AccueilCinémas d'éducation populaire

Cinémas d'éducation populaire

Popular education cinemas

Pratiques cinématographiques en terrain non commercial après 1945

Cinematographic practices in non-commerical terrain after 1945

*  *  *

Publié le mercredi 04 mars 2015 par João Fernandes

Résumé

Cette journée d'études souhaite explorer un champ protubérant qui se construit en miroir au cinéma commercial et à l’exploitation conventionnelle : les cinémas d’éducation populaire. Ils désignent les pratiques de projection, d’animation et d’analyse filmique mais aussi de réalisation, portées par des acteurs associatifs en provenance d’horizons idéologiques souvent opposés mais partageant, dans leurs conflits pour la conquête de l’espace social, un objectif commun de formation des masses et d’accès du plus grand nombre au loisir, si ce n’est à la culture.

Annonce

Programme

9h15 Introduction : Mélisande Leventopoulos et Gaël Péton 

Redéploiement d'un champ d'intervention après-guerre

Discutante : Mélisande Leventopoulos (Labex Arts-H2H) 

  • 9h30 Pascal Laborderie (Université de Reims) La Ligue de l'enseignement et l’aménagement d’un territoire culturel, politique et juridique au cinéma d'éducation populaire (1916-1955)
  • 9h55 Léo Souillés-Debats (Université de Lorraine) Cinéma éducateur, éducation populaire et ciné-clubs à la Libération : la constitution d'une offre de formation par et pour le cinéma à l'attention des animateurs
  • 10h20 Valérie Vignaux (Université de Tours) Georges Sadoul, secrétaire général de la Fédération française des ciné-clubs ou cinéphilie versus éducation populaire ?  

Construction et circulation des savoirs

Discutant : Jean-Marc Leveratto (Université de Lorraine) 

  • 11h30 Gaël Péton (Université Paris 1) Joffre Dumazedier, les télé-clubs et le cinéma : les promesses de la "culture populaire" en milieu rural (1953-1955)
  • 11h55 Laurent Le Forestier (Université Rennes 2) Entre mémoire et objectivation. Transmettre une histoire autre dans Éducation et cinéma (1954-1959) 

Expériences et itinéraires d'animateurs

Discutant : Tangui Perron (chargé du patrimoine audiovisuel à Périphérie) 

  • 13h45 Christian Chevandier et Dimitri Vezyroglou (Université Paris 1) Un ciné-club syndical dans les années 1960 : Georges Valero et l'action culturelle de la CGT-PTT du Rhône
  • 14h15 Sébastien Layerle (Université Paris 3) et Monique Martineau-Hennebelle (directrice de publication de CinémActionLire, voir, transmettre : Guy Hennebelle et Monique Martineau, le cinéma comme outil de formation (France-Belgique-Algérie, 1956-1968) 

Encadrement de la jeunesse

Discutante : Perrine Boutin (Université Paris 3) 

  • 15h15 Roxane Hamery (Université Rennes 2) La justice des mineurs et les ciné-clubs de jeunes dans l'après Seconde guerre mondiale : un modèle préventif et correctif de la délinquance
  • 15h40 Marina Vidal-Naquet (Université Paris-Ouest Nanterre) Fernand Deligny, la Grande Cordée et « La caméra outil pédagogique » (1955) : histoire d’un film collectif à faire 

Archives 

  • 16h45 Mélisande Leventopoulos et Gaël PétonDe nouvelles sources pour l’histoire des cinémas d’éducation populaire : les versements de la Jeunesse et des Sports et les archives Pierre Kneubühler
  • 17h15 Alain Carou (BnF) et Hélène Fleckinger (Université Paris 8) Vidéo des premiers temps et éducation populaire : archives, pratiques et usages 

18h15 Conclusion : Jean-Marc Leveratto

Lieux

  • Institut national d'histoire de l'art, galerie Colbert, salle Jullian - 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • samedi 14 mars 2015

Mots-clés

  • cinéma, éducation populaire, associations, politique culturelle, cinéphilie

Contacts

  • Mélisande Leventopoulos
    courriel : leventopoulos_melisande [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Mélisande Leventopoulos
    courriel : leventopoulos_melisande [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Cinémas d'éducation populaire », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 04 mars 2015, http://calenda.org/320664