AccueilMartyrs : arènes publique, médiatique et web

*  *  *

Publié le mardi 24 mars 2015 par João Fernandes

Résumé

La question des martyrs, phénomène et terme polymorphes et polysémiques, historiquement ancrée et d’actualité, sera l’objet de cette journée d’étude. En français (issu du grec) comme en arabe, l’étymologie du mot « martyr » se rattache à l’idée de témoignage en faveur d’une cause. L’analyse de cette thématique en SHS amène donc à questionner les représentations et usages, politiques en particulier, des martyrs. Les interventions porteront notamment sur l’espace saharien (Belalimat, Le Guen), la Syrie (Boëx) le Venezuela (Vasquez) la Tunisie (Belhadj), le Proche Orient (Larzillière) et Le Sud-Liban (Tabet). L’attention se focalisera principalement sur la médiatisation en ligne de ces figures (YouTube, Facebook, vidéos on line…).

Annonce

Cette journée est organisée dans le cadre du programme de recherche MINWEB « minorités, identités numériques et circulation des messages politiques sur le web dans le Sahara » Hébergé au sein du CEPED-Paris Descartes, mené en étroite collaboration avec l’ANR « Eternités Numériques » ENEID – CIM université Sorbonne Nouvelle, MINWEB est un programme « Emergence(s)» financé par la Mairie de Paris. Lien : http://www.ceped.org/fr/Projets/axe-2-migrations-circulations/article/minweb-minorites-identites 

Programme détaillé des interventions 

9h30 – Accueil et rafraichissements 

10h00 – Ouverture

Fanny Georges (CIM, Paris Sorbonne Nouvelle, coordinatrice d’ ENEID) & Marina Lafay (CEPED, Paris Descartes, coordinatrice de MINWEB) 

  • 10h20 – Paula Vasquez-Lezama, CNRS (EHESS-CESPRA)

« Le prix de la compassion : corps souffrant, mort et internet dans le cas de Franklin Brito » (Venezuela) »

Cette communication porte sur la figure de Franklin Brito, premier mort par grève de la faim dans l’histoire vénézuélienne. A partir de vidéos diffusées sur internet intitulés « messages adressés au peuple vénézuélien », il s’agit de d’analyser l’atmosphère émotive des atteintes corporelles délibérées de Brito : six grèves de la faim, automutilation d’une phalange et lèvres cousues ; et les réactions que ces pratiques provoquent dans le contexte de la « révolution bolivarienne ». 

  • 11h00 - Aymen Belhadj (Doctorant, Paris 1 Panthéon Sorbonne)

« S’engager pour les ‘’martyrs’’ de la révolution : corps et ordinateurs au service de la contestation » 

Dans un contexte de blocage du processus de la justice transitionnelle en Tunisie (refus de compensations financières aux familles des martyrs de la révolution, mise en liberté des meurtriers présumés) les mères des victimes, réclamant justice, sont entrées en grève de la faim. Par ailleurs, une campagne baptisée « notre faim est de votre injustice » a été lancée sur internet pour soutenir cette grève. Cette communication abordera deux aspects liés à cette dynamique protestataire : l’articulation entre l’action virtuelle et l’action de terrain et le processus de politisation des individus engagés dans l’action  

  • 11h40 - Nadia Belalimat & Lucie Le Guen (MINWEB – CIRED et CEPED)

« Nationalisme, réseaux sociaux et pratiques commémoratives des martyrs azawadiens »

Dans le cadre du conflit qui oppose l'Etat Malien aux mouvements nationalistes de l'Azawad, nous nous proposons d'analyser la figure et la place du martyr contemporain, notamment, sa dimension sacrificielle et les pratiques mémorielles des militants sur les réseaux sociaux. En effet, via le web, se développe un espace de commémoration des martyrs politiques de ce mouvement indépendantiste, ainsi qu'une redéfinition du martyre aux vues des figures passées et présentes. Nous interrogerons tout d'abord le rapport entre les combattants sacrificiels, leur commémoration et la construction de l'imaginaire nationaliste azawadien. Puis, dans une approche socio-sémiotique des présentations en ligne, nous analyserons les modes de commémorations de martyrs et les discours qui y sont rattachés. 

12h20 - déjeuner (sur réservation) 

  • 13h20 - Cécile Boëx (EHESS)

« Figures remixées et singularisées du martyre sur YouTube: nouvelles pratiques mémorielles dans le contexte de la révolte en Syrie »

À partir d’un corpus de vidéos mises en ligne sur YouTube entre 2011 et 2013, cette contribution examinera les nouvelles modalités de la fabrique du martyre dans le contexte de la révolte en Syrie. Plus spécifiquement, elle portera sur la pratique qui consiste à rendre hommage aux martyrs par le biais de la vidéo pour interroger les régimes de visibilité, les répertoires sémantiques et les nouvelles modalités de commémoration des martyrs qui s’y déploient. Il s’agira de montrer que ce contexte politique et technologique favorise une singularisation des martyrs, un phénomène relativement nouveau dans le monde arabe. 

  • 14h00 –Pénélope Larzillière (CEPED- IRD)

« Portraits de martyr-e-s : représentations militantes, représentations artistiques au Proche-Orient »

L’iconographie autour des martyr-e-s fait partie intégrante des luttes politiques confrontées à la violence, violence de la répression, violence des répertoires d’action. Des portraits sous formes d’affiches et de photos circulent, circulation virtuelle sur le web, mais tout autant, affichage sur les murs des villes. Ils sont mis en avant par les organisations politiques mais pas seulement. Un premier angle d’analyse portera sur une question de genre : de quelle manière représente-t-on le martyre au féminin ? On pourra noter ainsi le traitement différencié des martyres femmes par rapport aux martyrs hommes, et notamment une insistance plus grande sur le privé et l’intime. Un second angle d’analyse portera lui sur la façon dont l’iconographie autour des martyr-e-s est réinterprétée par des artistes et étudiera pour cela différents supports : street art, tableaux et sculptures, ainsi que les circulations artistiques qui s’opèrent ici avec une réception qui dépasse les frontières nationales.  

  • 14h40 – Michel Tabet (EHESS)

« L'imam à la télévision, représentations audiovisuelles d'un martyre archétypal, le cas de Nabatiyya » (Sud-Liban)

Cette étude de représentations audiovisuelles du martyre de l'Imâm Husayn dans des médias libanais montre en quoi la célébration d'un martyre occasionne une créativité esthétique et formelle qui évolue en permanence. 

15h20 – pause café 

15h40-17h00 : Conclusion  

Modalités pratiques

Ouvert à tous, sous réserve d’inscription

(plan Vigipirate renforcé, pensez à votre pièce d’identité) 

Pour vous inscrire, envoyez un courriel mentionnant vos noms, prénoms, fonctions, institutions de rattachement (le cas échéant), et précisant si vous serez présent (e) au déjeuner à:

Lieu

45 rue des saints pères, 75006 Paris
Batiment Jacob, Salle des thèses , Paris Descartes
(au fond du hall, descendre les escaliers, puis prendre l’ascenseur, la salle des thèses sera indiquée)

Lieux

  • Batiment Jacob, Salle des thèses , Paris Descartes - 45 rue des saints pères
    Paris, France (75006)

Dates

  • jeudi 30 avril 2015

Mots-clés

  • martyr, conflit, militantisme, internet, cyberactivisme

Contacts

  • Andrea Almario
    courriel : andrea [dot] minweb [at] gmail [dot] com
  • Lucie Le Guen
    courriel : contact [at] acemup [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marina Lafay
    courriel : colloque19141918 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Martyrs : arènes publique, médiatique et web », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 24 mars 2015, http://calenda.org/322519