Christendom in Spain during the Early Modern Age: the Discourses about the Relic of the santo rostro
  • Yann LIGNEREUX, Université de Nantes, Bornes, croix, stèles et autres inscriptions. La souveraineté coloniale entre l'indice et l'icône dans l'espace impérial français (XVIe-XVIIIe siècle)

Débat

16h-19h DONNER LA RELIQUE : POLITIQUES DISTRIBUTIVES

Présidence : María Amparo LÓPEZ ARANDIA, Universidad de Extremadura

  • Massimiliano GHILARDI, Istituto Nazionale di Studi Romani, Il Custode delle Reliquie e dei Cimiteri
  • Marie LEZOWSKI, École française de Rome, Donner corps à un pouvoir local : la politique des reliques selon Teodoro Trivulzio

Pause

  • Montserrat EGEA MOLINA, Universitat de Barcelona, Cosme III, Gran Duque de Toscana, y el uso de las reliquias

Débat 

VENDREDI 20 MARS 2015

9h30-14h RELIQUES ET POUVOIR SOUVERAIN

Présidence : Robert DESCIMON, École des hautes études en sciences sociales (Paris)

  • Antoine MAZUREK, École des hautes études en sciences sociales (Paris), Reliques et liturgie dans l’Espagne post-tridentine. Genèse et portée d’une législation spécifique (1568-1700 ca.)
  • Sylvène ÉDOUARD, Université Lyon 3, Diego de Alcalá : une relique sainte et un saint au service de Philippe II d’Espagne
  • Marine LETOURNEL, Université Nice Sophia Antipolis, La relique du Saint Suaire : la religion au service du politique

Pause

  • Bruno MAES, Université de Lorraine, Les reliques de Saint Marcoul de Corbeny et les Capétiens thaumaturges (XIVe-XIXe siècle)
  • Isabel CORRÊA DA SILVA et Miguel METELO DE SEIXAS, Universidade Nova de Lisboa / Universidade de Lisboa, L'autre corps du roi : les insignes de royauté au Portugal sous la monarchie constitutionnelle

Débat

16h-19h RELIQUES CONTESTÉES OU CONTESTATAIRES

Présidence : Yann LIGNEREUX, Université de Nantes

  • Albrecht BURKARDT, Université de Limoges, Les reliques de Paolo Sarpi
  • Olivier ANDURAND, Université de Paris Ouest Nanterre la Défense, Mémoires de la résistance, les reliques des « saints » de Port-Royal

Débat

CONCLUSIONS, Albrecht BURKARDT, Université de Limoges

Coordination

  • Albrecht BURKARDT,
  • Jérôme GREVY (CRIHAM (EA 4270), Universités de Poitiers et de Limoges)

Organisation

  • EA 4270 (Centre de recherches interdisciplinaires en Histoire, Histoire de l’art et musicologie, Universités de Poitiers et de Limoges),
  • École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)

Journées organisées avec le soutien de la Fondation Louis Florin 

Comité scientifique

  • Serge BERSTEIN (Institut d’étude politique de Paris)
  • Philippe BOUTRY (Université Paris I)
  • Marina CAFFIERO (Università di Roma - "La Sapienza")
  • Christophe DUHAMELLE (École des hautes études en sciences sociales, Paris)
  • Pierre-Antoine FABRE (École des hautes études en sciences sociales, Paris)
  • Philippe MARTIN (Université Lyon 2)
  • Dino MENGOZZI (Università di Urbino)
  • Gerd SCHWERHOFF (Technische Universität Dresden)
  • Jean-François SIRINELLI (Institut d’étude politique de Paris)
  • Christian SORREL (Université Lyon 2)

Lieux

  • C/ de Paul Guinard, 3
    Madrid, Espagne (28040)

Dates

  • jeudi 19 mars 2015
  • vendredi 20 mars 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • relique, politique, corps saints, ancien régime

Contacts

  • Michonneau Stéphane
    courriel : stephane [dot] michonneau [at] casadevelazquez [dot] org

Source de l'information

  • Soledad Duran
    courriel : soledad [dot] duran [at] casadevelazquez [dot] org

Pour citer cette annonce

« Reliques politiques I », Colloque, Calenda, Publié le mardi 10 mars 2015, http://calenda.org/320625