AccueilLa source photographique dans la pratique de l'historien d'architecture

*  *  *

Publié le mercredi 25 mars 2015 par João Fernandes

Résumé

Architectes, ingénieurs, administrations, entrepreneurs du bâtiment, acteurs de la restauration des monuments historiques ; tous les acteurs de l'architecture et de l'urbanisme font usage de la photographie dans leur pratique professionnelle. Outil de documentation, de suivi de travaux, de diffusion de l'édifice bâti, la photographie intervient à plusieurs reprises dans les étapes de la construction. En abordant la photographie d'architecture par l'angle méthodologique, cette journée d'étude souhaite interroger la pratique historienne et pousser la recherche à exploiter davantage ce médium si riche pour l'histoire de l'architecture.

Annonce

Argumentaire

Architectes, ingénieurs, administrations, entrepreneurs du bâtiment, acteurs de la restauration des monuments historiques ; tous les acteurs de l'architecture et de l'urbanisme font usage de la photographie dans leur pratique professionnelle. Outil de documentation, de suivi de travaux, de diffusion de l'édifice bâti, la photographie intervient à plusieurs reprises dans les étapes de la construction.
Une fois le chantier achevé, les photographies intègrent alors les archives de l'architecte, de l'entreprise ou de l'administration. Au gré de l'histoire, elles disparaissent ou rejoignent ensuite des services d'archives. Ces photographies changent alors d'usage. L'historien d'architecture s'interroge : comment peut-il utiliser ce matériau, quelle méthode adopter, comment prendre en compte le contexte du dossier d'archives pour mieux comprendre le contexte de production de la photographie, quelle place accorder à la photographie dans la recherche en tant que source face au texte par exemple ? Riche d'informations, la photographie peut parfois laisser le chercheur perplexe. Comment dépasser l'apparente simple description du réel pour décoder le message qu'elle délivre ? En abordant la photographie d'architecture par l'angle méthodologique, cette journée d'étude souhaite interroger la pratique historienne et pousser la recherche à exploiter davantage ce médium si riche pour l'histoire de l'architecture.

Programme 

9 h : Accueil et introduction de la journée : Jean-Michel Leniaud, directeur de l’École des chartes, président de l’association Livraisons d’histoire de l’architecture. 

I. Historiographie des pratiques 

Président de séance : Anne Richard-Bazire, docteur de l’École pratique des hautes études, chargée de cours à l’École du Louvre

  • 9h30 : Nikolaus Pevsner : la photographie au service d’une approche typologique de l’histoire de l’architecture, Pierre Farret, Architecte DE‐ HMONP, doctorant en histoire de l’art, université de Rennes 2
  • 10h : La photographie critique au service dʼ une critique opératoire dans l’œuvre de Paolo Portoghesi, Benjamin Chavardes, Architecte DEA, Docteur en architecture, Maître assistant associé TPCAU - ENSA LYON, Membre du laboratoire ART-Dev – UMR 5281 CNRS – UM3, Membre associé du LAURE – ENSA LYON
  • 10h30 : Prises de vues, prises de vies. La photographie au service de l’enseignement et de l’histoire de l’École des beaux-arts au XXe siècle, Amandine Diener, Architecte diplômée d’État à l’ENSA Strasbourg, doctorante en histoire de l’architecture sous la direction d’Anne-Marie Châtelet, laboratoire Arche de l’université de Strasbourg (EA 3400)

11h : Discussion 

II. La photographie, un outil nécessaire pour une étude architecturale ?

Président de séance : Nadine Gastaldi, conservateur en chef du patrimoine, Archives nationales

  • 11h40 : L’Observatoire photographique national du Paysage, regard photographique prospectif et rétrospectif sur les territoires, Frédérique Mocquet, Architecte Diplômée d'État (ENSAPM), doctorante en architecture, laboratoire Infrastructure Architecture Territoire, ENSA Paris-Malaquais / École doctorale Ville, Transports et Territoires-Université Paris-Est
  • 12h10 : « Voir et comprendre l’architecture de bois au XXe siècle, Charles-Edouard Guilbert-Røed, Doctorant en histoire de l’architecture, École pratique des hautes études

12h40 : Discussion 

III. Quelle place pour la photographie dans l'écriture historique ?

Président de séance : Gilles Désiré dit Gosset, directeur de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine

  • 14h : Les fonds photographiques des Archives nationales, une source pour l’historien de l’architecture, Sandrine Bula, Conservateur en chef du patrimoine, chargée de mission photographie, Archives nationales
  • 14h30 : Photographies et monuments historiques : les fonds photographiques de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Isabelle Gui, Chargée d’études documentaires, département de la photographie, Médiathèque de l’architecture et du patrimoine.
  • 15h :Photographier la construction moderne au XIXe siècle : les ponts métalliques, entre esthétique et document professionnel, Morgane Hamon, Étudiante en master 1 d’histoire de l’art, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • 15h30 : La photographie comme source pour une étude de l’architecture et l’urbanisme de la Butte Montmartre, Jacques Benoist, Prêtre du diocèse de Paris. Docteur ès histoire, "le Sacré-cœur de Montmartre". Spiritualité, art et politique (1870-1923).

16h : Discussion

16h30 : Conlusion, Charlotte Leblanc, chargée d’études documentaires, Archives nationales, doctorante à l’École pratique des hautes études. 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Inscription obligatoire à lha@enc.sorbonne.fr

Comité d'organisation

  • Jean-Michel Leniaud, président de l’association Livraisons d’histoire de l’architecture et directeur de l’École nationale des chartes
  • Anne Richard-Bazire, docteur de l’École pratique des hautes études, chargée de cours à l’École du Louvre
  • Odile Boubakeur, diplômée de Master II de l’École pratique des hautes études, responsable de l’iconothèque de l’École des chartes
  • Charlotte Leblanc, doctorante à l’École pratique des hautes études, chargée d’études documentaires aux Archives nationales

Lieu de la journée

École nationale des chartes, 65 rue de Richelieu 75002 Paris, salle Delisle.

Lieux

  • Salle Delisle, École nationale des chartes - 65 rue de Richelieu
    Paris, France (75002)

Dates

  • mardi 14 avril 2015

Mots-clés

  • art, photographie, source photographique, historien d'architecture

Contacts

  • Odile Boubakeur
    courriel : lha [at] enc [dot] sorbonne [dot] fr

Source de l'information

  • Odile Boubakeur
    courriel : lha [at] enc [dot] sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La source photographique dans la pratique de l'historien d'architecture », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 25 mars 2015, http://calenda.org/322892