AccueilLes familles face au veuvage en Europe (XIXe-XXI siècle)

*  *  *

Publié le mardi 24 mars 2015 par João Fernandes

Résumé

La première journée, Les institutions face au veuvage en Europe, s’est tenue le 8 décembre 2014 à Bordeaux. Elle a permis la réunion de chercheurs d’horizons différents (historiens, historiens du droit, sociologues, politistes…) qui ont pu apporter leur éclairage sur la manière dont le veuvage était pris en compte par les institutions publiques et privées des sociétés européennes du 19e siècle à nos jours. Elle a montré le caractère protéiforme de la prise en compte historique du veuvage et a mis en exergue les enjeux des évolutions sociétales actuelles. Cette deuxième journée opère un changement d’échelle en se donnant pour objectif d’analyser l’impact du veuvage sur la famille ; le veuvage étant un phénomène démographique d’importance comme en témoigne l’exemple de la France avec, en 2013, plus de 4000000 personnes veuves (dont 3000000 femmes) et près de 550000 orphelins (sources Fondation OCIRP).

Annonce

Argumentaire

La première journée, Les institutions face au veuvage en Europe, s’est tenue le 8 décembre 2014 à Bordeaux. Elle a permis la réunion de chercheurs d’horizons différents (historiens, historiens du droit, sociologues, politistes…) qui ont pu apporter leur éclairage sur la manière dont le veuvage était pris en compte par les institutions publiques et privées des sociétés européennes du 19e siècle à nos jours.  Elle a montré le caractère protéiforme de la prise en compte historique du veuvage et a mis en exergue les enjeux des évolutions sociétales actuelles.

Cette deuxième journée opère un changement d’échelle en se donnant pour objectif d’analyser l’impact du veuvage sur la famille ; le veuvage étant un phénomène démographique d’importance comme en témoigne l’exemple de la France avec, en 2013, plus de 4 000 000 personnes veuves (dont 3000 000 femmes) et près de 550 000 orphelins (sources Fondation OCIRP).

Le terme de “famille” est entendu ici comme “un ensemble de personnes ayant des liens de parentés par le sang ou par alliance”, définition assez large permettant de penser cette structure sociale selon les nombreuses formes qu’elle a pu prendre au cours des deux siècles passés dans les différents pays européens. Dans ce cadre, le veuvage n’est pas envisagé dans sa définition trictement juridique. Pourront ainsi répondre à cette définition les conjoints survivants d’une relation officialisée ou non par le mariage. De même la famille inclut toutes les générations (des grands-parents aux enfants) et les membres plus ou moins éloignés (frères et soeurs, oncles et tantes, cousin.e.s...)

Le décès d’un de ces membres, - notamment quand celui-ci ou celle-ci était le ou la chef/fe de famille ou son/sa conjoint/e - , bouleverse le fonctionnement interne de la famille : des démarches juridiques sont entreprises pour officialiser le décès et les nouvelles relations que ce décès entraîne entre les membres de la famille, des rituels sont accomplis pour acter le nouvel état matrimonial, des stratégies sont envisagées pour pouvoir faire face à des situations économiques souvent fragilisées, ou encore les relations interpersonnelles et les rôles de chacun.e sont redéfinis... Dans ce nouveau contexte familial, quelle place est accordée au veuf ou à la veuve par les autres membres de la famille et, inversement, comment ceux-ci sont sollicités par le / la conjoint survivant.e pour faire face à cette nouvelle situation? D’ailleurs dans quelle mesure le veuf ou la veuve peut se départir de cette “famille” et des normes que, éventuellement, celle-ci lui impose?

Axes thématiques

Trois sous-thématiques pourront guider les propositions de communication:

  •  Les normes qui entourent le veuvage (rituels funéraires, conventions de deuil, place des orphelins...)
  •  Les pratiques induites par le veuvage (remariage, reprise d’entreprises familiales, gestion de patrimoine, sollicitation des enfants, démarches spirituelles, parcours psychologiques...)
  •  Les représentations culturelles du veuvage (comparaison des représentations des veufs et des veuves dans les arts et la littérature, place et perception des enfants auprès des parents veufs...)

Une attention toute particulière sera accordée aux propositions incluant une réflexion sur la relation parents/enfants ou la place des orphelin.e.s dans la reconfiguration familiale engendrée par le veuvage.

Le comité scientifique attend des propositions sur les pays européens autres que la France, ou une étude comparée. La dimension genrée est également attendue.

Cette journée d’étude est la deuxième d’un cycle de trois journées d’études sur les Veuves, veufs et veuvages en Europe à l’époque contemporaine. (Pour avoir davantage de précisions sur le projet général: http://www.labex-ehne.fr/2014/04/22/journees-detude-appel-a-communication-veuves-veufs-et-veuvages-en-europe-a-lepoque-contemporaine-19e-21e-siecles/).

Date et lieu de la journée

Lundi 5 octobre 2015 à Rennes 

Modalités de soumission des propositions de communication

Les propositions de communication devront contenir les informations suivantes :

  • Nom, prénom
  • université ou laboratoire de rattachement
  • fonction
  • Titre envisagé de la communication
  • Texte de 2 à 3 000 signes en français ou en anglais précisant le contenu, la méthodologie et les sources

La date limite de soumission des propositions de communication pour la première journée est

le 8 juin 2015.

Le comité scientifique répondra dans un délai d’un mois.

Les propositions de communication sont à adresser à veuvages.europe@gmail.com

Pour toutes informations complémentaires : veuvages.europe@gmail.com

Comité d’organisation

  • Peggy Bette (CERHIO, Rennes 2)
  • Christel Chaineaud (CAHD, Bordeaux) 

Comité scientifique 

  • Peggy Bette (CERHIO, université Rennes 2)
  • Christel Chaineaud (CAHD, université Bordeaux)
  • Martine Cocaud (CERHIO, université Rennes 2)
  • Magali Della Sudda (centre Emile Durkheim, Sciences Po-Bordeaux)
  • Françoise Leborgne-Uguen (université de Bretagne occidentale-Brest)
  • Yannick Marec (GRHIS, université Rouen)
  • Simone Pennec (université de Bretagne occidentale-Brest)
  • Paulette Robic (IEMN-IAE, université Nantes)
  • Bruno Valat (centre universitaire Jean-François Champollion-FRAMESPA- université Toulouse 2)
  • David G. Troyansky (Brooklyn College et le Graduate Center, City University of New York )
  • Olivier Vernier (ERMES, université Nice-Sophia Antipolis)
  • Fabrice Virgili (IRICE, université Paris 1) 

Lieux

  • Université Rennes 2
    Rennes, France (35)

Dates

  • lundi 08 juin 2015

Mots-clés

  • veuvage, orphelinage, Europe, genre

Contacts

  • europe veuvage
    courriel : veuvages [dot] europe [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Bette Peggy
    courriel : veuvages [dot] europe [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les familles face au veuvage en Europe (XIXe-XXI siècle) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 24 mars 2015, https://calenda.org/322483

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal