AccueilAh bé tè ! Les « anthro-Pau-logiques »

Ah bé tè ! Les « anthro-Pau-logiques »

Regards sur les sociétés actuelles

*  *  *

Publié le lundi 23 mars 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Ces rencontres « anthro-Pau-logiques » sont pensées comme un espace d’échanges et de réflexion sur ces pratiques qui portent une interrogation sur la société actuelle, sans se soustraire à la dynamique de transdisciplinarité : seront ainsi évoqués des thèmes comme le film documentaire, les expressions musicales et dansées ou encore les questions de gouvernance. L’ouverture aux autres disciplines consiste à questionner le regard anthropologique de l’économiste, du sociologue, du géographe, de l’historien, du juriste ou encore du littéraire. Par la rencontre de chercheurs et d’acteurs, nous voulons favoriser un échange scientifique permettant de vivre une expérience inédite - à travers les regards anthropologiques que chacun porte en soi - qui se rencontre dans les pratiques sociales du quotidien.

Annonce

Argumentaire

L’idée de la « semaine anthro-Pau-logique » a été lancée au cours d’une discussion entre doctorants en anthropologie. Elle est sous-tendue par une volonté de donner aux doctorants un espace d’échange sur des concepts, pratiques et expériences anthropologiques sans se soustraire à la dynamique de transdisciplinarité. L’ouverture aux autres disciplines consisterait par exemple à questionner le regard anthropologique de l’économiste, du sociologue, du géographe, de l’historien, du juriste ou encore du littéraire.

Tous ces acteurs interrogent la société à leur manière, avec leurs propres réflexions ou concepts, mais également avec des pratiques anthropologiques variables selon la nature du terrain ou l’échelle de l’objet étudié. Nonobstant les particularités intrinsèques (qu’elles soient de nature disciplinaire, professionnelle, théorique, etc.), ces pratiques anthropologique portent toutes une interrogation sur la société et amène à une réflexion sur le genre humain, appréhendé dans sa diversité culturelle. Ce qui, dans le cas présent, se traduit par trois axes traversant ces réflexions à travers les thèmes du film à caractère anthropologique, des expressions musicales, dansées et chantées ou encore de la gouvernance.

Aussi ces rencontres « anthro-Pau-logiques » sont pensées comme un espace de questionnements, d’échange d’expériences, de transmission de savoirs et de pratiques d’anthropologie. Il s’agit d’un questionnement, puisque nous invitons à réinterroger, par l’exemple de terrains précis, la gouvernance au travers de ses acteurs et de types et logiques de pouvoirs. Par la rencontre de chercheurs et d’acteurs, nous voulons favoriser un échange scientifique permettant de vivre une expérience inédite - à travers les regards anthropologiques que chacun porte en soi - qui se rencontre dans les pratiques sociales du quotidien.

Programme

Anthropo-film : Mercredi 15 avril

(14h-19h)

Lieu : amphithéâtre de la Présidence

Modérateur : Victor Pereira (MCF Histoire, UPPA)

  • 14h : Diffusion des courts-métrages sur le patrimoine culturel immatériel
  • 14h30 : Table ronde « Usage et apprentissage d'un nouvel outil d'analyse pour l'étude des pratiques culturelles vivantes », avec Rémy Berdou, Mélanie Larché et Mathilde Lamothe (doctorants en anthropologie, ITEM/UPPA), jeunes réalisateurs de films sur le patrimoine culturel immatériel ;
  • 15h : Patricia Heiniger-Castéret (maître de conférence en anthropologie, ITEM/UPPA) : « Le rôle du film dans l'inventaire du patrimoine culturel immatériel en Aquitaine » ;
  • 15h30 : Pause collation
  • 16h : Aitzpea Leizaola (maître de conférence en anthropologie, Université du Pays basque UPV/EHU) : « Filmer son terrain, les enjeux d'un projet collectif : à propos de son film "Abordatzera ! Un documentaire ethnographique" » ;
  • 17h : Charlotte Krebs, photographe, chef opérateur et réalisatrice de film-documentaire : « Le dispositif filmique dans le cinéma documentaire » ;
  • 17h30 : Discussion et projection du film La danse des Wodaabe de Sandrine Loncke et Charlotte Krebs (Grand prix Nanook-Jean Rouch 2010).

Anthropo'zicales : Jeudi 16 avril

(14h30-20h)

Lieu : Maison de l'Étudiant (salle d’exposition)

Modérateur : Nadia Mékouar-Hertzberg (PR Espagnol UPPA)

14h00 : Communications

  • Michèle Haensel (docteure en anthropologie et en sciences de l'éducation, ITEM/UPPA) : « Une comparaison critique entre musique de tradition orale et musique écrite : différences et complémentarités. Expériences de métissages musicaux en Béarn » ;
  • Giuseppe Indino (doctorant en histoire de l'art, ITEM/UPPA - Université Ca' Foscari, Venise) : « Pizzica et tarentisme : de l'ethnomusicologie à l'esthétique musicale » ;
  • Jean-Luc Poueyto (anthropologue, ITEM/UPPA) : « La musique et son apprentissage. L'exemple d'un harmoniciste » ;
  • 16h : Pause collation

16h30 : Communications

  • Jean-Jacques Castéret (Ethnopôle InOc Aquitaine-chercheur associé ITEM/UPPA) : « Quand la polyphonie prend corps ! Le double corps de la polyphonie » ;
  • Jùlia Ruiz (enseignante et doctorante en littérature, LLCAA/UPPA) : « Du sujet danseur au sujet révolutionnaire (réflexions autour du Ballet National Cubain) » ;

17h30 : Discussion

18h : concert avec la Fanfare de Sergent Perrut (cuivres, percussions)

Anthro-politique : Vendredi 17 mai

(8h30-18h30)

Lieu : Amphithéâtre de la Présidence

Modérateur :  Laurent Jalabert (PR Histoire UPPA)

  • 8h30 : Accueil et présentation de la journée
  • 8h45 : Dominique Cunchinabe (doctorant en anthropologie, ITEM/UPPA) : « Retour de terrain : la marchandisation d’une nature réinventée » ;
  • 9h 15 : « Tous au Larzac » (sélectionné au Festival de Cannes 2011, primé au Festival international du film d’histoire 2011 et César du meilleur film documentaire 2012) : extraits et témoignages des acteurs aveyronnais, avec Léon Maillé (éleveur et protagoniste du film), ainsi que ses amis aveyronnais et témoins d’aujourd’hui.
  • 12h : Repas

14h : Communications :

Modérateur  : Jacques Jaussaud (PR Sciences économiques, UPPA)

  • Laurence Espinosa (anthropologue, chercheuse associée ITEM/UPPA) : « Le Nouveau parti anticapitaliste (2009-2013) : Regard anthropologique – Flashbacks poétiques » ;
  • Françoise Blum (Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Université Paris 1) : « Étudiants africains et le militantisme en diaspora » ;
  • 15h45 : Pause collation

16h15 : Communications :

  • Irène Pereira (laboratoire Dynamiques européennes, Université de Strasbourg, et cofondatrice de l'IRESMO) : « Qui gouverne ? La paradoxale universalité de l'anarchisme » ;
  • Bernard Cassen (ATTAC et Forum social mondial, Université Paris 8) : « Le moment altermondialiste » ;
  • Joan Bosch (PODEMOS, Université publique de Navarre) : « Qui gouverne ? Modèles pour un autre système de gouvernance » ;

18h : Discussion

Lieux

  • Amphithéâtre de la Présidence et Maison de l'Étudiant - Avenue de l'Université
    Pau, France (64)

Dates

  • mercredi 15 avril 2015
  • jeudi 16 avril 2015
  • vendredi 17 avril 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • transdisciplinarité, expérience, audiovisuel, danse, chant, musique, gouvernance, société actuelle

Contacts

  • Mathilde Lamothe
    courriel : mathilde [dot] lamothe [at] univ-pau [dot] fr
  • Dominique Cunchinabe
    courriel : dominique [dot] cunchinabe [at] univ-pau [dot] fr
  • Rémy Berdou
    courriel : remy [dot] berdou [at] univ-pau [dot] fr

Source de l'information

  • Mathilde Lamothe
    courriel : mathilde [dot] lamothe [at] univ-pau [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ah bé tè ! Les « anthro-Pau-logiques » », Colloque, Calenda, Publié le lundi 23 mars 2015, http://calenda.org/321226

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème