AccueilRepenser les quartiers précaires

Repenser les quartiers précaires

Rethinking Precarious Neighborhoods

Écrits, cheminements et interventions

Works, paths and interventions

*  *  *

Publié le lundi 20 avril 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Le colloque « Repenser les quartiers précaires » sera organisé suivant deux axes thématiques majeurs. En premier lieu, il s’ouvrira sur une relecture et une analyse des travaux pionniers sur la constitution et la signification de l’habitat précaire, incluant la dimension de circulation des idées. Dans un second temps, il donnera à voir les nouvelles tendances de la recherche sur ces entités spatiales et leurs développements, notamment sur la question foncière, et en particulier la sécurisation.

Annonce

Argumentaire

Pourquoi ce colloque ?

L’Agence française de développement soutient des projets de réhabilitation des quartiers précaires dans plusieurs pays en développement. Elle souhaite mener des échanges avec le monde académique, afin d’approfondir sa connaissance des réflexions théoriques et pratiques à ce sujet, et des enjeux qui y sont associés. Les prises de positions politiques comme les recherches et études sur les quartiers précaires ont connu un regain d’intérêt depuis la conférence Habitat II en 1996, mais il manque une prise de recul permettant d’appréhender l’origine et les apports des fondateurs de cette spécialité pluridisciplinaire. Les évocations alarmistes cèdent aux prises de position parfois démagogiques, mais l’urgence, conjuguée à une vision catastrophiste de la « planète-ville » ne saurait remplacer une approche raisonnée, basée sur un corpus établi et cohérent et sur une filiation avec les fondateurs et contributeurs successifs de cette pensée.

Objectifs du colloque

Relire les travaux de recherche pionniers

Si l’on considère les quartiers précaires sous l’angle de l’histoire et de la pensée et de l’analyse des politiques publiques, il est tout à fait étonnant que les recherches pionnières de John Turner, John Habraken et Lisa Peattie ou de leurs contemporains (fin des années 60) au Pérou et dans d’autres pays d’Amérique latine soient ignorées des recherches récentes en France et plus largement en Europe ou dans les pays concernés par un habitat précaire massif. La conceptualisation en terme d’« auto-construction assistée » ou « self-help », l’approche par la dimension processuelle du développement urbain comme l’attention portée à la trame urbaine d’origine ainsi qu’aux trajectoires des pionniers sont aujourd’hui en partie oubliées. Pourtant, elles sont porteuses d’une grande richesse de connaissance sur ces quartiers et plus généralement sur les processus d’urbanisation très rapide. Les approches participatives, particulièrement mises en avant dès ces années 1960 mériteraient aussi d’être ré-explorées tant leur dimension d’avant-garde est éclairante.

Plus largement, l’ensemble de ces travaux doit être relu à l’aune des mutations majeures des villes du sud depuis les années 1970 sous le double effet de la métropolisation, de l’internationalisation et parfois du gigantisme.

Observer la circulation des idées dans le monde académique et entre monde académique et institutions internationales

Ensuite, il serait tout à fait pertinent de considérer avec attention l’ensemble des circulations entre ces courants de recherche et la façon dont ils se sont (parfois) nourris les uns et les autres, avec une tradition nord et latino-américaine ; une tradition française plus tournée vers l’Afrique de l’ouest et des approches par le droit et le foncier etc. Avec la globalisation de la pensée sur l’habitat précaire, sous l’influence renouvelée des institutions internationales, que deviennent ces héritages ? Comment se produit la connaissance actuelle, à partir de quelle connaissance réelle du terrain et de la diversité des situations urbaines ? En quoi l’apport de la recherche indienne ou des pays longtemps « subalternisés » permet-elle un regard « frais » sur cette réalité déjà ancienne mais en évolution constante ? Comment se négocie précisément l’accès au savoir sur ces terrains sensibles ? Quelles sont les zones d’ombre de ces approches ? Les traditions académiques, le monde de l’étude et les approches pré-opérationnelles seront analysées de façon distincte et de façon conjointe.

Quartiers précaires, question foncière et production d’alternatives

Ce colloque aborde les volets de la recherche sur l’habitat précaire en mettant particulièrement l’accent sur la dimension foncière, très présente dans les approches développées notamment dans les pays francophones. L’occasion sera donnée à des chercheurs de différentes générations de montrer comment la dimension foncière a été mobilisée comme angle d’approche pertinent de la croissance urbaine (par le bas) et d’interroger la façon dont elle a nourri les propositions d’intervention depuis un quart de siècle : le débat sur la légalisation, le lien entre régularisation et les prises de position anti-résorption. Enfin une partie des interventions renverront aux nombreuses initiatives porteuses d’innovation sociale dans les différents continents concernées (Asie, Amérique Latine, Afrique et Monde arabe), permettant de montrer des directions nouvelles de réflexion et d’action et de repenser les chemins de la reconnaissance sociale et urbaine.

Programme

Lundi 8 juin

Histoire et dynamique de la pensée sur les quartiers pionniers

9h  Accueil café

9h30  Introduction générale : AFD, Département de la Recherche (nom à confirmer), Agnès Deboulet (Université Paris 8, LAVUE) Une histoire de la pensée et des systèmes d’action sur les quartiers précaires est-elle possible?

10h - 13h  Quartiers précaires : construction d’un fait social, paradigmes et retour critique

  • Yves Cabannes (DPU, London) 1976 – 1996, de Vancouver à Istanbul : du « Building Communities » au  « Comunidades », au Brésil
  • Alan Gilbert (UCL, London) Une perspective historique sur l’informalité
  • Janice Perlman (Megacities, NYC) Les métamorphoses de la marginalité : des concepts à leurs conséquences
  • Rafaël Soares Gonçalves (Puc, Rio de Janeiro) Les favelas de Rio de Janeiro : aux marges de la ville, aux marges de l’histoire?

13h - 14h  Pause déjeuner

14h - 17h30  La sécurisation foncière: tentatives, échecs et analyses

  • Alain Durand-Lasserve (CNRS) La régularisation foncière: pourquoi et pour qui ?
  • Edesio Fernandes (Lincoln Institute of Land Policy, DPU, London)La régularisation des quartiers informels en Amérique latine : paradigmes, controverses et évaluation
  • Eric Denis (CNRS)Sans visibilité : les routines de la régularisation dans le Sud de l’Inde provincial
  • Clara Salazar (Colegio de Mexico)La régularisation de la propriété au Mexique : de la clarification à la confusion
  • Valérie Clerc (IRD, Paris)Le foncier, nœud multidimensionnel des politiques de traitement des quartiers informels

18h Cocktail

Mardi 9 juin

Innovations et pistes alternatives pour une sécurité résidentielle

9h30  Accueil café

10h - 13h  Repenser la ville et l’urbanisme via l’habitat précaire

  • Solomon Benjamin (Indian Institute of Technology, Madras) Le foncier versus le logement comme espace politique : une pensée circulaire depuis les années 70?
  • Diana Mitlin (IIED) Répondre à l’informalité spatiale –observation des stratégies des gouvernements locaux et de la société civile, et pistes d’interprétation
  • Mona Fawaz (Université Américaine de Beyrouth) Quand l’exception devient la règle: situer les quartiers précaires sur la carte des pratiques du gouvernement à Beyrouth
  • Mansour Tall (Onu-Habitat) L’amélioration des bidonvilles en Afrique de l’Ouest : processus et cheminements, enjeux et défis
  • Marie Huchzermeyer (University of the Witwatersrand, Johannesburg) (sous réserve)

13h - 14h    Pause déjeuner

14h - 17h30  Autres regards, nouvelles formations

  • Kareem Ibrahim (Tadamun, Le Caire) Au-delà des préjugés : les inégalités urbaines en Egypte
  • Véronique Dupont (IRD, Cessma) Enjeux de communication et de participation dans les projets de rénovation de quartiers illégaux : les expériences de Delhi et d’autres métropoles indiennes
  • David Satterthwaite (IIED, Londres) Trouver sa place dans la ville : les sous-marchés du logement à bas coût revisités
  • Kosta Mathey (Global Urban Studies Institute, Berlin) Défis récents dans la recherche et la formation professionnelle sur les questions urbaines de développement
  • Barbara Lipietz (DPU, Londres) Une pédagogie pour un changement réel : le partenariat DPU/Asian Coalition for Housing Rights

Avec la participation de Lorena Zarate, présidente de Housing International Coalition (HIC).

Discutants (à compléter) :

  • Armelle Choplin (IFU, Université Paris Est),
  • Agnès Deboulet (Lavue, Université Paris VIII),
  • Mélanie Lombard (University of Manchester),
  • João Sette Whitaker Ferreira (Universidade de São Paulo),
  • Jean-François Tribillon (ACT Consultants).

Organisation

Une conférence organisée par le Laboratoire Architecture, Ville, Urbanisme, Environnement (LAVUE, CNRS-UMR 7218), Centre SUD (Situations Urbaines de Développement), avec l’aide de l’Institut Français d’Urbanisme et de Cities Are Back In Town

Un évènement soutenu parl’Agence Française de Développement (AFD)

Coordination scientifique

  • Agnès Deboulet (Lavue-Paris 8)

Coordination organisation

  • Irène Salenson (AFD)

Communication/graphisme

  • Merril Sinéus (Centre SUD)

Secrétariat 

  • Yaneira Wilson Wetter (Lavue),
  • Dickel Schweitzer (AFD)

Internet

  • Martin Valenzuela (Centre SUD)

Informations pratiques

8 JUIN : École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val de Seine

3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 PARIS

9 JUIN :  Agence Française de Développement

5 Rue Roland Barthes, 75012 Paris

Langues : Anglais, français traduits

Lieux

  • Agence française de développement, 5 Rue Roland Barthes - École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val de Seine, 3-15 quai Panhard et Levassor
    Paris, France (75012 | 75013)

Dates

  • lundi 08 juin 2015
  • mardi 09 juin 2015

Mots-clés

  • quartier, précarité, habitat, sécurité

Contacts

  • Merril Sineus
    courriel : repenserlesquartiersprecaires [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • repenserlesquartiersprecaires repenserlesquartiersprecaires
    courriel : repenserlesquartiersprecaires [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Repenser les quartiers précaires », Colloque, Calenda, Publié le lundi 20 avril 2015, http://calenda.org/323847