AccueilLe patrimoine pour quoi faire ?

*  *  *

Publié le mardi 21 avril 2015 par João Fernandes

Résumé

Cette troisième rencontre de Nevers se veut une contribution citoyenne aux débats actuels sur le patrimoine. Nous sommes tous concernés par les multiples questions liées au patrimoine. La rencontre ne sera donc pas un colloque de spécialistes. Mais pour qu'ellepermette de faire avancer notre réflexion, il est nécessaire que participent aux débats les acteurs du patrimoine de notre territoire, ainsi que des experts invités. Cette rencontre s’inscrira tout naturellement dans l’ensemble des réflexions et des débats qui l’ont précédée, et qui devront la suivre. Bien que 2015 soit une année d’élections territoriales, la rencontre ne sera pas politique, au sens électoral du terme. Mais à l’évidence les questions qui seront abordées dans les débats concernent nos territoires, en termes de culture, d’économie, d’attractivité, d’urbanisme et de qualité de vie.

 

 

Annonce

Présentation

Les débats entre les conférenciers invités et les acteurs du patrimoine nivernais, partenaires de la rencontre,  seront organisés en trois sessions, avec des pauses permettant des échanges informels.

La rencontre sera ouverte par Monsieur Denis THURIOT, Maire de Nevers et président de la Communauté d’agglomération, qui présidera la première table-ronde de l’après-midi.

Pour alimenter les débats, Le Journal du Centre va publier un questionnaire sur le patrimoine, et analyser les réponses de ses lecteurs. Les résultats du sondage «Les Nivernais et le patrimoine» seront présentés au début de la rencontre. 

Le patrimoine en questions

Notre patrimoine peut être vu sous des angles multiples et complémentaires. Le point de vue des historiens, ou des architectes du patrimoine, n’est pas celui des élus, ou celui issu de la mémoire vivante des habitants. Et même parmi les habitants, selon les quartiers, les générations et les histoires personnelles, on ne parle pas du même patrimoine, les perceptions et les souvenirs sont différents.

Comment caractériser le patrimoine de Nevers par rapport à celui de villes semblables ? Quelles en sont les composantes qui lui donnent sa force dans notre mémoire collective ? Quelles en sont les particularités qui projettent hors de la Nièvre une image singulière de Nevers et constituent son identité ?

Ce patrimoine est aussi un facteur majeur de l’économie de notre territoire. D’une part, il représente un coût important en termes de travaux, d’entretien et d’animation. Mais d’autre part c’est une ressource évidente en terme de tourisme, et un facteur clef de ce qu’on appelle l’attractivité du territoire. De plus, comment quantifier économiquement l’identité, la diversité et la richesse culturelle d’une ville, par nature inestimables ?

De façon récurrente, le patrimoine de Nevers est l’objet de multiples interrogations et débats, auxquels la rencontre du 18 Avril ne va évidemment pas apporter de conclusion. Mais on peut espérer qu’elle contribue à clarifier quelques idées, à mieux mesurer certains enjeux, et à relancer la réflexion.

Notre sujet ne sera pas le patrimoine en général, ni même tout le patrimoine de la Nièvre ou de Nevers. Pour fixer les idées, pour que nous puissions parler de façon plus concrète, sans nous disperser, nous proposons de prendre en compte dans ces débats un patrimoine bien délimité, mais déjà très large:

  •  le centre ville de Nevers, ses monuments historiques, ses rues, les bords de la Loire,
  •  la faïence, si indissolublement liée à notre histoire,
  •  et, parce que très proches de Nevers: le Prieuré de la Charité-sur-Loire, l’Abbaye de Fontmorigny et le site des anciennes Forges Royales de Guérigny. 

Les conférenciers

Nous avons souhaité réunir des auteurs appartenant à différentes disciplines, qui puissent apporter aux débats une diversité de points de vue. Ils ont chacun une connaissance et une expérience particulière du patrimoine culturel, et ont beaucoup écrit sur le sujet.

  • Michel MELOT : Ancien directeur du département des estampes de la Bibliothèque Nationale, ancien directeur de la Bibliothèque publique d’information du Centre Georges Pompidou, co-auteur du rapport sur la création de la Bibliothèque de France, ancien président du Conseil supérieur des bibliothèques, et dernier directeur de l’Inventaire général du patrimoine culturel de la France, avant sa régionalisation en 2004.  
  • Olivier LAZZAROTTI : Professeur des universités, directeur de l’unité de recherches de géographie de l’Université de Picardie-Jules-Verne, équipe de 14 enseignants-chercheurs en géographie spécialisés dans le tourisme. Il a particulièrement travaillé sur les effets de la mondialisation et de la mobilité des populations pour le patrimoine culturel.
  • Dominique POULOT : Professeur des universités, agrégé d’histoire, directeur de l’école doctorale d’histoire de l’art de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne, spécialiste de l’histoire du patrimoine et des musées. Président du Comité des travaux historiques et scientifiques (Ecole des Chartes). - Une histoire des musées de France, La Découverte. 

Les partenaires de la rencontre

La rencontre a été préparée en relation avec de nombreux acteurs du patrimoine et de la vie culturelle de Nevers et de sa région, qui participeront aux débats.

Les publications des collectivités et associations partenaires seront présentés dans la salle Mazarin du Palais ducal, comme le seront les ouvrages des auteurs invités. Parmi ces acteurs, de Nevers, de la Nièvre, ou du Cher (pour l’Abbaye de Fontmorigny), nous citerons ici :

  • Philippe LAMOURERE, directeur du Service départemental de l’architecture et du patrimoine. Après avoir été en poste dans l’Aube, où il a travaillé à la remarquable rénovation du centre ville de Troyes, et plus récemment à Chartres, Philippe Lamourère, architecte des Bâtiments de France depuis 1987, a été nommé dans la Nièvre en 2010.
  • Jean-Louis BALLERET, président de la Camosine. Créée en 1971, la Caisse pour les Monuments et Sites de la Nièvre est la plus importante association patrimoniale du département. Avocat et historien, Jean-Louis Balleret, préside la Camosine depuis 2010.
  • Didier MARANSKI, directeur du Musée de la Faïence. Titulaire d’un doctorat en archéologie, Didier Maranski travaille sur le patrimoine de Nevers depuis 1990. Après avoir assuré la fonction d’archéologue de la ville de 1995 à 2010, il a récemment été nommé directeur du Musée de la Faïence.
  • Agathe MAUGIS, responsable du service d’animation du patrimoine. Ce service met en œuvre le label « Nevers, ville d’art et d’histoire », organise des visites-guidées, réalise documents et expositions sur le patrimoine de Nevers, etc. Agathe Maugis, prépare un doctorat en géographie urbaine (à l’EHESS Paris) sur la participation des habitants de Nevers à la circulation des images de la ville.
  • Jean-Marie LINSOLAS, directeur des Archives départementales de la Nièvre. Au delà de leur mission de conservation du patrimoine écrit, les archives départementales publient des documents et travaux de chercheurs, gèrent un service éducatif, et organisent des expositions. Jean-Marie LINSOLAS était précédemment en fonction au Service historique de la Défense au Château de Vincennes.
  • Benoît OUDET, président de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts. Cette société savante publie un bulletin annuel depuis sa fondation en 1851, et gère le musée de la Porte du Croux. Benoît Oudet, chargé de mission au Conseil général de la Côte d’Or, en est le président depuis 2001.
  • Anne-Marie CHAGNY-SEVE, présidente de la Société académique du Nivernais. Fondée en 1883, la Société académique publie des « Mémoires» presque sans interruption depuis 1886. Ancienne conservatrice générale du patrimoine, Anne-Marie Chagny-Sève, en est la présidente depuis 2010.
  • Alain BRETON, président de l’office du tourisme de Nevers et de sa région. Directeur d’hôtel, associé à la création de l’Office du tourisme en 2002, Alain Breton en assure la présidence depuis 2006.
  • Patrice WARNANT, président de A58, Association d’architectes de la Nièvre. Architecte, directeur de l’agence neversoise ABW, Patrice Warnant milite depuis longtemps pour la conservation et la restauration du patrimoine bâti de la Nièvre. En 2012 il a organisé l’exposition «Le Quartier englouti des Pâtis ».
  • Luc JOLIVEL, directeur de la Cité du Mot. Depuis 1998, Luc Jolivel coordonne l’immense travail de restauration et de valorisation du Prieuré de la Charité-sur-Loire, désormais labellisé Centre culturel de rencontre.
  • Jean-Paul GAUTHRON, président de l’association « Les Amis du vieux Guérigny ». Cette association créée en 1975, a restauré le site des Forges royales et créé le Musée « Forges et Marines ». Elle organise des expositions et des colloques, et publie annuellement « Le Marteau Pilon ». Jean-Paul Gauthron, notaire à Guérigny, en est le président.
  • Dominique MANGEOT, propriétaire de l’Abbaye de Fontmorigny. Depuis près de 30 ans, avec Claude son épouse, Dominique Mangeot travaille à la restauration de l’abbaye, et fait revivre le site par l’organisation de concerts. Il est président de la Charte Européenne des Abbayes Cisterciennes, qui rassemble plus de 180 Abbayes dans 11 pays d’Europe. 

L’organisation de la rencontre

Les « Rencontres de Nevers » ont été créées en 2013 par l’Association du Salon des Dames, qui organise son salon littéraire annuel à Nevers depuis 1988.

Première rencontre en Juin 2013 :Hannah Arendt, faut-il désespérer de la politique ?

Seconde rencontre en Juin 2014 : Marguerite Duras créatrice.

La quatrième rencontre sera dédiée à Marie Curie et aura lieu en Octobre 2015 à la veille du Salon des Dames.

 

Catégories

Lieux

  • Palais ducal - 1 rue Sabatier
    Nevers, France (58)

Dates

  • samedi 18 avril 2015

Mots-clés

  • patrimoine, Nevers

Contacts

  • Jean Querzola
    courriel : courrier [at] rencontres-de-nevers [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Agathe Maugis
    courriel : agathe [dot] maugis [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le patrimoine pour quoi faire ? », Informations diverses, Calenda, Publié le mardi 21 avril 2015, http://calenda.org/324698