AccueilBouc émissaire : apports conceptuels pour la compréhension des situations professionnelles

*  *  *

Publié le lundi 20 avril 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Phénomène inévitable dont les effets ne sont pas inéluctables, le bouc émissaire touche tous les espaces, tous les temps, n'épargne aucun groupe, aucune institution, aucune entreprise, aucun statut, aucune fonction a priori. Ce sont les situations professionnelles qui retiendront particulièrement notre attention cette année. Et pour comprendre comment, dans l'espace professionnel, la figure du bouc émissaire se construit et comment se développe le processus du bouc émissaire, nous proposons d'entrer par les concepts. Si aucune discipline et aucun cadre théorique ne sont à rejeter a priori, il en est de même des concepts dès lors qu'ils s'articulent ou se réfèrent à la figure ou au processus du bouc émissaire. C'est alors que nous éclairerons l'idée de bouc émissaire à travers les concepts de harcèlement, de violences institutionnelles, de tabous groupaux, de stigmatisation, de sacrifice, de négociations, etc...

Annonce

Argumentaire

Deux objectifs sont poursuivis par les organisateurs de la journée :

Il s’agit de développer une critique épistémologique de la définition que le CERBERES donne soit à la figure du bouc émissaire, « est bouc émissaire celui qui, au prix de son exclusion, est l’instrument de la réconciliation des membres du groupe », soit au phénomène du bouc émissaire : « le bouc émissaire est un processus de réconciliation collective fondé sur l’exclusion et la substitution ».

Ainsi, différents cadres théoriques et approches disciplinaires sont mobilisés (philosophie, anthropologie, sociologie) pour aborder la notion de « bouc émissaire », ou des termes que certains peuvent considérer comme synonymes ou éléments constitutifs de ces définitions.

Il s’agit de mettre aussi ces approches conceptuelles à l’épreuve de situations professionnelles. Ainsi, l’on évoquera des situations sur différents terrains, dans la société, en institutions, dans les groupes plus ou moins formels, avec le souci de diversifier les supports d’études (documents et récits institutionnels, littérature), et les méthodologies de recueil et d’analyse des situations (entretiens, récits de vie, analyse institutionnelle).

La journée est pensée comme une discussion et un échange. A côté des communications plénières mises en discussion (approches théoriques et études de cas), des « work coffee » permettront au public et aux conférenciers d’échanger de façon détendue et approfondie sur des problématiques abordées lors des interventions.

Programme

9h ouverture institutionnelle : Francis Danvers

Ouverture fonctionnelle : Chantal Dhennin, ambassadrice du fil rouge de cette journée

  • 9h15 controverse 1 : « bouc émissaire et violence institutionnelle ». Jacques Pain, discutant François Annocque
  • 9h45 controverse 2 :  « bouc émissaire et stigmate » . Mickael Bailleul, discutante Sandrine Wattier
  • 10h15 controverse 3 : « bouc émissaire : un processus de négociation permanente ». Jean-Sébastien Mariaccia, discutant Emmanuel Rivaux

10h45 Premier work coffee : 3 discussions en parallèle

  • Post it jaune « bouc émissaire et violence institutionnelle ». Jacques Pain, animateur François Annocque, Discussion autour de la controverse 1
  • Post it rose:  « bouc émissaire et stigmate ». Mickael Bailleul, animatrice Sandrine Wattier, Discussion autour de la controverse 2
  • Post it bleu: « bouc émissaire : une négociation permanente ». Jean-Sébastien Mariaccia, animateur Emmanuel Rivaux, Discussion autour de la controverse 3 

11h45 controverse 4 « préservation des tabous : la justification du bouc émissaire », Rémi Casanova, discutante Anne Dekoninck

12h15 Pause repas

  • 14h controverse 5 « bouc émissaire et harcèlement », Pascale Desrumaux, discutante Sabine Fombelle
  • 14h30 controverse 6 « bouc émissaire et histoire de vie », Christophe Niewiadomski, discutante Françoise-Marie Noguès
  • 15h00 second work coffee : 3 discussions en parallèle et performance artistique
  • Post it vert : « bouc émissaire et tabou », Rémi Casanova, animatrice Anne Deconninck, Discussion autour de la controverse 4
  • Post it jaune : « croyances en un monde sacrificiel : liens avec le harcèlement moral, la justice des organisations et le soutien », Pascale Desrumaux, animatrice Sabine Fombelle, Discussion autour de la controverse 5
  • Post it rose : « bouc émissaire et approche biographique », Christophe Niewiadomski, animatrice  Françoise-Marie Noguès, Discussion autour de la controverse 6

16h00 Bouc émissaire et art, Stéphane plasticien, discutante Sandrine Wattier

16h30 clôture scientifique par Francis Danvers

16h45 clôture de la journée par Chantal Dhennin

17h00 fin des travaux   

Présentation des intervenants

Michaël Bailleul est maître de conférences associé, qualifié en sociologie, et Directeur Éducatif Adjoint en centre social. Il est membre du laboratoire CIREL, Université Lille 3, et du conseil scientifique de l’Observatoire du bouc émissaire. Ses domaines de recherche sont la jeunesse en difficulté, le travail éducatif, la stigmatisation et les pratiques territoriales.

Rémi Casanova est maître de conférences en Sciences de l’Éducation. Il travaille depuis plus de dix ans sur les phénomènes de bouc émissaire dans différents domaines. Il anime le collectif CERBERES, rattaché à l’équipe Proféor-CIREL, et dirige l’Observatoire du bouc émissaire.

Francis Danvers est professeur des universités en Sciences de l’Éducation à l’Université Lille 3 et membre de l’équipe Proféor-CIREL et du conseil scientifique de l’Observatoire du bouc émissaire. Par ses travaux de plus de trente ans, notamment ses dictionnaires, il invite à penser la possibilité d’une «Science de l’Orientation» au XXI siècle.

Pascale Desrumaux est professeure des universités en Psychologie du travail et des Organisations à l’Université Lille 3. Elle travaille sur la santé psychologique au travail notamment sur le harcèlement moral, le burnout et sur les normes, les stéréotypes (apparence physique) et les aptitudes sur les décisions d’embauche. Elle est membre du conseil scientifique de l’Observatoire du bouc émissaire.

Jean-Sébastien Mariaccia est maître de conférences associé en Sciences de gestion à l’Université de Corse à Corte. Il enseigne la négociation, les techniques de communication et les stratégies d’entreprise dans différentes écoles supérieures et universités. Organisateur des « négociales Corse », il travaille sur la question du management par le stress.

Christophe Niewiadomski est professeur des universités en Sciences de l’Education à l’Université Lille 3. Spécialiste de la recherche biographique, des histoires de vie et des récits de vie, il ancre son approche théorique et méthodologique dans la Sociologie clinique et la Clinique narrative. Il est membre du Réseau International de Sociologie Clinique (RISC), de l’Association internationale des histoires de vie en formation et de recherche biographique en éducation (ASIHVIF-RBE) et du conseil scientifique de l’Observatoire du bouc émissaire.

Jacques Pain est professeur émérite des universités en Sciences de l’Education. Il travaille depuis 40 ans sur les violences en institutions et les violences institutionnelles. Spécialiste de la pédagogie, de l’analyse et de l’intervention institutionnelles, il a par ailleurs introduit en France les travaux de Dan Olweus et a été ainsi précurseur de la question du harcèlement en milieu scolaire. Fondateur du secteur de recherches “Crise, école, terrains sensibles” à l’Université Paris Ouest la Défense, il est également membre du conseil scientifique de l’Observatoire du bouc émissaire.

Inscription

inscription préalable vivement souhaitée : cerbereslille3@gmail.com

Lieux

  • Batiment F - Université Lille 3, Maison de la recherche, domaine universitaire du Pont de Bois
    Villeneuve-d'Ascq, France (59)

Dates

  • mardi 12 mai 2015

Mots-clés

  • bouc émissaire, stigmate, violence institutionnelle, tabou, négociation, sacrifice, harcèlement

Contacts

  • Rémi Casanova
    courriel : remi [dot] casanova [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Rémi Casanova
    courriel : remi [dot] casanova [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Bouc émissaire : apports conceptuels pour la compréhension des situations professionnelles », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 20 avril 2015, http://calenda.org/324443